Le Mag’

The Social Network, un film juste bien

TweetC’est l’un des plus grands buzz de la décennie. Certains y racontent leur vie, les autres le boudent, mais tout le monde en parle. C’est un monde bleu, peuplé de créatures bizarres, des « murs », des « groupes », des « pages », et des troupeaux entiers de « commentaires ». Il n’y a pas […]

Deauville : sa plage, ses vieux, ses planches, son festival

Du 3 au 12 septembre dernier, se déroulait la 36ème édition du festival du cinéma américain de Deauville. Invitation à un « sumposium cinématographique » (l’expression, avec cette orthographe, est de Bruno Barde, directeur du festival), ce festival reste, malgré son âge, un festival discret, peu suivi par les médias, et tout de même moins glamour que certains de ses homologues. Ce qui n’enlève rien à son intérêt, bien au contraire.

Le sordide et la grâce: Poetry

poetry_film.jpgIntime. Poignant. Sordide. Voici trois mots pour décrire cette nouvelle perle du cinéma coréen. Découvert à Cannes au mois de mai dernier, « Poetry » (« shi » en coréen) est l’œuvre du réalisateur coréen (et ancien ministre de la culture) Chang-dong Lee (1). Porté sur l’humain et recherchant sans cesse la beauté là où on ne l’attend plus, le cinéaste réalise ici une ode à la poésie.