Vie du campus

La semaine des deux jeudis

DERNIERE DERNIERE MINUTE : LA SOIREE Balkan Boombastic DU BDE EST MAINTENUE.

DERNIERE MINUTE : LA SOIREE Balkan Boombastic DU BDE EST ANNULEE.

En ce début de l’Avent, c’est un curieux événement qui se passe à Sciences Po : on a pu observer depuis deux bonnes semaines une guerre d’affichage entre le BDA (qui promouvait sa journée dédicaces), le BDE (qui promeut sa soirée Balkan Boombastic) et l’AS (qui promeut ses 75 ans et sa soirée Cash & Trash). Maintenant que la Journée Dédicaces est (très bien) passée, et malgré les galops et exposés persistants dans l’emploi du temps, LaPeniche.net se penche sur un problème de fond : à quelle soirée aller cette semaine ?

Cet article prendra la forme d’un comparatif prospectif des deux soirées :

  • Cash&Trash, organisée par l’AS, le mercredi 6 décembre sur la péniche Concorde Atlantique
  • Balkan Boombastic, organisée par le BDE, le jeudi 7 décembre au Duplex

Avant tout, revenons sur l’histoire et la genèse de chacune des soirées :

CASH&TRASH

Les plus anciens étudiants de Sciences Po (et oui, déjà) se souviendront de la mythique soirée Cash & Trash, organisée par l’AS à la Loco en juin 2004. D’où vient ce nom ? De deux vénérables membres de l’AS, Vincent et Jess’, respectivement Cash et Trash. Un esprit sportif, bien physique, de l’alcool jusqu’à plus soif (et encore après), des hommes et des femmes qui ont, beaucoup, beaucoup échangé … C’est ça, l’esprit Cash&Trash, l’esprit AS dans toute sa splendeur. On trouvera quelques photos ici pour se faire une idée (Merci Ulrich).

Un an plus tard, en juin 2005, ils ont osé remettre le couvert, et ça donne 2 Cash 2 Trash. Encore une fois à la Loco, encore une fois des sportifs qui se font plaisir, à boire et à déguster… L’esprit conquérant et transgressif de la première édition est intact. Les étudiants sont venus en masse, ont enfilé un bracelet vert (non maqué), jaune (maqué mais open) ou rouge (maqué) et ont fait honneur à la piste de danse et aux canapés. Ulrich, encore une fois, était là avec son appareil pour immortaliser l’événement.

Ce qui était particulièrement réussi, dans ces soirées, c’était l’atmosphère d’Apocalypse qui les entourait : dernière soirée de l’année, après le Gala et avant les exams, c’était l’ultime verre à Sciences Po avant le grand saut, dans le marché du travail pour certains, dans l’année à l’étranger pour d’autres, dans les vacances pour le reste.

L’édition 2006 s’annonce dans la continuité : avoir voulu ressusciter cette soirée pour fêter les 75 ans de l’AS, voilà qui en dit long sur la solidité des traditions sportives. Quelques changements sont au programme, à commencer par la date (décalage de 6 mois) et le lieu (on quitte la Locomotive pour une péniche), nous y reviendrons.

BALKAN BOOMBASTIC

La liste BDE Looping, pour se faire élire en juin 2006, avait promis, entre autres, un état d’esprit et des soirées différentes, en sus de l’état d’esprit et des soirées habituels. Après une soirée « conventionnelle » assez réussie dans l’ambiance, mais qui a eu un succès moyen en terme de fréquentation (Soirée Arrosée, à la Scala), le BDE inaugure son concept UnAutreSonEstPossible, aussi connu sous le nom de soirée alternative. Pour jeudi soir, le BDE a réservé un espace privatif de 200 – 300 personnes en marge de la soirée Students Fuck School du Duplex. L’achat d’une place Balkan Boombastic ouvre droit à la soirée du BDE (réservée aux gens ayant leur place achetée au BDE) et à la soirée Students Fuck School (dont l’entrée est normalement gratuite jusqu’à 1h).

Passons maintenant en revue quelques critères de différenciation des soirées, pour vous aider à faire votre choix en fonction de vos goûts :

LE LIEU :

Cash&Trash : L’AS a privatisé la péniche Concorde Atlantique, et occupera les bars avec son staff nombreux et généreux. Le Concorde Atlantique, ce sont deux salles qui communiquent par un escalier étroit, propice aux rencontres : une salle en bas, grande et bien équipée niveau bar, mais assez humide et plutôt froide (car en dessous de la ligne de flottaison de la péniche), et une en haut, avec un bar pas fameux (même carrément mal placé, dans le passage), un plafond bas, une chaleur torride et une ambiance souvent très réussie. En gros, boire en bas et danser en haut. Les vestiaires semblent être parmi les plus lents de tout Paris, en raison de leur exiguïté : si on ne veut pas attendre une heure dans le froid sur le quai, penser à arriver tôt. En deux mots, une boîte pas forcément très classe, plutôt trash, et potentiellement cash. Tout à fait dans l’esprit, même si on regrettera la Loco et Pigalle.

