• Jérôme

    Vu que les propos diffamatoires sont de mise, que les insultes fusent et que de toute façon, le "débat" tourne en rond, je ferme les commentaires.

  • shuttle, de plus en plus accablée

    En fait Blop finalement je pense que tu as un problème d’oedipe, et que c’est pour ça que tu es obligé de proférer des insultes forcément sexuelles. C’est ecore plus lamentable que ce qu’on aurait pu penser.

    Tu crois choquer les gens, mais en fait tu passes juste pour un imbécile. Personne n’est choqué, on est juste accablés par tant de stupidité.

    Et je rajouterai que tu n’as répondu à aucun des arguments avancés par les autres, tout ce que tu sais faire c’est insulter et dire des choses pseudo-choquantes à caractère sexuel. Incapable d’argumenter.

  • H Toorop

    Merci à "…" d’avoir fait une réponse dans la sujet; contrairement à son précédent message, avec ça, on peut au moins discuter. Bon si Dantec mérite la corde, j’espère que t’auras les tripes de l’exécuter toi-même: les partisans de la peine de mort doivent prendre leurs responsabilités; de même, tu accuse MGD d’appeler à la violence en faisant strictement pareil, même s’il s’agit d’un sens figuré particulièrement mal digéré "c’est un voleur, volons-le!" voilà qui est intéressant…encore une fois, ton propos c’est du Soral (cf le clash par interviews interposées disponible sans problème sur dailymotion).
    Je réplique juste sur ça parce que je ne pense pas que, comme moi, tu aies lu l’intégrale des oeuvres de Dantec et que tu suives régulièrement ces propos radios ou télé. Enfin bref, je te recommandes de relire mes posts encore une fois, la "baffe lepeniste" n’existe pas, il n’est dit nulle part que j’étais lepéniste, mais ce en quoi je le trouve strictement indispensable, c’est qu’il est le rouage qui grippe dans votre mécanique de silence et de bonne conscience. Ce n’est pas parce que j’adhère au FN que je suis content, c’est parce qu’il a filé un ulcère carabiné à un gros paquet (et pas 4 crétins) d’élèves de sc po en venant. Ca titille la bien pensance, ça révèle la haine qu’ils ont en eux et qu’ils vomissent sur une cible qu’on leur désigne sans même savoir pourquoi.
    Bon je vais sans doute arrêter là les posts, mais ce fut instructif ; ciao a+

  • Blop

    "Dantec mérite la corde et Soral est un idiot".

    Ouah… ça c’est typiquement signé Science Po.

    Sectarisme petit-bourgeois, prétention à pouvoir donner des leçons aux autres, alors qu’on n’a jamais été capable d’écrire autre chose que des "fiches techniques", arrogance de fils à papa qui savent que le bon gros bourge de père est là pour assurer le fric si le cher petit a des soucis, morve de petit inquisiteur du XVIème arrondissement, qui croit avoir tout compris parce qu’il lit Le Monde et Libé et qu’il a fiché tout BHL…

    Vous répétez comme des moutons ce qu’on vous a foutu dans le crâne depuis l’age de 12 ans (merci l’école républicaine)… toute une vision du monde, du passé, du présent, de l’avenir conforme à l’idéologie matérialiste marchande et consumériste du capitalisme dont vous êtes les déchets.

    Même pas capables d’assumer son rôle de Kapo du Kapital. Tout juste bon à lever le poing devant l’hydre fasciste fantasmée, sans se rendre compte que le fascisme peut prendre plusieurs formes différentes, et n’être pas "cantonné" à l’image du pauvre con de skinhead au crâne rasé.

    Et suivre les révoltes autorisées, bien proprettes, estampillées "citoyennes" et "républicaines". Vous faites pitié. Vous êtes les larbins du fascisme idéologique actuel et vous vous prenez pour des résistants (c’est exactement ainsi que vous veut le Système: des larbins qui se croient rebelles)

    Vous savez ce que c’est que le courage ? C’est, en plein milieu d’un dîner de conf de Sc Po, dire à haute voix: "Le Pen a des idées intéressantes" (même si vous chiez sur Le Pen, là n’est pas la question). Réaction garantie du public. Hurlement des pisseuses. Froncement de sourcil des petits bourges de la LCR. Et attaques en règle: "tu n’as pas le droit de dire ça".

    C’est simple: moi j’avais pas prévu de voter cette année, en 2007.

    Parce que je me torche sur la France, son drapeau, ses droits de l’homme, ses valeurs et que je baise sa République putassière et conformiste, dont vous êtes les rejetons les plus représentatifs (c’est pour ça qu’on vous a pris à Sc Po).

    Mais comme vous avez accueilli Le Pen par des crachats il y a quelques jours, je vais voter pour lui cette année.
    Oh, je l’aurais pas fait sans cette incitation. Je vous remercie. Grâce à votre connerie profonde, il a gagné UNE voix. C’est pas beaucoup, mais c’est la mienne. Et pour moi, il n’y a que celle-là qui compte. Et celles des autres je m’en branle total. Je suis comme vous. On est pareil. On est sorti de la même matrice hypocrite. Du même ventre fécond de cette vieille putain de la rue St Guillaume.

    C’est pas que j’aime Le Pen. A vrai dire, je m’en tape de lui. Il ne sera jamais élu. La France est incapable de faire une révolution. Elle ne demande qu’à être enculée par l’UMP ou le PS comme une chienne soumise depuis 30 ans. Le Français est castré, c’est un eunuque. Qu’il disparaisse, finalement, dans 20 ans maxi, il n’existera plus. Bon débarras.

    Non, c’est pas pour ça que je vais voter Le Pen. Si je vais voter pour lui, ce sera en pensant à vous, à toutes ces petites fiotes de Sc Po, à Descoings la tarlouze sidaïque (il en a pour longtemps encore ?). Quand je mettrai mon bulletin FN dans l’urne de cette république poubellière, ce sera comme si mettait ma teub dans les fesses de Marianne et dans toutes celles des petits bourges de Sc Po;

    J’irai voter Le Pen, juste parce que ça fait chier les donneurs de leçon que vous êtes. Comment vous dites, déjà ? Ah oui, je vous cite: "Tu n’as pas le droit de penser ça"… Ah ah ah
    Vous êtes remplis de tabous moraux, de bien-pensance humaniste, de tolérance droit-de-l’hommiste (tout en gerbant sur tous ceux qui ne pensent pas comme vous), de bonne conscience citoyenne, de tiers-mondisme, d’angélisme baba-cool.
    C’est décidé. Je dédicace mon vote à cette vieux travelo de Descoings. Ah au fait, il vend toujours de la came aux étudiants dans le secrétariat ? Ah ah, souvenirs, souvenirs…

  • @ blop
    Mon problème, ce n’est pas de cracher sur le système scpo, les fils à papa, le favoritisme, les notes à la gueule, le "prêt à penser", je le fais tous les jours à scpo et en dehors….t’es dur, mais on peut comprendre ta réaction. Ce qu’on ne comprend pas, ce sont ses causes. Qui t’empêche de critiquer le système? personne. Qui t’empêche d’écrire un bouquin pour expliquer que scpo, tu l’as fait, c’est de la merde? personne. Qui t’a empêché de faire une autre école? PERSONNE…bizarrement, on ne prendrait pas au sérieux

    Alors, ne viens pas nous dire qu’on est des enflures, toi qui tu fus trop faible pour te barrer de cette école. Moi je rentre d’une bonne soirée, dans ma ville, avec mes potes, qui viennent du plus d’horizons possibles (parce que oui, la diversité ce n’est pas bien-pensant et bobo, c’est même foutrement rare chez les bourges parisiens)….toi t’as l’air d’être tout seul avec ta boîte en Irlande, à te faire chier en nous faisant des doigts….différence entre le vivre-ensemble qui essaie d’être solidaire, même si les bourges s’amusent tjs plus, et le nihilisme individualiste merdique, où les pauvres et les exclus s’amusent toujours aussi peu. T’es un destructeur. Nous on fait ptetre rien, et tu peux allègrement nous mépriser, mais toi, tu fais de la merde. Et crois moi, la vraie révolution, ce n’est pas de pouvoir traiter les homos de sidaïques ou les femmes de pisseuses. On a mis suffisamment de temps pour faire comprendre aux gens que les femmes sont l’égal des hommes et les pédés des êtres humains…si ces acquis te pèsent comme une dictature intellectuelle, et la République comme un carcan idéologique, c’est que toi, tu n’es pas apte à les comprendre.

