A la une

Edito de fin d’année

Les flots de l’actualité sciencespiste s’apaisent sur la coque de notre Péniche, et leurs doux clapotis annoncent la fin de cette aventure bien remplie. Ce retour sur la terre ferme clame celui du bilan annuel, alors même que certains de nos matelots sont appelés vers d’autres sirènes. Gabrielle Radet donnera ainsi la barre à Pierre-Alexandre Bigel, futur rédacteur en chef épaulé par le président Martin Lewandowski. Avant qu’ils ne lèvent de nouveau l’ancre, place aux réalisations menées par notre joyeux équipage !

Passation de la marinière & futur rédacteur en chef choqué (mais pas déçu)

Passation de la marinière & futur rédacteur en chef choqué (mais pas déçu)

Cette année encore, La Péniche a accru sa portée de publication : avec 135 000 visiteurs uniques et plus de 250 000 pages vues, le journal des étudiants de Sciences Po demeure à la première place de l’information estudiantine. La barre symbolique des 8000 personnes suivant notre page Facebook a d’ailleurs été franchie, grande première pour une association non-permanente.

Avec une publication quasi-quotidienne couvrant le spectre le plus large possible des intérêts sciencespistes, nous avons souhaité rester le media de référence pour tous. Nous avons ainsi gardé le cap d’une ligne éditoriale variée et non-partisane, repoussant toujours plus les frontières de notre quotidien germanopratin. C’est donc avec plaisir que nous avons rédigé des articles avec des internationaux et évoqué des thématiques peu abordées dans nos colonnes, comme le handicap ou le harcèlement sexuel à Sciences Po.

Les alizées de la nouveauté nous ont également poussés à faire un grand pas dans l’histoire de La Péniche, en créant un magazine papier de 104 pages pour souligner nos 10 ans d’existence. Fruit d’un fort travail d’équipe pendant plus de 7 mois, il témoigne de la volonté du journal de s’inscrire dans une pérennité toujours plus importante. Nous sommes très heureux d’avoir donné vie à ce projet novateur et de qualité, dont vous garderez le souvenir matérialisé. Ecoulé à plusieurs centaines d’exemplaires à Paris et dans les campus délocalisés, nous poursuivrons la diffusion de ce concentré d’informations inédites à la rentrée prochaine.

Les élections présidentielles nous permirent de voguer sur des flots plus politisés, comme en témoigne la création de notre émission Trajectoires Politiques, ayant vocation à se développer. Le succès remporté par Le Grand Oral que nous créons en étroite collaboration avec Sciences Po TV illustre également notre volonté de concrétiser et d’étoffer nos analyses de la vie politique par des rencontres avec ceux qui l’animent, tels qu’A. Finkielkraut, A. Montebourg, ou J-F. Copé. L’opportunité de créer des moments d’échanges entre nos lignes s’est aussi révélée fructueusement au sein de la conférence co-organisée avec le think tank Les Gracques, questionnant le rôle de l’Etat.

Si ces flots de l’actualité furent souvent agités, notre équipage a mis tout son enthousiasme à vous servir de boussole au sein des grands projets qui animent notre Ecole. Nous avons ainsi suivi avec attention la réforme du Collège Universitaire et l’évolution du Campus 2022, qui firent l’objet d’une enquête dévoilant leurs détails exclusifs tout au long de l’année.

C’est donc avec émotion que l’ensemble des rédacteurs de la Péniche vous remercie pour votre attention toujours plus importante et exigeante envers ce journal, qui se doit d’être le vôtre. Que la joie qui nous a animés durant cette année soit celle rythmant vos vacances !

Vous voulez rejoindre la future rédaction ? Envoyez-nous un message sur notre page Facebook, nous serons ravis de vous accueillir !