A la une

La rentrée musicale par La Péniche

Isaiah Rashad : The Sun’s Tirade

Méconnu du public, et particulièrement du public français, Isaiah Rashad, rappeur sorti tout droit de Chattanooga dans le Tennessee, signe en ce mois de septembre un album de (très) grande qualité intitulé The Sun’s Tirade. S’il ne dispose encore que d’une visibilité restreinte sur la scène rap américaine et internationale, c’est que ce nouvel album est en fait son premier, puisque la discographie personnelle du rappeur ne faisait auparavant figurer qu’un EP et une mixtape, sortis tous deux en 2014. Toutefois, ce disque devrait être un pas de plus pour lui, vers les grands noms du rap US.

D’une accessibilité remarquable pour un album de hiphop underground, le rappeur crée dans cet opus une ambiance à la fois sombre et apaisante, qui plaira à plus d’un, amateur de rap ou non. Des prods d’une qualité rare, notamment celle du titre phare 4r Da Squaw, éclairées par les textes incisifs d’Isaiah comme sur Silkk Da Shocka ou Free Lunch, voilà ce que propose The Sun’s Tirade, qui est sans aucun doute l’un des albums rap les plus aboutis de cette année 2016. Une chose est sûre, c’est que ce rappeur d’à peine 25 ans, et déjà bourré de talents, risque de faire parler de lui dans les années à venir.

La Femme, Mystère et grand album

Deux ans après Psycho Tropical Berlin, le groupe français revient en force avec un nouvel opus : Mystère. Pourquoi ce titre ? Sans doute parce que La Femme, à travers des morceaux rock-folk aux sonorités nouvelles, se pose de grandes questions. Pourquoi l’Homme est cruel ? Pourquoi est-il malheureux ? Et par dessus tout, Où va le monde ? (premier single de cet album) Liant textes absurdes, maladroits et naïfs à des instrus efficaces et entrainantes, Mystère est une invitation au voyage, dans l’univers unique de l’un des groupes français les plus prometteurs de sa génération. Plein de nostalgie et de candeur, cet album, qui fait déjà l’unanimité chez les amateurs de plus en plus nombreux du groupe, est une des vraies bonnes nouvelles de cette rentrée. A découvrir d’urgence.

Magmatou et sa passion pour la musique ( dessin d'Albane Miressou-Got)

Magmatou et sa passion pour la musique ( dessin d’Albane Miressou-Got)

Zach de Rocha : un retour efficace de l’ex leader de RATM

Vous avez fait des pogos immenses sur Bull Parade ? Vous ne pouvez vous empêcher de bouger la tête sur Killing in The Name ? Ou vous êtes tout simplement un aficionado de Rage Against The Machine ? Alors cette nouvelle devrait vous faire plus que plaisir ! En effet, Zach de la Rocha, l’ex-leader du fameux groupe de metal rapcore américain revient sur le devant de la scène avec un tout premier single solo, plus de quinze ans après la séparation de RATM. « Digging for windows » sorti le 8 septembre dernier, est donc la première pièce d’un album prévu pour début 2017, et elle vaut le détour. En mêlant des sonorités très électros à une ambiance rock assez sombre sur laquelle s’ajoute le chant (ou rap) puissant de Zack, celui-ci montre qu’il a su se réinventer et s’adapter aux effets de son époque. Cette petite pépite fait espérer quelque chose de plus grand encore pour l’album à venir.

PNL : un dernier album qui propulse le groupe Dans la légende

Après « Que La Famille » et « Le Monde Chico » l’année dernière, PNL revient en cette rentrée 2016 avec un nouvel album, sobrement intitulé « Dans la légende ». Si le succès incontesté des premiers opus d’Ademo et de N.O.S avaient déjà fait d’eux des artistes majeurs de la scène rap française, « Dans la Légende » devrait contribuer encore plus largement à la vague d’engouement que suscite PNL. L’album est un effet une belle réussite, tant d’un point de vue commercial que musical. Avec des titres déjà connus du public comme DA ou J’suis QLF et d’autres morceaux qui ne tarderont sans doute pas à devenir des hits comme Naha ou Luz de Luna, l’album s’inscrit dans la tradition musicale du groupe, en proposant des morceaux aux paroles crues posées sur des intrus psychédéliques et aériennes.

Si l’on peut ainsi reprocher à PNL de ne pas faire du renouvellement sa priorité, on ne peut nier que son style est un vent d’air frais sur le rap français. En créant cet univers profond qui mêle réalité brute et rêverie, le duo a ainsi su conquérir un public extrêmement large en très peu de temps. Preuve en est, l’album s’est vendu à près de 60 000 exemplaires en moins d’une semaine et « Naha », dernier clip en date, enregistre un million de vues par jour.

La clé de leur succès, c’est sans doute ce monde et ce langage bien particulier, qui se distingue très nettement du reste des artistes rap en France, et qui arrive à toucher un panel plus hétérogène que ne pourrait le faire des artistes de trap comme Niro ou XV Barbar. Aujourd’hui sur toutes les lèvres, à la fois des auditeurs de Skyrock et des lecteurs des Inrocks, PNL vient peut-être de rentrer Dans la légende.