    @hugo toorop

    oui j’ai lu Dantec et Soral. L’un écrit de (très) bon polars, mais mérite la corde, lui qui prêche la violence sans avoir le courage de montrer son cul en métropole ce fumier (c’est une image, quoique je considère que certains ont pas le droit d’être agressifs et d’autres pas, tout dépend de la cause qu’ils défendent), l’autre est juste un idiot, un vrai. Et ne t’inquiète pas, je ne suis pas seul à le penser, moi qui ne suis personne, j’ai derrière moi la plupart des sociologues sérieux (ou dans le système si tu préfères, tu sais celui qui a aussi un peu fait de la France une grande nation de la philosophie et de la culture, enfin passons, des assistés de toute façon..)
    la "baffe lepéniste", c’est des barbelés aux frontières, la mort de notre excellence culturelle, l’ultralibéralisme économique, moins d’impôts, plus d’armée pour RIEN, et les petits fafs à crâne rasé au pouvoir, tellement éberlués de l’avoir qu’ils ne sauront quoi en faire (souviens toi la gueule de JMLP au soir du 21 avril, il n’y croyait pas lui même à la connerie des Français). C’est si mesquin que je n’ose l’imaginer pour la France. Pire que du prêt-à-penser, c’est de la non-pensée. Criez "viva la muerte" tant que vous y etes, ca choquera le bourgeois. Mais la gauche, la vraie, ne vous laissera pas passer, quitte même à voter Royal (car c’est ce qu’on va faire, pdt que vous piquez des voix à Sarkozy)

  • H Toorop

    blop y va carrément, il a le sum ce soir, et disons que, même si je ne partage pas (et je n’ai pas dit "je n’approuve pas", je n’ai pas cette prétention d’ambuter la liberté d’expression qui vous est si chère) le caractère véhément de certains propos, je tiens à tenter d’expliquer à ceux pour qui ce type de discours est digne d’un monstre inhumain : non, pas du tout, c’est le discours de quelqu’un qui en a vraiment eu marre du goulag républicain et du terrorisme intellectuel qui règne en France (hélas, je crois qu’ailleurs c’est pareil…), de quelqu’un qui réagit violemment à l’insondable bêtise souvent criminelle du gloubiboulga médiatique culturel universitaire; pourquoi violemment, parce que ce que l’on nous sert en guise de morale républicaine, ça sent la dictature, ça sent le nivellement de la culture par le bas, ça sent le nihilisme absolu (j’espère que mon collègue "…" a vérifié la définition dans le Robert), ça sent la violence faite aux consciences, faites aux victimes physiques ou morale de la couardise bien pensante. Alors, quand on est jeune, comme lui, comme moi, on s’emporte parfois. Mais il faut parfois une baffe pour réveiller les consciences. J’ai eu l’occasion dans les dernières années de discuter avec de nombreux gens d’extractions d’origines diverses au possible, et de tous les âges: j’ai rarement vu un tel degré de sectarisme ailleurs qu’ici, à Sc Po, chez CERTAIN(E)S (je souligne pour que les manipulateurs à 2 balles ne puissent pas tronquer mon texte). Si je m’offusque, quoi qu’en dise "…", c’est parce que j’ai une certaine expérience de la réalité et une certaine humilité face à des gens qui en ont vécu 100000 fois plus que moi, des gens qui ont pensé, trimé, sué, créé, élaboré, et qui jamais ne cautionneront l’opinion en kit telle qu’elle est vendue en université ou par les post soixante-huitards. Deux générations sont en train de couvrir d’immondices ce pour quoi mes ancêtres se sont battus, des principes, un héritage de plus de 2000 ans et l’amour de la vie sous toutes ses formes; alors je gueule, même si je suis suis rien, même si je crie dans le désert, au moins j’aurai la satisfaction de ne pas avoir cautionné par mon silence une telle décadence. SI quelqu’un en doute, qu’il vienne me trouver (surtout s’il s’agit d’une jolie fille intelligente et dégourdie: je lui offre le café!; s’il s’agit d’un excité qui me traite de fasciste….qu’il essaie)
    Ciao bonsoir, reprenez une activité normale

  • Shuttle

    Blop tu es gravissime. je sais pas comment on peut en arriver à devenir aussi haineux et aussi revanchard. Tout ce que tu dis suinte la hargne, et la hargne c’est ce qui te rends encore dépendant. Pendant que d’autres vivent leur vie, toi tu es sur un site web des étudiants de scpo, cette école que tu es sensé tant détester, à essayer de faire comprendre que tu conchies ses étudiants etc. Mais résultat des courses : tu te tappes un ulcère à une heure du mat un lundi matin (ou dimanche soir comme on veut) à essayer d’insulter des gens et de blesser desgens qui te trouvent pathétique.

    Et je suppose que toute ta vie a été comme ça et que c’est pour ça que tu es si hargneux… Ignoré par tous, tu dois être moche et n’avoir rien pour toi, ni humour ni esprit, ni rien. C’est pour ça que tu jlouses les autres et que tu es aussi hargneux. Mais quelles que soient les raisons qui te poussent à ça, je dois dire que je te plains carrément.

    Et pour finir, je dirai qu’en effet tout ce que tu dis, on le croirait recraché d’un bouquin de Soral. Tu es fier d’être d’extrême-droite ? tu crois que tu as tout compris, que tu as vu la lumière ? Que dire que les homosexuels sont des taffioles sdaïques et les femmes des "pisseuses" c’est le summum du révolutionnaire ? Bah mon pauvre c’est que tu n’as rien compris, parce que ça c’est l’opinion qui est partagée par les 3 quarts de la population mondiale, c’est à dire des gens illetrés, aveuglés par des religions obscurantistes. Alors que toi, français, passé par l’enseignementsupérieur en arrive là, c’est pas révolutionnaire, c’est tout simplement lamentable.

  • Blop

    ce que je fais pour faire chier le système ?

    vous voulez du concret ?

    Je gagne de la thune, plutôt pas mal pour un début. J’ai crée ma boîte peu de temps après avoir quitté Sc Po.

    De cette manière, je n’ai pas besoin de lécher le cul d’un patron, gros tas de merde républicaine qui vote Sarko, Ségo ou Bayrou, qui est inscrit au MEDEF et qui m’exploite jusqu’au trou de balle.
    Ce sort, je vous le laisse. Vous aimez ça, lécher le cul des puissants. C’est votre vocation de petits bourges arrivistes. Faut dire qu’après 5 ans de Sc Po, vous êtes bien entraînés.
    C’est le sort qui attend la plupart des fils à papa qui sortent de SC PO. Une belle vie de léchage de cul en perspective, à Loréal ou chez Publicis. Bonne appétit, bien sûr !

    Et puis aussi, comme je suis indépendant, j’ai pas à supporter d’autres petits connards de bourgeois comme vous. Pas de mec qui m’explique ce que je dois penser, comment je dois me fringuer, comment je dois voter, qui je dois haïr et quelles causes je dois soutenir.
    Personne qui fronce les sourcils si je dis "pétasse" en parlant d’une gonzesse, "sidaïque" en parlant d’Act Up, république de merde" en parlant de la France, "descoings sale pédé" en parlant de la tafiole que j’avais pour dirlo… La LIBERTE TOTALE. Vous ne pouvez pas comprendre. ça vous dépasse.
    Vous êtes de petits bourges cul-serrés et bien-pensants, moi je suis un anarchiste de la pensée. J’emmerde toutes vos valeurs morales, surtout si elles sont estampillées "républicaines".

    Et troisième plaisir, le meilleur de tous: j’ai crée ma boîte hors de France (dans un petit pays européen très sympa). C’est pas compliqué. Il suffit d’une adresse postale et d’un numéro de téléphone. Un gosse de 14 ans y arriverait. C’était vraiment pas la peine de faire Sc Po.

    Et pourquoi j’ai fait ça ? Pour payer moins d’impôts ? Bof.

    Je vais vous donner ma raison: POUR BAISER VOTRE ETAT REPUBLICAIN. Chaque fois que je gagne de la thune, je ne donne pas un KOPEK à la France, ce pays agonisant qui sent déjà la charogne.

    Je paie mon IS dans mon pays d’adoption. C’est autant de fric que n’auront pas les sales bourges français. Zéro Euro dans la poche du fisc français. Chirac, Sarko, Zégo, je vous baise tous. Les Français ont payé pour mon éducation, ma santé, mes études à Sc Po. En remerciement, je leur montre mon doigt du milieu bien tendu vers le ciel.

