Actualités

Blogbuster #3: « Le monde est abîme, et le monde s’abîmera » – Proverbe pachtoune

 Cette semaine, j’ai décidé que c’était le YOLO total. Genre regroupement obscur d’extraits inexplicables de blogs truculents. C’est un peu   le fouillis, dans ma tête, dans votre tête, dans le monde aussi je crois. Du coup, je suppose que c’est un peu le fouillis aussi dans la tête des 3A ; soit qu’ils aient ingurgité trop de liquides douteux (ndlr : le mot a***** est censuré de nos jours), soit qu’ils aient l’impression de devenir des inadaptés sociaux, soit qu’au contraire, ils ne fassent plus la différence entre l’humour gras et l’amicale sympathie. Et puis, ce travail de rédaction et de lecture de blogs me semble beaucoup trop complexe, parce qu’entre dix papers, trois galops, cinq exposés et une maladie obscure, je finis par mélanger la Prohibition avec le voyage de Jacques à Palavas-Les-Flots. En plus, comme on l’a bien compris maintenant, ils sont tous partis au quatre coins du monde donc comment regrouper les aventures de Machinette qui commence à se les peler au Nord, bien plus au Nord, pendant que Trucmuche nous raconte qu’il sirote un Mojito « poseyyyy » en regardant sa copine faire du surf ? Vous l’aurez compris, je trouve ça vraiment alambiqué et je n’arrive pas à faire intro plan détaillé trois parties trois sous-parties (au risque de paraître robotique) (et on ne parle même pas de mon titre tout droit sorti de Evene citations). Du coup, cette semaine, j’ai envie qu’on dise non au matérialisme, non à la société de consommation, non à cette vie beaucoup, beaucoup, beaucoup trop compliquée et qu’on puisse nous aussi lire un article de la Péniche, « poseyyy au cafeyyy » en sirotant un Martini. Voilà donc un joyeux mélange de plein d’anecdotes rigolotes de petits blogs fort sympathiques de gens heureux. Oui heureux.

Palmyre se déguise en Pocahontas dans la forêt canadienne. Ca se bidonne à coups de :

« Parce que voilà une semaine maintenant que je suis rentrée d’un petit road-trip slash camping slash émerveillement trip dans le Nord de l’Ontario, sur l’île du Manitoulin et dans des contrées encore un peu plus au Nord. Et comme dirait notre Céline nationale, c’tait telmin bô là, j’in rviens toujours pas. »

 « et la vue, surtout, avec le coucher de lune sur le lac, plus cliché qu’une pub photoshoppée pour agence de tourisme. »

bl

« Bien sûr, la faune a accompagné la flore, et on a croisé des dizaines de chipmunks (espèces d’écureuils sauvages rayés sur le dos), un pic-vert, et certains ont même vus des oursons (plus gros qu’eux, précisons-le) traverser la route. »

Genre ça ?

teddy

« edit: alors que je viens de finir d’écrire ce post, ma coloc vient de m’appeler pour me montrer un raton-laveur posté de l’autre côté de la fenêtre sur le palier. J’habite en pleine ville. Et il ressemble vraiment à Meïko, héros animal de mon enfance. J’ADORE CE PAYS. »

 http://quarantetroisiemerutilant.tumblr.com/post/64744264182/ontario-yours-to-discover

Paul-Henry nous livre une analyse efficace et pas chère de l’équation politique indienne :

« Si je vous dis toilettes publiques + temples de Ganesh ? Rien ?

Bon ok, et si je rajoute « élections législatives 2014″, cela ne vous dit toujours rien ?

Pas de soucis, pour nous aussi ça a été compliqué. Mais pourtant cette relation est une application rigoureusement scientifique des mathématiques sociales indiennes ; l’équation dans sa forme non réduite est digne des opérations politiques typiques des campagnes électorales françaises. »

« Maintenant que vous en savez plus sur la politique indienne, il suffit de rajouter un problème récurrent d’urbanisme pour comprendre : la question des toilettes publiques ! Oui, l’absence de toilettes publiques en Inde est un problème, pas besoin d’aller jusqu’au cœur du bidonville pour s’en rendre compte. Il n’y a pas ou alors vraiment très peu de toilettes publiques, les conséquences se passent de description, même si elles ne sont pas aussi dramatiques qu’on nous le fait parfois croire. »

 « On récapitule,  élections législatives = BJP vs Congress Party.

Problème urbain + névrose collective = déficit de toilettes publiques + abus de temples.

Maintenant la clé de lecture ; la semaine dernière, le BJP a décrété que s’ils remportaient les élections, l’accent serait mis sur la construction de toilettes publiques au détriment des temples et ce au niveau national. Coup de comm’ apparemment efficace pour s’assurer le vote des modérés :

élections législatives + déficit de toilettes + abus de temples = polémique politico religieuse et sanitaire. »

 http://crossworlds.fr/inde-lequation-politique-indienne-un-probleme-de-toilettes-publiques/

Julia nous raconte une journée type sur le campus avec un petit ton piquant fort sympathique :

 s0287384« Je n’ai toujours pas compris pourquoi il y avait du thé, des gâteaux et plein de trucs à manger dans ce patio les mercredis vers 16h, mais parfois, il vaut mieux ne pas se poser de questions. »

 « Neeka a enlevé ses chaussures pour pouvoir traverser le bassin, et enlever l’affiche sur la statue. Elle trouvait ça plus joli. Je lui ai dit qu’on s’en foutait et que mon cours commençait dans 1 minute. »

 Oui parce que, parfois, il y a cours.

« Hier, j’ai été écouter la conférence sur Proust de mon professeur. Je le retrouve au soleil, descendu du piédestal de la scène de l’Athénaum. Les cinq autres étudiants arrivent peu à peu, et il nous propose de faire cours dehors, ce serait si bête de perdre quelques rayons… Nous voilà sur une terrasse au sommet d’un building, bouquinant Du côté de chez Swann, enfin, Swann’s Way. »

 http://oujetentelacalifornie.wordpress.com/

Julien commence un blog donc ça va shiner !

 « Poussé par un désir refoulé de gloire, enivré par les paillettes de la blogosphère (et surtout balayé par un élan de procrastination) la création d’un l’inévitable “blog de 3A” s’est imposée à moi.

Moi aussi je voulais pouvoir me la péter sur l’Internet à grands coups de photos Instagram, de pépites linguistiques et de fossés culturels.
Moi aussi je voulais mes 30 secondes de reconnaissance, des dédicaces sur “Maux Croisés” et un statut officiel de connasse 2.0.
J’ai donc saisi mon laptop entre deux pauses cigarettes et une quinzaine de creamcheese bagels pour ennuyer mes petits camarades. Le monstre était né: Montreal Be Cray Cray »

A défaut de Maux Croisés, La Péniche est là en tout cas, cher Julien.

http://mtlbecraycray.tumblr.com/

 Et pour conclure, un petit aperçu du classique Tumblr, avec cet inévitable choc des cultures :

 Capture d’écran 2013-10-22 à 19.22.24

Ah non, je me suis trompée. Il faut dire que le buzz de Charles de Gau2le x B2oba est beaucoup trop international.

  Capture d’écran 2013-10-22 à 19.24.53

Voilà, c’est mieux.

http://ma3asanstoi.tumblr.com/post/64711733989/quand-les-commercants-me-disent-how-are-you