Cinéma

10 bonnes raisons… de vous rendre à la projection du documentaire Inside Deep Throat

inside deep throatEn 1972, sort sur les écrans un film qui allait bouleverser considérablement les moeurs américaines, Deep Throat, avec entre autres Linda Lovelace, devenue depuis l’une des actrices pornographiques les plus connues au monde…L’imparfaite organise jeudi 18 décembre une projection d‘Inside Deep Throat, documentaire revenant sur l’un des plus grands succès commerciaux de l’histoire du cinéma américain. Voici donc 10 bonnes raisons de vous rendre en amphi Chapsal jeudi prochain…

deep throat21. En premier lieu, pour réviser votre anatomie… Dans Deep Throat, Linda consulte son médecin car elle n’est jamais parvenue à avoir d’orgasme. Celui-ci découvre après force examens qu’il se trouve en fait… au fond de sa gorge! Ah bon? Pfffffffffff, cette prof de SVT, quelle incompétente!

2. Parce que Deep Throat était interdit aux moins de 12 ans, et que maintenant que vous êtes adultes (?) et vaccinés vous pouvez vous la péter… et en profiter!

3. Parce que au delà du porno, le film délivre une vraie leçon de vie: « Au grand maux, les grands remèdes » ou comment prendre le taureau par les cornes. Après avoir découvert les particularités si touchantes du physique de sa cliente, le médecin de Linda lui propose un rôle de thérapeute auprès de ses patients incluant la fellation, la pénétration vaginale et la sodomie… Rien de tel pour apprendre à vivre avec la différence!

4. Parce qu’entendre parler du puritanisme des Américains vous fait lever les yeux au ciel. Maintenant, lors d’une de vos soirées mondaines, lorsqu’une sainte nitouche en slim vous parlera avec un sourire condescendant de ce prétendu puritanisme, vous pourrez toujours lutter en avançant l’argument Deep Throat.

Un impact incroyable sur les moeurs de la société américaine qui commençait à découvrir les joies de l’amour libre (que n’avait pas du tout prévu ses réalisateurs, ce sur quoi revient le documentaire), l’un des premiers films pornographiques à obtenir une audience débordant les salles pornographiques.

5. Parce que vous avez toujours été exaspéré par les pubs Louis Vuitton, où des femmes au corps retouché semblent atteindre l’orgasme rien qu’en touchant un sac à main (c’est l’effet LV). Le film, qui détruit de nombreux tabous fut l’une des origines de la mode du « Porno Chic » en vigueur il n’y a encore pas si longtemps…

6. Parce que vous aimez frimer devant votre prof de compta’, et un fim ayant coûté 25 000 dollars de production et qui en rapporte finalement 600 millions, ça c’est un exemple de rentabilité!… Et l’une des plus grandes réussites de l’industrie cinématographique américaine.

deep throat7. Pour frémir… Dans sa biographie intitulée L’épreuve, Linda Lovelace écrit: « A chaque fois que quelqu’un regarde Deep Throat, il me voit en train d’être violée. C’est un crime qui est en train de se dérouler dans ce film; il y avait un revolver contre ma tête tout le temps. »…

8. Pour remonter votre ego… Vu la profondeur des dialogues, vous pourrez voir le film en V0 sans sous-titres même si vous êtes nuls en anglais.

9. Parce qu’un tel film éveille forcément des vocations…Après sa sortie aux Etats-Unis, de nombreuses femmes furent hospitalisées pour « viol de gorge », le film ayant visiblement éveillé des désirs particuliers chez leurs petits amis.

10. Parce que, comme le résume si bien l’un des protagonistes du film dans le documentaire: « Heureusement, il y avait le sexe… » Bien dit!

Categories: Cinéma

Tagged as: ,