    Et puis dans 2 ou 3 ans, je me tire de France. Ce pays pue trop la merde et le fric. Je vous laisse pourrir dans votre système républicain, laïque et obligatoire. Moi je me tire et je regarderai en direct à la télé la France continuer à s’effondrer de jour en jour.
    Je m’en réjouis d’avance. Le champagne est au frais. Le jour où le système dont vous lèchez le fion se pêtera la gueule, la bouteille sera prête.

    Et le jour où les prolos de banlieue viendront à Sc Po pour casser la gueule des petits pédés, des lopettes que vous êtes et que ni papa ni Descoings ne seront là pour vous tirer d’affaire en allongeant les chèques, le jour où on viendra pêter le cul des pisseuses de gauche de Sc Po (je sais qu’elles mouillent d’avance rien qu’à l’idée), moi je serai bien loin de là et JE SERAI MORT DE RIRE. Je prie le Dieu de la Justice que les prolos en colère viennent foutre le feu dans Boutmy, causant la perte de centaines de petits cons comme vous. (j’en bande rien que d’y penser)

    Et ouai, mes propos vous décoiffent. Vous n’êtes pas habituez à la violence ni à la vraie rebellion. Vous vivez dans le compromis mou. De vraies petites tapettes de la pensée. Des tarlouzes en costard cravates, tout juste bonnes à se mobiliser pour les grandes causes citoyennes de mes fesses. Et à aller gueuler avec le troupeau des petits bourges bien-pensants. Que voulez-vous, faut bien s’intégrer à son milieu social, pas vrai ?

    C’est tout ce que je vous souhaite, les petits bourges donneurs de leçon: de cramer dans votre pays de merde et de finir la tête au bout d’une pique. "Ah ça ira, ça ira, ça ira, les sales petits fils de bourges à la lanterne"

    Le jour où le peuple en aura marre de votre morale et de votre arrogance, vous serez les premiers à y passer. J’espère qu’il vous fera entrer la déclaration des droits de l’homme dans le cul jusqu’à ce qu’elle vous ressorte par la bouche.
    Là au moins, vous aurez un avis personnel sur la question.

    Merci à ceux qui ont approuvé mes propos.
    Et que ceux qui sont "choqués" aillent pleurnicher dans les jupes de maman. Personne ne vous a jamais dit la vérité sur votre MEDIOCRITE.

  • H Toorop

    Juste pour le collègue qui signe "…" : si , au lieu de faire des conjectures foireuses pompées sur Alain Soral (on voit où tu tires tes références) tu veux ma biographie, mon pote, c’est quand tu veux; comme visiblement, de même que les gens qui ont répondu à blob ont été incapable de faire du point par point, tu répliques à côté de la plaque quasi-tout le temps, j’en déduis que tu as dû lire mon post en travers; c’est dommage ça t’aurais évité la manip grossière de faire dire de choses que je n’ai STRICTEMENT PAS DITES. Je passe outre le "va chier", l’adrénaline fait dire n’importe quoi, surtout derrière un écran protecteur de PC.
    Je te recommande de ne pas employer l’expression "révolutionnaire nihiliste" sans connaître les définitions exactes des termes employés, sinon ça fait un contresens plat; des théories? j’en prône une? Un mec qui va agir? l’avenir (voire le présent) donnera la réponse.
    Je ne suis rien,je le confesse, à part l’objet de ton ire, ô grand maître; au fait tu me diras quel courant je prétends représenter, à part celui des gens qui tendent à être humains et de bon sens.
    Les manifestants crachent sur mes semblables? tiens donc, seraient-ils donc racistes? Antinsémites? homophobes? mes semblables… tu délires mon pauvre…tu prends exactement le même discours que le gens que tu prétends combattre.S’ils me valent mille fois, j’aimerais bien voir ce que tu vaux toi, l’homme aux jugements aussi suspendus que les points, à part tes arguments ad hominem complètement hors sujet. Sur ce, je te souhaite de ne pas te tromper d’adversaire, ni de colère, et d’arrêter le ad personam, je suis pas sûr que tu pratiquerais pareil si on était face à face. Construis ta réflexion, étaye tes arguments, fais de la provocation saine et impersonelle, après on arrivera à quelque chose. En attendant , tu as toute ma considération due à un collègue débatteur,
    PS: je suis très heureux qu’un pseudo tiré de MG Dantec me décrédibilise auprès des illétrés

  • Quentin

    Je trouve dommage qu’on se soit ainsi énervés par rapport à la venue de Lepen. Je pense malheureusement qu’on a servi sa cause plus qu’autre chose en faisant ça..

    Cela aurait quand même été plus digne de ne pas le huer aussi bêtement, non? Une audience qui vous hue, cela vous donne la force (et le prétexte) de contre-attaquer. Je pense que cela aurait été bien plus utile − et aussi plus correct − de lui réserver un accueil glacial en ne l’applaudissant pas et en arborant massivement un signe de désaccord (badge, pancarte, tout ce que vous voulez..).
    Qu’on ait en horreur ce qu’il dit, c’est une chose. Qu’on se conduise comme ça, je trouve que ç’en est une autre, et qu’elle ne nous fait pas vraiment honneur.
    On peut me répondre "mais c’est parce que ses idées sont intolérables". Certes, mais qui peut juger objectivement d’à quel moment une idée devient intolérable ou non? Cela relève du pur jugement politique. Partant de ça, n’importe qui pourrait juger les idées de Besançenot, Sarkozy, qui vous voulez.. intolérables, et se conduire comme ça avec eux. Je pense que si on agit comme ça dans le cadre du débat politique, on n’ira pas très loin.

    Concernant ce qu’on a dit sur le sujet, je trouve que l’on fait preuve de beaucoup d’hypocrisie et d’aveuglement. Ca et là, on peut lire un bon nombre de personnes se féliciter de l’attitude "critique" des étudiants qui ont fait preuve de leur désaccord par rapport aux idées de Lepen (cf. par exemple le message du PS Sc Po, ou du billet de M. Descoing).
    Personnellement, je n’ai pas trouvé que ça ressemblait beaucoup à de la contestation sur les idées…

    Je cite le blog de M. Descoing : "Mais si les mots peuvent être durs, ne peut on espérer dans une démocratie libérale, qu’ils portent un sens ? Les mots de l’extrême gauche à l’égard des patrons, du capitalisme, du libéralisme, de Sarkozy, sont durs, violents. Mais ils portent du sens. Les mots proférés hier n’étaient qu’injure et haine."
    Alors certes, "petits bourgeois de merde", c’est pas très élégant. Pourtant, quelque part, ça porte du sens par son côté populiste et extrêmiste anti-élites "bourgeoises" (bon je ne suis pas d’accord avec cette idée, mais je peux reconnaître que ça a un certain sens). En revanche, quand j’entends sur les vidéos "enculé" ou "le borgne, rentre chez toi" (allez voir sur dailymotion, vous verrez que je n’invente rien), j’ai du mal à percevoir le sens contestataire profond de la chose…

    De même, quand je lis le message de "Typiquement scpo vos discours" (12:34), je trouve que ça suinte l’hypocrisie : "on doit en plus s’excuser de huer un candidat qui insulte des étudiants (tout ca parce qu’on est pas contents), qui a un discours et des attitudes intolérables, et sous pretexte que c’est Le Pen et que son electorat gonfle ba faut fermer sa gueule. N’importe quoi et vive la démocratie !!"
    On croirait presque que c’est Lepen qui a déboulé à Sc Po pour insulter les étudiants.. dîtes donc, faut avoir les oreilles sacrément bouchées à l’écoute des vidéos pour croire que c’est lui qui a proféré des insultes le premier. Pour moi il y a une marge entre "parce qu’on est pas contents" et "parce qu’on l’insulte copieusement".
    Notez d’ailleurs que quelqu’un a répliqué "nique ta mère" du tac au tac après que Lepen a balancé sa réplique. Vous trouvez que "nique ta mère" ça vole plus haut que "petits bourgeois de merde"? Pas moi, en tout cas.

    Tout cela pour dire que je trouve que :
    1- certains se sont mal conduits et ont plus desservi leur cause qu’autre chose (qu’on désapprouve les idées de Lepen c’est bien, mais cela n’autorise pas tout − surtout quand ça ne sert à rien)
    2- un certain nombre de gens refusent hypocritement de reconnaître que l’accueil de Lepen, c’était plus des insultes de hooligan que de la contestation.
    Ceci dit, pour ne pas occulter le reste des invectives, il y a au moins eu dans ce torrent d’insultes quelques slogans politiques sensés, comme "la france (???) tu l’aimes ou tu la quittes". Mais à part ça, ça ne volait pas très haut.