Balkan Boombastic : Le BDE se contente d’une des trois salles du Duplex, boîte plutôt chic située Place de l’Etoile. Le staff de la boîte, qui officiera au bar et au vestiaire, est rodé à la charge et ne devrait pas faire défaut. Il faut s’attendre à une ambiance à mi chemin entre Belleville et St Germain, plutôt bobo-chic/alternatif-choc, en phase avec la musique servie.

L’ALCOOL :

Cash&Trash : L’AS a acheté des camions entiers de vodka frelatée, qui vous rendra aveugle si vous en buvez trop. Mais avec du jus de pomme, et à un euro le tout, on peut bien courir le risque. Attendons nous à un bar au débit impressionnant et aux doses généreuses. Sportif, quoi.

Balkan Boombastic : Vous aurez droit à 2 consos au bar du Duplex avec votre prévente, c’est-à-dire une économie d’une quinzaine d’euros, et des alcools de très bonne qualité. Par contre, une fois ces consommations épuisées, le renouvellement risque d’être coûteux, d’autant plus que les happy hours (un verre acheté, un verre offert) s’arrêtent à 1h. Un conseil, donc : pour faire la fête comme dans les balkans, préchauffez à la vodka.

LA MUSIQUE :

Cash&Trash : L’AS amène son propre DJ et sa musique, ce sera sûrement celle que vous avez toujours entendu en soirée (un peu de tout, pour pas faire de déçus). Classique et efficace.

Balkan Boombastic : C’est un mix balkanique de 2h30 qui va ouvrir la soirée (démo à écouter sur le site du BDE), suivi d’un mix de nos confrères de Radio Sciences Po, pendant 1h. Le tout a l’air tout à fait alternativo-branché. Un improbable équilibre baroque entre les soirées Berlinoises et Londoniennes pourrait être atteint. Surtout si on rajoute les étudiant(e)s de l’Ecole du Louvre, avec qui la soirée est co-organisée. Pour finir la soirée, le concept de laisser les étudiants choisir leur musique pendant 1h30 est intéressant, reste à voir si ils feront preuve de bon goût et si le DJ réussira à tout enchaîner. Un autre son sera-t-il possible ?

LES GENS :

Cash&Trash : l’AS attend au moins 600 personnes, dont pas mal d’anciens revenus pour fêter les 75 ans. Une population nombreuse, une foule dense, une marée humaine. L’esprit sportif dans sa plus large acception. A POIL!

Balkan Boombastic : avec 200 à 300 personnes attendues (en comptant l’Ecole du Louvre), le BDE renoue avec des soirées plus intimistes, destinées avant tout à se retrouver entre amis dans un endroit cosy et sympa et, pourquoi pas, faire connaissance avec des étudiant(e)s de l’Ecole du Louvre, ce qui ne gâche rien. Etant donné le concept, on peut s’attendre à des gens un peu plus hype et branchés sur l’alternatif.

EN CONCLUSION

Il faudra choisir la soirée en fonction de vos attentes du moment. D’un côté, l’AS vous propose un bon gros moment de défoulement, du sang (chaud), de la sueur et de l’alcool. Une soirée physique. De l’autre, le BDE vous convie à une soirée plus feutrée, plus intime, où vous découvrirez un son nouveau et insolite dans un cadre plus évolué. Une soirée intellectuelle.

LaPeniche.net a choisi : elle couvrira les deux !

Remerciements : Romain Pierre, du BDE et Emilie Torcol, de l’AS, pour avoir accepté de répondre à nos questions.

Categories: Vie du campus

  • romain

    LA SOIREE EST FINALEMENT MAINTENUE !
    suite à une renégociation expresse, la soirée est maintenue comme prévu
    à demain soir pour tout casser !!!

  • Sardonique

    Ahahaha! La soirée "alternative" du BDE est annulée!

  • Volna

    Je vote pour la deuxième !

  • drei

    Allez, Rrroux, viens à la péniche. Tu te le dois en tant que gardien incorruptible de la ligne éditoriale… de la péniche.

  • C’était pas moi.
    Roux va peut être aller à la soirée AS. Peut-être.

  • OZ

    Arrête Roux, on t’a vu acheter une place pour la soirée BDE, tu peux pas test.

  • Jér

    Vous faites comme moi, je vais à aucune des deux, comme ça c’est réglé.

  • romain

    Euh… soirée intellectuelle, feutrée, intime ? J’ai dit ça moi ??? Ça m’étonne…