A la une

Edito de rentrée – La Péniche, la seule, l’unique

Moussaillonnes, moussaillons,

S’il y a bien quelque chose que vous allez découvrir au cours de cette folle semaine de pré-rentrée, c’est que Sciences Po aime entretenir la légende de ses duos mythiques.

Il y a Boutmy et Chapsal, les CM et les conférences de méthode, le lion et le renard, la cafèt du 27 et celle du 56, le Directeur et la Doyenne, les galops et les examens, les deux parties et les deux sous-parties, le CRIT et le mini-CRIT – et même, si j’osais, le CRIT et la victoire systématique de Paris.

Mais surtout, il y a la péniche, et il y a La Péniche.

La première, vous ne pourrez pas la manquer, c’est ce banc vaguement oblong qui a donné son nom au hall dans lequel il s’étend.

La seconde, c’est votre plus infatigable alliée, votre bouée de secours, votre phare dans la tempête, j’ai nommé le média de référence de Sciences Po, sur lequel vous avez de toute évidence débarqué si vous lisez ces lignes.

L’un comme l’autre seront des points de repère, des lieux familiers, avec pour vocation de vous faire sentir chez vous à Sciences Po.

L’année dernière fut une année faste pour la Péniche, avec des dizaines d’articles, des rencontres, une BBB mémorable – pour les néophytes, sachez que la Bleu Blanc Boat est sans conteste la meilleure soirée sciencepiste –, trois Grands Oraux organisés avec Sciences Polémiques et Sciences Po TV, et une Saint-Valentin qui n’aurait pas été la même sans les Roses de La Péniche et leurs petits mots doux. Et croyez-moi, l’année qui s’annonce se révélera tout aussi sinon encore plus à la hauteur de vos attentes.

Toute la rédaction trépigne déjà de partager avec vous l’actualité de Sciences Po, ses coulisses, ses événements, ses élèves actuels et passés, mais aussi ses découvertes culturelles à travers les articles du Mag’, qui aborderont aussi bien des œuvres de cinéma ou de littérature, que des portraits d’artistes ou encore des éclairages sur la vie culturelle parisienne.

Cette année sera aussi l’occasion de laisser l’actualité politique prendre plus d’importance dans nos pages, puisque 2019 sera bien entendu le théâtre des élections européennes. Billets d’humeur, comptes-rendus de conférences et autres articles d’opinion sont donc à prévoir pour vous accompagner au mieux dans ces quelques mois que l’on espère passionnants et surprenants !

Vous l’aurez donc compris, pour sa douzième année d’existence comme pour les autres, La Péniche s’ancrera dans votre actualité, vos centres d’intérêts et vos questionnements, pour vous faire réfléchir, sourire, voire franchement rire – même si ce ne sont pas des jeux de mots douteux tels que celui que je viens de commettre qui parviendront à remplir ce dernier objectif, je l’admets.

Sur ce, toute La Péniche vous souhaite une très belle semaine de pré-rentrée, pleine de découvertes, de discours ampoulés sur votre réussite passée et à venir, de pintes bon marché à des afterworks d’associations dont vous connaîtrez plus ou moins le nom, et à très vite pour de nouvelles aventures – à demain, très précisément.

Capucine Delattre, rédactrice en chef pour l’année 2018-2019