    Et sinon, j’ai envie de féliciter les commentaires de "crash teste", "lolitasalsa", le mec de gauche qui sait se contrôler, et quelques autres.. pour avoir été au moins honnêtes et (à mon sens) lucides sur le sujet.

  • Fais attention quand tu mets des personnages de Dantec en pseudo….ca te décrédibilise tout de suite, on pourrait croire que ca t’excite les mercenaires esthètes ultraviolents…toi aussi tu es un frustré qui se faisait taper quand il était petit?

    pour le reste (enfin ta tentative de propos)….va chier: Scpo ce n’est pas les 4 idiots à pancartes que tu as vu. Ils sont effectivement des bourgeois inconscients, qui finissent d’opposer la bonne société parisienne au prolos. Mais toi, tu es quoi? Un mec qui va agir? Un gestionnaire efficace? Un autre révolutionnaire nihiliste sans théories? Tu n’es rien, et tu as la prétention de représenter un courant, des idées. Eux croient encore à la solidarité, au partage et au métissage, même si ils le montrent de piètre façon. Ils te valent mille fois.

    Ce qui t’énerve c’est la gauche…ces manifestants sont faibles d’esprit, et ne peuvent s’empêcher de cracher sur tes semblables…ils ne devraient pas le faire….vous ne le méritez pas moins.

  • H. Toorop

    Message de soutien à l’ami blop; ses posts m’a causé une joie indicible: pour une fois que quelqu’un ouvre sa gueule à Sc po, pour une fois que quelqu’un mette des baffes là où ça fait mal, pour une fois que quelqu’un fait usage de sa liberté, de sa souveraineté !
    Pour nuancer ses propos, je dirai que Sc po est juste un symptôme d’une maladie qui touche la majeure part de notre belle jeunesse en université;Sc po, Sorbonne, Nanterre, kifkif ; élèves ou profs, les mêmes miasmes de la non-pensée, les mêmes répugnantes émanations du langage politiquement correct, c’est à dire du langage totalitaire des Lénine/Hitler de prizunic; "maîtrisez le langage, vous maîtriserez les consciences". Sc po en est une belle illustration, où l’on doit constamment surveiller les paroles que l’on emploie sous peine d’être qualifié de fasciste, d’intolérant. Les petits commissaires politiques, le NKVD du café de Flore, les Tchékistes de St Germain vous surveillent activement, au cas où vous sortiriez de la rectitude mentale qu’on attend de tout bon citoyen.
    "Citoyen": en voilà un beau mot baudruche, que des générations de jacobins psychotiques et de crytpo-communistes ont rempli de vent: la citoyenneté, aujourd’hui, c’est huer Jean-Marie Le Pen et s’offusquer de se faire traiter de "bourgeois de merde", c’est soigneusement cacher la réalité derrière des tracts ineptes, c’est dire et paraître mais surtout se tenir très loin des vrais problèmes: politiquement correct, c’est qualifier un tabassage en règle à 5 contre 1 "d’acte incivique"; c’est en même temps se vautrer dans la compassion mielleuse pour les pauvres immigrés et ne RIEN FAIRE pour leur garantir une insertion et une vie décente; bilan d’un côté toute une frange de la population qui vit dans des conditions intolérables, de l’autre les criminels qui ne sont plus punis.
    La société marche sur la tête et vous en êtes les complices attitrés; comme disait blop, vous êtes mûrs pour une dictature, tout simplement parce qu’on pense à votre place; alors s’il vous plaît, et ceux qui sont concernés se reconnaîtront, vivez la vie qui vous convient, mais ne venez pas donner des leçons aux gens qui pensent, qui s’engagent. Si vous croyez être des rebelles en huant Le Pen, alors c’est la révolte des eunuques; si vous croyez défendre la démocratie, alors bouchez vite les trous dans la coque, l’eau monte…
    Enfin j’adresserai un double message aux étudiants qui me liraient: il y a à Sc Po plein de gens qui réfléchissent, de bonne foi, qui ne prétendent pas détenir la vérité; qu’ils continuent la lutte ! ils ne seront jamais seuls! Quant à ceux qui me demanderaient (à cours d’arguments viables) "oui mais t’es un planqué, dis-nous ton nom" (histoire de me dénoncer à la Kommandantur sans doute) je répondrais que je fonctionne dans la vie de tous les jours comme dans ce post, alors rendez-vous sur le champ de bataille,
    Joyeuses Pâques à tous les chrétiens, et à tous les autres aussi, Deus Vobiscum

  • Que vive l’amour…

    Bonjour à tousssss… Joyeuses Pâques mes petits loups… de l’amour pour tous en cette fête du Kinder surprise et autres cloches Milka! L’oracle de ce jour béni sera…
    Il y a des cons sur terre, mais pardonnons leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font…
    Y’en a certains, faudra les empailler quand ils seront morts… comme ça on pourra se fendre la poire de temps à autres en se souvenant le nombre de conneries à la ligne qu’ils pouvaient écrire… Laissons tomber ce débat stérile, qui n’en est pas un…
    Bisous à tous!
    Le lièvre de Pâques!

  • Descoings le tartuffe

    Descoings MENT (une nouvelle fois après l’affaire SORAL).

    fdesouche.com/index.php?2…

    Contacté par 20minutes.fr, la victime, Eric Ligot, un caméraman d’I-Télé, assure pourtant qu’il n’a pas été bousculé par “quelqu’un du Front national”. Selon lui, son agresseur, habillé d’un costume gris et d’une cravate rayée, comme d’autres “gros bras” présents, serait sans doute un salarié d’une société extérieure à laquelle Sciences-Po aurait eu recours pour assurer la sécurité des candidats invités.

  • lambda

    Pour avoir connu des gens morts du SIDA, je dirais que ce que tu dis n’est pas de la provoc, mais un motif pour te trouver et te fracasser (malheureusement impossible, c’est sûrement pour ça que tu te laisse aller a ton homophobie d’ailleurs ^^)

    mais ta provoc’, tu la fais pour quoi au juste? Parce que tu t’en es pas tapé assez, des "bourges lambda"? moi je pense que si elles furent "mal baisées" comme tu dis, elle ne le furent sûrement pas par toi ^^

  • blop

    vous réagissez à merveille

    c’est magnifique de vous lire. Vous réagissez pile poil comme je l’avais prévu.

    Vous êtes infiniment PREVISIBLES. C’est vrai, finalement, vous êtes tous un peu pareil. A 99 % vous êtes des clones. Je me demande bien comment vous pouvez vous supporter entre vous. Mais bon, c’est plus mon problème.

    J’ai été un peu dur avec Sc Po; maintenant, il faut rétablir l’équilibre. Soyons honnète, Sc Po a aussi ses bons côtés.
    Sc Po agit comme un vaccin. Pour celui qui sait garder un sens critique (vous n’êtes pas concernés), Sc Po est une merveilleuse école de la vie.
    On y voit le fond de l’âme humaine quand elle est viciée jusqu’au trognon par le fric.

    Depuis que j’ai quitté la rue St Guillaume, je RESPIRE. C’est une libération. Plus de petit con qui vient me faire la morale "tu n’as pas le droit de penser ce que tu penses". Plus de dîner de conf avec les culs-serrés de la bourgeoisie la plus puante de l’univers. Fini, tout ça…

    Mais comme dit, c’est une école de la vie : ça permet de se faire une opinion sur ce que peuvent faire quelques centaines de petits bourges, laissés pendant 5 ans entre eux, en milieu fermé. En vase clos. C’est un biotope intéressant.

    C’est passionant de les écouter, de les voir, de voir leurs fringues, leurs airs suffisants, d’écouter leurs lamentations sur le monde qui ne va pas comme il faut, sur ce peuple de fachos qui a voté Non à la constitution européenne, sur le méchant Bush (ce facho), sur la pollution au pôle Nord (à cause des fachos) etc
    C’est passionant. Il y aurait de quoi écrire des livres.

    Et puis c’est tellement marrant de les voir, à la fin de chaque conf, en train de faire la queue pour parler au maître de conf, histoire de lui lêcher bien le cul comme il faut, on ne sait jamais, ça peut rapporter des points en "note de gueule". Osez dire que ce que je décris est exagéré.

    Eh ouai les mecs, blop a fait Sc Po, et il en est fier. Pas fier d’avoir réussi quelques galops (il suffit de réviser trois jours avant et de raconter ce qui plait au prof). Mais fier d’avoir tenu nerveusement dans ce panier de crabes infecte.
    ça crée un blindage pour plus tard. En sortant de là, on est certain qu’aucun milieu socio-professionel n’est pire que celui-là.

