Vie politique étudiante

La vie politique et syndicale étudiante de Sciences Po : articles, tribunes, interviews etc ..

Élections Syndicales: Bilan de l’année 2010

9.JPGEn ces temps d’élections syndicales, LaPéniche.net se propose d’établir un bilan extérieur et objectif de l’action des syndicats de l’ensemble des sessions du Conseil de Direction et de la Commission Paritaire lors de l’année 2010. Ces deux organes sont tout simplement les plus importants pour nous, étudiants, tant au vu de leur forte représentativité (huit élus chacun, soit environ la moitié des membres) lors de la prise de décision, que du corps électoral potentiel (l’ensemble des élèves). Il faut savoir que la Commission Paritaire a une compétence largement consultative, mais c’est au sein de cette dernière que sont préparées et soumis les principaux projets qui animent la scolarité à Sciences Po, avant que ces derniers soient votés définitivement en Conseil de Direction, organe situé au sommet de l’IEP de Paris. D’emblée, nous précisons que cet article se concentre principalement sur les votes effectifs du Mouvement des Étudiants (Met) et l’Union Nationale des Étudiants de France (UNEF), chacun disposant respectivement de deux et de cinq élus dans les deux instances, le dernier étant occupé par Interzaide-Fac Verte. Une plongée en eaux troubles s’annonce, qui abordera les principaux points décidés durant cette année 2010. Embarquez, la Péniche sort son périscope!

Elections syndicales 2009 : L’UNEF

3.JPGLaPéniche.net continue sa série d’interviews pour vous aider à choisir quel bulletin mettre dans l’urne mercredi et jeudi. Manon Aubry, présidente de l’UNEF, nous présente le projet pour l’année à venir du syndicat majoritaire à Sciences Po et en France.

Elections syndicales 2009 : L’UNI

4.JPGOn continue notre petit tour des syndicats avec l’UNI. Cette fois, c’est Sébastien Janicot qui nous donne un aperçu de leur programme.

« Depuis 1985, l’UNI s’engage à Sciences Po pour un enseignement qui allie culture générale et qualification professionnelle. Avec « Objectif 2013 », Richard Descoings a présenté son plan quinquennal pour les années à venir et nous offre une vision à long terme. Si ce document comporte des avancées majeures et nécessaires, beaucoup de projets sont flous et ce plan a le désavantage de repousser à cinq ans la solution de problèmes pourtant actuels : saturation des locaux, expérimentation déraisonnée du e-learning, suppression du concours d’entrée. Le projet de l’UNI est simple : faire que Sciences Po reste une école de l’excellence et faciliter la vie quotidienne des étudiants ! »