A la une

Édito de rentrée : prêts pour l’aventure ?

Entre les murs du 27, une mystérieuse énigme subsiste. D’énigme, on ne vous parle pas de la vie privée de son altesse sérénissime le roi Mion, de l’origine de Marcel, le chat du 13U ou encore des horaires d’ouverture de Sciences Po Environnement… Ces dernières questions ne sont que de puériles devinettes en comparaison. Car cette énigme demeure de loin la plus insoluble de toutes. Voici son intitulé.

Quel lien les pères fondateurs de cette maison ont-ils bien pu trouver entre un grand hall gris dans lequel gît un banc à la forme étrange et… une péniche ?

Il n’est pas un étudiant ou une étudiante qui ne se soit posé cette question en entrant pour la première fois à Sciences Po. Mais au fond, cela n’a que peu d’importance. Vous comprendrez bien vite que cette péniche dans laquelle vous posez le pied n’est que l’arbre qui cache la forêt. Et la forêt, c’est La Péniche ( avec des majuscules, s’il vous plaît ), celle qui marquera votre rentrée. Alors, êtes-vous prêts à embarquer ?

Avant toute chose, n’oublions pas les présentations. Qu’est-ce que La Péniche ? La Péniche, c’est le premier journal étudiant de Sciences Po. La Péniche, c’est votre association, mais c’est avant tout votre amie ( et votre porte-bonheur ). La Péniche, c’est l’infatigable alliée qui murmure à l’oreille des sciencepistes. Vous vous demandez de quoi sera faite votre semaine d’intégration ? La Péniche vous l’indiquera. Vous voulez savoir quoi voir à Paris cette semaine ? La Péniche vous le dira. Vous souhaitez lire avec avidité le compte-rendu de cette passionnante conférence que vous avez dû rater car vous flirtez déjà avec la défaillance ? La Péniche vous la contera.

Mais la Péniche, c’est également la voix de ceux qui cherchent leur voie. Si vous faites déjà des plans de carrière, réjouissez-vous : Sciences Po vous offrira sans cesse de nouvelles opportunités. Cependant, une aide pourra s’avérer utile pour pouvoir les décrypter. De la 1A au M2, nous serons donc à vos côtés pour vous renseigner quant à l’évolution des programmes, mais aussi pour vous permettre de suivre l’actualité des différentes écoles de l’institution. Et surtout, comme ce sont avant tout les étudiant.e.s qui nous font vivre, nous comptons bien les mettre dans la lumière. Tout au long de l’année, vous pourrez donc retrouver sur notre site Internet des portraits d’élèves aux parcours atypiques. Qui a dit que les adultes possédaient le monopole des paroles inspirantes ?

La Péniche, enfin, c’est le petit oiseau qui sortira toujours au moment opportun pour immortaliser les moments les plus mémorables de l’année. Qu’il s’agisse des photos post-soirées que tu auras du mal à regarder, des superbes clichés pris en amphi pendant les Grands Oraux et qui te permettront de changer régulièrement ta photo de profil, ou même des cartes postales prises par les 3A de par le vaste monde ; notre beau journal étudiant se chargera de les relayer. Cette année, nous serons les yeux, les oreilles et la voix du 27 !

Et si vous n’êtes toujours pas rassasiés après avoir lu ce programme fantasmagorique, sachez que nous rythmerons votre année avec de nombreux événements ! Afterworks où couleront des flots de bière, distribution de roses pour ajouter l’amour à l’eau fraîche, et, surtout, la Bleu Blanc Boat. La quoi, me direz-vous ? C’est simple : il s’agit ni plus ni moins d’une soirée qui vous fera prendre la mer ( parisienne ). Mais ça, vous en entendrez parler bien assez tôt. À La Péniche, nous sommes toujours pressés de vous offrir une bonne dose de divertissement.

S’il fallait, enfin, résumer toute une scolarité rue Saint-Guillaume, on dira que c’est un drôle de voyage. Il peut parfois être effrayant de quitter le rivage, et c’est pourquoi La Péniche sera là tout au long de l’année. Avec nous, soyez assurés que la traversée sera la plus belle possible. Pour autant, si vous souhaitez hisser les voiles et prendre la barre par vous-mêmes, sachez que le journal des étudiants de Sciences Po, dans sa onzième année d’existence, recrute toujours. Et il n’attend plus que vous. Il ne reste donc plus qu’à poser la question la plus importante : oserez-vous l’aventure ?

( et sinon, bonne rentrée à tous, et particulièrement aux nouveaux élèves de 1ère année. Et que ces années qui s’annoncent soient parmi les plus belles de votre existence ! )