    Bon, moi, en tant qu’ "ancien de Sc Po", j’ai qu’un conseil à vous donner : torchez-vous sur votre diplôme. De toute façon, il est moche. Même le diplôme du bac est plus joli (sans blague, c’est vrai, vous verrez: quand on vous enverra un bout de papier grisâtre, genre papier recyclé, vous vous direz: c’est pour ça que je me suis fait chier pendant tout ce temps ?)

    Et un grand bonjour à Descoings. Au fait, c’est vrai ce qu’on disait, il est vraiment sidaïque ?

    Ah oui, je sais, il y a des mots que vos chastes oreilles n’aiment pas entendre. ça vous fait sauter au plafond. Vous avez tellement de tabous idéologiques qu’il y a des tas de mots qui vous font exploser de colère quand on les utilise. Pauvres chéris, c’est dur la vie de fils à papa.
    Réaction hystérique immédiate garantie. Moi qui aime la provoc, avec vous, ça marche à tous les coups.

    C’est simple: le Science Po lambda réagit immédiatement (réflexe pavlovien) dès qu’on dit un mot politiquement incorrect. Essayez pour voir, c’est carrément poilant.

    Tiens, au hasard, allez à la péniche avec vos potes de Sc Po, et au milieu d’une conversation, dites une phrase du type : "de toute manière, les gonzesses n’ont rien à foutre en politique"… Ah ah ah. Réation hystérique garantie de toute la compagnie. "Facho, Nazi, Machiste, Connard"…
    Tentez l’expérience pour voir. Vous verrez à quel point le gamin de Sc Po est conditionné.

    Mais il y a plein de thèmes qui font hurler le choeur des vierges de Sc Po: tiens, dites en plein milieu d’une conférence, que vous êtes contre la constitution européenne. Pire: dites que vous êtes pro-Bush. Encore pire: dites que vous trouvez Le Pen sympa.
    Qu’importe ce que vous pensez en réalité. Tentez l’expérience. Vous verrez les réactions. C’est instructif.
    Vous verrez à quel point c’est con, un petit bourge lambda. Et à quel point c’est docile, servile, ça réagit au quart de tour, toujours dans le sens dans lequel on l’a programmé.

    Ou bien non, ne tentez pas l’expérience. Laissez tomber. Vous risqueriez de vous faire mal voir. On risquerait de penser que vous croyez vraiment à ce que vous dites. Crime suprême, péché mortel: vous ne penseriez pas comme tout le monde.
    ça pourrait nuire à votre image. Et puis de toute façon, la provoc, c’est pas votre tasse de thé. Trop violent. ça risquerait de faire fuir les pisseuses.

  • Etudiant de Sciences-Po

    Blop,
    Oui, j’étudie à Sc Po, Oui, je suis un petit blanc fils à papa; mon gros bourge de père aime Ségo ou Sarko, il hésiste encore; moi je me tape des petites bourges mal baisées et on se lamente ensemble sur le réchauffement climatique, le sort cruel des Sans-Pap, la dureté de la vie chez les déshérités !
    Exactement. En fait, non. Je m’en fous des sans-papiers et des déshérités, et du réchauffement climatique encore plus. Je m’en fous des pauvres (salauds de pauvres). Je m’en fous des pauvres mecs comme toi qui, pour être aussi rageux, doivent enchaîner stage sur stage et être payés une misère. sincèrement, moi, étudiant de Sciences Po, j’en ai rien à foutre.
    Ce qui m’intéresse, c’est moi, et uniquement moi. Alors toucher à la politique à Sciences Po, pourquoi pas, ça peut être des relations pour plus tard. Huer Le Pen, why not, c’est fun. Mais au fond, je m’en fous.
    Parce que moi, étudiant de Sciences Po (cf paragraphe 1), plus tard, je me ferai pistonner par papa, ou alors par un copain de papa. Et je gagnerai du fric sans m’être fait chier, comme toi, à aller d’entretien en entretien et à aller de stages sous-payés à emplois non rémunérés.
    Alors oui, moi, étudiant de Sciences Po, je t’emmerde du plus profond de mon être, parce que tu ne me connais pas : j’en ai rien à foutre de Le Pen, ce qui m’intéresse, encore une fois, c’est moi, et mon cul que je n’aurai pas à vendre, grâce à papa, au contraire de toi.
    Alors, Le Pen à Sciences Po, oui c’est cool, et on hue pour s’amuser, parce qu’on est des petits bourgeois de merde pourris de fric et qu’on l’assume.

  • Shuttle

    On notera que Blop parle de l’étudiant de sciences po comme si c’était un homme forcément, alors qu’il y a une majorité de filles à scpo…

    Et puis j’adore les "teints blaphards boutonneux" etc. Je soutiens, ce mec a tenté mais n’a pas integré scpo lol ! Ca suinte l’envie et la jalousie… Pathétique. Franchement tu fais clairement pitié Blop, j’aimerais pas être dans tes baskets…

  • Pour blop

    Bravo quel discours !! si sincère, et sans aucune caricature !! Enfin un vrai discours!! et le mieux c’est qu’on sent que tu as fait scpo et que t’as le génie intellectuelle en toi!!

    Je t’aime

  • blop

    caricature ?

    les caricatures c’est vos tronches de face de craie à la sortie de Boutmy… bien pâles et bien blaphards, vous sortez de vos salles de conf où vous avez péroré sur les ZEP, sur la dureté de la vie en banlieue difficile, sur le drame de l’immigration clandestine..

    vous êtes fiers de vous, vous avez bien parlé comme le prof le voulait. Vous avez bien répété le politiquement correct bourgeois et bien-pensant. Vous aurez une bonne note. Vous êtes contents. Et puis ça vous donnera l’impression de savoir quelque chose, de comprendre le monde, d’être "éclairés" comme de bons intellos comme il faut, propres sur eux, respectables. C’est pour ça que vous êtes à Sc Po: pour qu’on vous respecte, pour qu’on vous écoute.

    Mais qu’est-ce que vous savez des sujets que vous traitez (mal, car à Sc Po, on fait du copié/collé car on n’a pas le temps d’approfondir) ? Que dalle !

    Vous avez un vague vernis de connaissance, mais dès qu’on gratte deux secondes, y a plus rien.

    Que de la morve d’arrogants et de petits prétentieux boutonneux.

    Vous croyez incarner l’élite. D’un côté, oui, vous incarnez l’élite de l’hypocrisie, du fric, de la haute bourgeoisie (tout en ayant honte de tout cela : schyzophrènes !)

    vous n’assumez même pas votre identité. C’est pour ça que vous enviez les prolos, les rappeurs: eux, ils ont une identité et ils assument.

    Assumez, assumez deux secondes. Reconnaissez-le: "Oui, j’étudie à Sc Po, Oui, je suis un petit blanc fils à papa; mon gros bourge de père aime Ségo ou Sarko, il hésiste encore; moi je me tape des petites bourges mal baisées et on se lamente ensemble sur le réchauffement climatique, le sort cruel des Sans-Pap, la dureté de la vie chez les déshérités !"

    Mais en réalité, on n’en a rien à foutre de tout ça ! Ce qui nous intéresse, c’est de briller en société, de paraître, d’être "intégrés" dans notre milieu de petits bourges. Alors, pour ne pas choquer les autres, on répète la même chose, on s’approprie leur discours, on devient un bon serviteur plat du Système. On s’en tape des Sans-Papiers, ce qui compte, c’est de MONTRER aux autres qu’on a de la compassion pour la misère humaine, qu’on est humain, de gauche, sympa, tolérant, bref : qu’on pense comme eux.

    Et comme la vie du Sc Po est chiante à mourir, on s’invente un imaginaire révolutionnaire. C’est romantique, ça plait aux gonzesses, ça donne une bonne image de soi. On se la joue rebelle. Et puis on fantasme sur la montée des périls: islam, machisme, front national, brrr… la république est en danger, vite vite mobilisons-nous, on est des vrais résistants, on va distribuer un tract à la sortie de Boutmy. Comme ça, on sera vu par les copins et par les meufs, c’est cool la résistance.

    Et puis on aura même le courage de s’épingler un pin’s, genre anti-SIDA où un truc pareil. Là aussi, on veut s’intégrer à son milieu. Il s’agit de paraître.
    Parce qu’en fait, on est comme tout le monde: on baise sans capote. Le pin’s contre le SIDA, c’est pour donner l’impression qu’on combat une cause appréciée et reconnue par notre milieu.

