Actualités

Alain Duhamel suspendu d’antenne suite à des propos partisans tenus à Sciences Po (+ M.A.J)

Alain Duhamel, commentateur de la vie politique française depuis presque 40 ans, vient d’être suspendu par France Télévisions. Il n’interviendra plus sur ses antennes « jusqu’à la fin de la campagne électorale » dixit le communiqué émanant de l’esplanade Henri-de-France. Dans la foulée, RTL a décidé « d’un commun accord » avec Alain Duhamel (!) « d’interrompre, pendant le temps de la campagne pour la présidentielle, l’éditorial quotidien du journaliste à 7H40« . Voilà, le passionné de politique, l’observateur du microcosme, la « figure emblématique du journalisme politique français » (je laisse à Wikipedia la responsabilité de tels propos) condamné à regarder en silence la suite du déroulement des festivités pré-présidentielles.

Pourquoi ? Et surtout pourquoi en parler sur LaPeniche.net ? Mais parce que cette mise à l’écart est due à des propos pro-bayrouïstes qu’a tenus le journaliste lors d’une réunion organisée le 27 novembre dernier en Chapsal par l’UDF-Sciences Po.

Débat participatif à Sciences Po : Pour une nouvelle politique carcérale

Ce dimanche, Ségolène Royal a présenté un discours-programme élaboré à partir de la synthèse des fameux « débats participatifs » organisés un peu partout en France depuis quelques mois. Le PS Sciences Po avait souhaité contribuer à ce grand moment en organisant lui aussi un débat participatif, intitulé « Pour une nouvelle politique carcérale », qui a eu lieu le 7 février, avec comme invités André Vallini, député socialiste, et Clémence Patureau, présidente de l’association GENEPI. LaPeniche.net avait dépêché un de ses agents sur place.