    Vous êtes le modèle des petits collabos médiocres et vulgaires de 40… petits technocrates, habitués à lècher le fion de l’idéologie dominante, soucieux de faire une belle carrière et de devenir au moins aussi friqué que papa, vous vous coucherez devant le premier dictateur venu, aussi longtemps qu’il vous assurera la bonne grosse grasse gamelle que vous croyez avoir méritée parce que vous sortez de cette poubelle idéologique qu’est Sc Po.

    Que Le Pen se rassure. Si demain il devait arriver au pouvoir, il trouverait aurpès de vous ses meilleurs conseillers, préfets, fonctionnaires… un peu de fric, une médaille, un beau bureau, une secrétaire baisable, un peu de reconnaissance.
    Vous êtes corruptibles à volonté.
    Le Sciences Po s’adapte aux circonstances. C’est un bourgeois. Tout est une question de prix.
    Chez lui, c’est pas "50 euros la pipe", c’est plus cher. Il se couche, mais il faut juste augmenter le tarif.

    Bon je vous laisse à vos révisions pour le prochain galop… n’oubliez pas de répéter tout ce que le prof aime lire et entendre. S’il est de droite (mais il y a peu de chances), parlez "immigration zéro"; s’il est de gauche, parlez "Sans Papiers à sauver". La bonne note est assurée.

  • Shuttle bis

    Moi ce que j’adore dans le message de Blop c’est son incapacité à 1. Faire plus de deux phrases sans gros mot 2. Mettre tout le monde dans le même sac 3. Nous prouver que lorsqu’on est fan de Lepen on est incapable de discuter…

    Et puis tout le monde évolue, et les entreprises te demandent de bosser en costar/cravate/tailleur, tu n’y peux rien… Est-ce que porter un costar fait de toi un affreux hypocrite qui n’a jamais été de gauche et vote Sarko maintenant ? Je ne pense pas. Et même si les gens changent de bord ? Qu’est-ce que ça peut faire.

    En tout cas toi tu es tellement virulant et plein de dégoût, de rage et de rancoeur que tu comprendras qu’on ne puisse te prendre au sérieux. tu es une caricature à toi tout seul…

  • Pierre

    Si blop n’a pas tout à fait tort, force est de constater qu’on peut mettre des cravates et être de gauche (pek en est un exemple)^^
    un peu frustré peut-être Blop? Vas-tu nous blâmer d’être relativement bien nés (encore qu’à scpo on serait plutot des prolos ^^) et de cultiver l’idée que l’idéologie peut tolérer le débat et la modération?

    Oui, bcp de gens à scpo sont des bourgeois-bohême, qui tournent leur veste très, très vite et n’ont finalement que peu de crédibilité idéologique tant ils sont favorisés…mais toi, tu es quoi? Peut-être as-tu la chance de pouvoir bosser en jean et basket, de ne pas avoir de patron, ni de décisions à prendre contre tes idéaux….dans ce cas remercie ta bonne étoile, et soit plus tolérant avec ceux qui, bien qu’ayant un jour milité à l’extrême-gauche, doivent gagner leur vie…tout n’est pas tout blanc ou tout noir

    On peut comprendre ta frustration, toute personne sincèrement à gauche à scpo la vit à un moment ou un autre, mais on en revient…et on essaie d’élever le débat. Parce que, il faut bien le dire, sans quelques hommes de gauche passé par scpo/ENA, usines à merde, j’en conviens, mais aussi à idées, le peuple de gauche illettré du Loir et Cher aurait eu bien du mal à être représenté…il faut de tout pour faire un monde, même des technocrates ^^

  • Pek

    Par contre toi tu penses avoir du courage?

    Je suis curieux. Pourquoi avoir du courage selon toi? Quel combat? Quelle défense d’idées?

    S’agit-il de s’exprimer sur un espace virtuel, auquel cas la retenue et le débat font loi? Est-tu sur(e) d’être dans ce cas la?

    Ou bien, s’agit-il plutot d’une grosse envie de se défouler sur des gens qui ne t’ont rien demandé, de vomir par la même une haine non identifiée car mal expliquée? Tu as des problèmes? Tu veux parler?

    Ne lis pas ma réponse comme une attaque, je ne suis pas comme toi et j’en suis fier. Je me pose des questions voila tout. Tu as été à Sciences Po tu dis, explique nous plutot pourquoi tu rejettes en bloc ce systeme tel que tu le décris. Au lieu d’ecrire des post insultants et méprisants.

    Oui peut-être mon ton t’agace. A chercher le débat, le consensus, je cultive le "style sciences po" Honni soit qui mal y pense mon ami, j’ai juste tenté d’introduire quelques éléments de politesse et de respect dans un sujet ô combien épineux. Ne t’en déplaise.

    Une provocation sans fondement c’est une connerie. C’est gratuit. Quand c’est caché derrière un écran c’est mesquin. On l’a tous fait ici, mais il est des moments ou les masques doivent tomber. Alors je pense rejoindre l’immense majorité des gens ici qui vont te dire "si tu n’as rien de constructif à dire, la porte t’es grande ouverte" Et sois heureuse, je suis ici très poli. Je peux l’être beaucoup moins. Mais sur un site de commentaires, je m’y refuse, j’ai un peu de dignité…

  • blop

    quand je pense aux quelques petites merdes de l’UNEF et de SUD qui adoraient Trotsky et qui distribuaient des tracts pour les Sans-Papiers… avec leur coupe rasta et leur tongues, ils se la jouaient "rebelle"… petites fiotes

    Je les ai revus il y a 6 mois : maintenant ils sont en costard cravate et ils lèchent le cul du patron.

    C’est tout à l’image de cette usine à merde qu’est Sc Po… bien-pensance bourge de gauche, hyprocrisie pure et donneurs de leçon

    petits bourgeois-bohèmes, bourgeois-lopettes, vous êtes presque tous les fils idéologiques de la gauche la plus caviardeuse et de la droite la plus putassière ET VOUS EN ETES FIERS

    N’importe quel paysan illetré du Loir et Cher a plus de mérite et de courage que vous et votre "citoyenneté" de merde.

  • enfin

    blop a pas tout à fait tort sur certains points…scpo est une école de fils à papa, dont quelques uns pensent trouver une légitimité en foutant un keffieh et en hurlant contre LP….blop est caricatural (et vraiment peu doué en orthographe), mais scpo est quand même AFFLIGEANTE sociologiquement parlant….c’est un enfer de bien-pensance bourge parisienne, à gauche comme à droite, et personne n’assume cela
    @ Necrid: la vraie gauche c’est celle qui fait changer les choses, pas forcément bruyamment. Celle qui produit des théories, des textes, qui fait des lois, qui modifie le rapport de force en faveur des plus démunis, qui fait tout pour que la droite échoue et pour montrer qu’elle est toujours la même, hypocrite et au service des plus favorisés, censés être les plus méritants (et en s’asseyant allègrement sur la reproduction sociale, surtout à sciencepo)
    Ces boulets en keffieh/kaki/pancartes ridicules sont une caricature, un cliché vivant, des bobos parisiens qui n’agissent pas mais veulent se donner bonne conscience, et en plus donneurs de leçons….je ne suis pas révolutionnaire parce que je pense que la réforme est plus crédible, mais je n’essaie pas de me donner un genre….Eux finiront par devenir cadres, journalistes ou haut fonctionnaires (comme la plupart à scpo, et avec la généreuse aide de leurs parents pour payer les études) et ils se permetttent de critiquer ceux qui leur disent qu’ils n’ont aucune crédibilité, surtout pour donner cette image de nous

    on a filé des voix à Le Pen, c’est tout ce qu’on a fait, et ça ce n’est pas de gauche ou de droite, c’est juste con

  • P.

    Le meilleur moyen de montrer à Le Pen que les étudiants de Sciences Po sont contre ses idées n’est surement pas de le huer et de le traiter de nazi.

    Je m’étonne de voir à quel point la France a la mémoire courte. Avec un collectif d’étudiants, nous tentons humblement de montrer à un maximum de gens, d’electeurs, ce qu’est vraiment le pen.

    Car la meilleure façon de le décridibiliser sans remettre en cause le débat démocratique, c’est de montrer publiquement ce qu’il a été, et ce qu’il est de fait.

    Si nous avions voulu faire quelque chose de fort, nous aurions pu lire tous en choeur ces faits d’arme. Sans cris, sans violence, à la limite du religieux. La peut-être aurions nous frappé un grand coup.

    P.S: Blop tu es lamentable, je te conseille une entrevue avec une assistante sociale qui s’occupera du petit venin mesquin que tu deverses ici…

  • Shuttle

    C’est quoi un lunchage collectif ? c’est quand on déjeune tous avec un méchant ?

    Mais je tiens à souligner que j’adore le message de Blop, plus caricatural je crois que c’est difficile. Soit tu fabules et tu n’as jamais mis les pieds à sciences po, soit tu as passé tes 5 ans d’études avec 2-3 geeks pro extrême droite à fantasmer sur les "communistes" du PS… Laisse moi me marrer deux secondes. Et je pourrai te donner beaucoup d’exemples (à commencer par moi) de gens qui ne sont clairement pas issus de la "bourgeoisie bien-pensante" dont tu parles.
    Ah oui et dernière précision : c’est pas parce qu’on manifeste contre Lepen qu’on est d’extrême gauche…

    A Chtiric :L’unanimité contre Lepen n’est pas un fait, puisque tu viens le soutenir, et qu’il y en a d’autres comme toi. C’est bien pour ça qu’on va manifester, c’est parce qu’il y a des gens qui le soutiennent. Personne ne voterait pour lui, on s’en fouterait. Et le "on a découvert la vérité et vous êtes encore manipulés" (blahblahblah) c’est une méthode qui marche à fond dans toutes les sectes et autres petits groupuscules… C’est toujours plus facile de dire aux autres qu’ils se font manipuler et qu’ils sont aveuglés que de se remettre soi-même en question, n’est-ce pas ?

  • Chtiric

    L’hunanimité contre un candidat ne vous effraient pas !
    Pour moi c’est la preuves de la pervertion de vos espris !
    Pire encore c’est la masturbation collective qui consiste a se passer et a se repasser la vidéo de vos explois !

    Cette vision du troupeau de hyennes qui s’acharne contre sa victime rapelle a mon bon souvenir ces images de chasse aux blancs dans les manifs contre le cpe :
    http://www.liveleak.com/view?i=9...
    J’y voit une similitude, mais aussi une piece qui manque au puzzle qui permettrait d’acquerir de la maturité dans la reflexion, et ainsi d’admettre (au moins) la contradiction !

    Allez encore un effort ! avec un peu plus d’assurance et d’expérience vous aussi vous parviendrez a organiser des lunchages collectifs contre les méchants !

    Comme disait Gainsgourb " ecoute les orgues, elles chantent pour toi…"

  • Blop

    Sc Po je connais par coeur, j’y ai passé 5 ans, et je parle avec expérience des petits lèches-culs du système que vous êtes…

    vous n’êtes tous que des fi-fils de bons gros bourges de gauche.

    Et comme ça vous gêne d’être à la fois des privilégiers du système et des fils de bourges, vous cherchez dans l’extrème-gauche un moyen de vous donner bonne conscience. Un supplément d’âme pour pas un rond, juste avant de bifurquer vers le PS ou vers l’UMP, hypocrites !

    Vous me faites tous gerber avec votre morale à deux balles et vos leçons citoyennes…

  • A blop

    Et je suppose que tu es à sciences po et que tu connais bien ses étudiants pour dire ça ? Surtout le "qui se prennent pour des rebelles" ! trop fort ! Merci blop pour ce petit fou-rire eveningal…

  • Blop

    Sciences Po = école de fils à papa, lèches-cul et privilégiers qui se prennent pour des rebelles.

    à la sortie, ils choisiront entre UMP et PS pour faire carrière, ça aide.

    Ouahh, c’est fou comme ils sont des rebelles.

    Vous êtes tellement coupés du peuple, petits arristes, qu’à la prochaine révolution, les aristos qui passeront à la casserolle : c’est vous

    ahahahahahahahahaha

  • Maurice B.

    Ouh les idées haineuses, les idées nauséabondes, le F Haine, la bête immonde etc.

    Que vous soyez contre JMLP soit, mais essayez au moins de varier votre vocabulaire.

    Pour le moment c’est novlangue, minipax!

    Le Pen président!

  • Necrid

    Je suis globalement d’accord avec toi mais qu’appelles-tu "vraie gauche" ?

  • un mec de gauche qui sait contrôler ses nerfs

    Pas besoin d’être marxiste (ce qui est éminemment respectable…voire nécessaire) pour combattre Le Pen, pas besoin de crier, pas besoin de s’afficher en kaki/keffieh (c d’un conformisme en plus….)
    la démocratie ce n’est pas hurler, ni huer quand ca sert la soupe au FN et ceux qui le font sont bêtes, pas parce qu’ils font trop de bruit rue Saint Guillaume, mais parce qu’ils sont inefficaces

    Etre de gauche, c’est barrer le chemin à l’extrême-droite et à la droite, pas se rengorger d’avoir "lutté" (en fait gueulé 30 minutes devant la galerie) attitude purement individualiste et symbolique, et hautement inutile en fait…LePen a raison de vous (nous) traiter de petits bourgeois, c’est exactement ce que nous sommes, et ce qu’il attendait de nous

    Les mecs qui manifestent de cette façon, et qui en plus se targuent d’être des "purs" sont un boulet pour la vraie gauche. Ils la décrédibilisent et lui font honte, car ils donnent des armes à la droite pour nous attaquer facilement

  • Benjamin fucker

    Tu vois la porte la bas?

    Oui oui ma poule, be my guest…

  • Benjamin

    c’est vrai je l’admets jean pat je suis frustré mec de ne pas être à ta hauteur…
    en fin psychologue (c’est pas toi qui t’es occupé des expertises psychologiques des accusés d’Outreau?) tu as reconnu en moi le geek puceau et lépeniste qui ne vient pas de sc po et qui pour calmer sa haine d’avoir été réfoulé 25 fois à Arcueil balance des coms méchantes sur les étudiants de Sciences PO.
    Merci pour la pertinence de tes interventions et continue à enrichir le débat de cette façon (sans le vouloir tu confirmes exactement mes dires)
    Bien à toi camarade,

    Benjamin

  • Marxist by heart

    Le porc de saint cloud mérite la corde, comme ses congénaires de 39 45 l’ont utilisé pour nos frères et soeurs qui sont tombés pour la liberté et la démocratie. Qu’il représente 5 millions d’electeurs, c’est une chose. Qu’on le considère comme un politicien lambda, c’est une honte. Le Pen et ses roquets doivent par tous les moyens etre combattus. Il en va de nos droits.

  • Typiquement scpo vos discours

    tout est dit avec "merde à vous" !!
    on doit en plus s’excuser de huer un candidat qui insulte des étudiants (tout ca parce qu’on est pas contents), qui a un discours et des attitudes intolérables, et sous pretexte que c’est Le Pen et que son electorat gonfle ba faut fermer sa gueule. N’importe quoi et vive la démocratie !!
    l’indifférence pour qqn qui prétend vouloir être président de la république c’est pas la meilleure solution!!

  • Merde à vous…

    Vous savez quoi chers amis de Sciences Po ou pas? Moi, je hue ou j’applaudis qui je veux quand je veux, ça s’appelle la liberté.
    Et les gens qui ont hué Le Pen sont allés regarder la retransmission dans le petit Hall de sa prestation, ça s’appelle la démocratie.
    Alors ceux qui sont pas contents, tant mieux pour eux ils n’ont pas fait ce qu’ils ne voulaient pas faire (la liberté) et qu’ils laissent les autres s’exprimer en paix (la démocratie).

  • lolitasalsa

    A jean-pat!

    Déjà, on peut ne pas être à sciences po sans être frustré (tu sembles en douter?)

    Ensuite, ce que Benjamin a dit n’a rien de Lepeniste !!!

    Ce que je trouve plus dangereux, c’est de se focaliser sur le côté fasciste/xenophobe de Le Pen, alors que la plupart de ses électeurs votent pour lui justement par racisme… Mieux vaudrait pointer du doigt le reste de son programme: retrait de l’Union Européenne, Retour au franc, Peine de mort (quoique beaucoup sont pour parmi ses électeurs), Retrait de l’Otan… Car ça, ça pourrait enfin faire peur à ses électeurs, et diminuer leur nombre

    Enfin, je pense que ce n’est pas très intelligent (et digne d’élèves d’une grande école) d’insulter Le Pen, il y a sans doute des moyens moins stupides pour montrer son désaccord (ne serait-ce que l’ignorer), car là, ça a sans doute servi sa cause!!

  • crash test

    oui et alors ? non pas victimiser les électeurs du FN mais comprendre qu’ils ont leur raison, que l’on a du mal à comprendre, soit, mais qui sont réelles. Justement, ils appartiennent à des classes populaires et pensent que tous les politiques sont pourris, c’est là-dessus qu’il faut bosser (selon moi)… et autrement qu’en crachant à la figure d’un vieux sénile fini…

  • Jean-Pat

    Je ne suis pas sûr que Benjamin soit effectivement à Sciences Po. Ca doit être un des nombreux frustrés qui pullulent sur internet pour faire une propagande lepéniste bien grossière (cf. les commentaires des vidéos de le pen à sc po sur dailymotion).

    Propagande qui consiste soit en un discours violent de haine (souvent xénophobe), soit à des tentative ridicules de banalisation, du genre "Ah pour une fois que je suis d’accord avec Le Pen, dis donc !".

    Par ailleurs je ne pense pas qu’il faille victimiser et déresponsabiliser les électeurs du FN. Ceux qui disent ça n’ont pas souvent du avoir de discussion avec de telles personnes, qui appartiennent souvent à des classes populaires. Beaucoup ont la conviction profonde que l’immigration est la cause de tous les problèmes et que les hommes politiques de l’UMP et du PS sont tous des pourris.

  • crash teste

    ce ne sont pas les "petits bourgeois de merde" de sc po qui voteront Le Pen, on est tous d’accord, ils n’ont aucune raison de le faire. Je comprends l’accueil qui lui a été réservé, mais ça ne fait que servir sa cause, ça ne fait que lui donner raison: dire qu’il y a un clivage dans notre société entre les futures "élites" technocratiques de demain et une partie du peuple qui se réfugie dans un vote extrême-droite. Je ne suis pas sûre que tous les "manifestants" étaient vraiment pour le dialogue et la démocratie, au lieu de le traiter de fasciste et de lui permettre de nous cracher dessus, ils auraient mieux fait de critiquer ses idées sur le fond en l’apostrophant un peu plus intelligemment.

    Maintenant moi j’espère vivement que Le Pen repassera au 2e tour et qu’on commencera ENFIN à réfléchir sur les problèmes de notre société, au lieu de faire comme la dernière fois, de se foutre la tête dans le sable, de manifester contre l’extrême-droite parce que leurs idées sont haineuses et détestables (ce qui est un fait indéniable !), et au lieu de prétendre qu’il ne s’était rien passé et que Chirac avait été triomphalement réélu… Je suis certaine qu’une grosse partie de ceux qui votent Le Pen ne souhaite même pas qu’il devienne président (ou suis-je utopiste de refuser de croire qu’il y ait des gens assez fous pour vouloir vraiment qu’il dirige notre pays ?), je persiste à croire que la plupart de son électorat est un électorat protestataire, ce sont des gens qui souffrent et qui n’ont rien à voir avec Le Pen, qui ont juste besoin qu’on les écoute. Ce n’est pas en fustigeant le FN (pourtant la tentation est grande) que l’on règlera le problème, mais en se demandant d’où il tire toutes ces voix et pourquoi…

    Et sans aucun rapport…
    Mr/Mz PS, pour ce qui est de la "prestation remarquable" de Ségo, on repassera…

  • yeeha bis

    Benjamin : Ton discours est typique du petit bourgeois justement…. Réactionnaire en plus (c’était mieux avant, c’est la déchéance) etc… Personne ne te retient…

    Sinan pour Lepen, je ne pense pas qu’il l’avait prévu, parce qu’il a l’air vraiment enervé, donc à mon avis il s’attendait à une arrivée beaucoup moins contestée. Surtout qu’il faut se dire que tout ça est filmé, et que pour beaucoup de gens Sciences Po et ses étudiants ont une petite aura (plus que de simples étudiants en fac dont tout le monde se serait attendu à un tel accueil de Lepen).

    A mon avis se faire traiter de "fasciste" devant les caméras à 3 semaines des élections ne lui a carrément pas plu. Maintenant, son insulte on peut être sûr qu’il la ruminait depuis un petit moment (depuis qu’il approchait de sciences po) et que ce n’est pas un hasard q’il l’a dit à ce moment là devant les caméras, vers la fin du hall. C’est du bon populisme, bref c’est bien de lui.

  • Valentine

    Benjamin: Si tu veux quitter l’institution, je pense que c’est encore possible, renseigne toi. Je ne suis pas persuadée que tu sois contraint par la force d’assister aux cours et de profiter de la formation plus généralement. Si tu es triste de faire partie des nôtres, personne ne te retient.

    Par ailleurs, si tu as eu la chance d’assister à ‘une temps où on apprenait aux étudiants de Sciences Po à réfléchir’ je serais ravie de savoir quand et sur quels éléments tu te fondes, et surtout comment ton expérience personnelle te permet de dire ça. Vraiment ça m’intéresse, et il n’y a pas moi qui suis surprise d’entendre ça.

    Tu vois, je ne te traite pas de fasciste: tu ne peux même pas hurler qu’on ne t’écoute pas et qu’on te met dans une case. Je veux juste que tu m’explique d’où viennent toutes tes certitudes, fondées je n’en doute pas.

  • Petit Bourgeois de merde (bis)

    Ne pas "accueillir" Le Pen comme il l’a été aurait peut-être permi aux gens de l’extérieur de rajouter au "petits bourgeois carriéristes-élitiste et privilégiés" de sciences po, l’adjectif lepéniste? Moi je suis pas d’accord, la démocratie, oui, il est invité comme tout candidat à "débattre", et notre droit de réponse à sa venue, oui aussi, c’est aussi démocratique.

  • Petit Bourgeois de merde…

    Eh mais nan Benjamin, c’est à moi qu’il l’a dit petit bourgeois de merde… et je suis tout gentil, tout sympa… Je ne comprends pas (lol), Mais pourquoi est-il si méchant? Parce queeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee!

  • Benjamin

    Pour une fois que je suis d’accord avec Le Pen.
    Petits bourgeois de merde bien d’accord j’aurais meme ajouté petits bourgeois ineptes et bienpensants de merde.
    Etudiants de Sciences Po vous n’êtes que la parodie de vous mêmes je suis bien triste de faire partie des vôtres.
    Il y eut une temps où on apprenait aux étudiants de Sciences Po à réfléchir. Ce temps semble bien révolu…
    J’attends le premier qui me traitera de fasciste histoire de marrer un bon coup
    Bien à vous

  • Aujourd’hui, huit candidats à l’élection présidentielle ont été invités à Sciences Po pour parler aux lectrices et lecteurs de "elle", et aux étudiants de Sciences-Po. La candidate du parti socialiste Ségolène Royal était présente et a fait une prestation remarquable, en fondant son discours sur ses propositions, alors que le candidat de l’UMP ne cessait de proférer des attaques personnelles.

    Toutefois, ce qui a fait l’actualité est la venue de Jean-Marie Le Pen à Sciences-Po. Les étudiants de l’IEP ont été nombreux à se mobiliser pour manifester contre les idées du FN. Le PS de Sciences Po, qui était présent, s’en félicite.

    Il faut bien comprendre que ces manifestations n’avaient pas pour but d’empêcher à Le Pen de tenir sa conférence. Nous vivons en France dans une démocratie, et chacun a le droit d’exprimer ses idées, aussi horribles soient-elles.

    En revanche, la démocratie, c’est également accepter que les gens ne partagent pas vos idées, vos déclarations et vos valeurs. Les manifestants n’ont pas contesté le fait que Le Pen a le droit de s’exprimer. Ils ont manifesté contre les idées que développe le Pen et qu’ils jugent haineuses.

    C’est ça aussi la démocratie: Le droit de dire que l’on n’est pas d’accord avec les idées qu’expriment certaines personnes. En espérant qu’il n’y aura pas de manipulation dans le traitement de l’information.

  • Valentine

    Ceux qui votent pour lui ont dû trouver ça génial qu’il jette ça à la tête d’un étudiant de Sciences Po, n’hésitant pas à provoquer publiquement et franchement les élèves qui deviendront les technocrates hypocrites etc etc décideurs égoïstes et loin des Français, et j’en passe. Je ne partage pas son point de vue mais j’essaie de comprendre, et stratégiquement parlant c’est très bien ce qu’il a fait en arrivant. Et absolument volontaire et préparé, à mon avis. Ca ne lui a pas échappé par hasard. Je n’ai pas vu le reste du débat par ailleurs.

  • yeeha

    Pour l’arrivée de Ségo, j’ai vu une vidéo les gens criaient "Segolene Presidente !" et pour les autres je sais pas, pas vu non plus.

    En tout cas ils ont bien fait de le huer… c’est pour ça qu’il était pas content, ça se voyait… Petit Bourgeois de Merde… Il aurait plus manqué qu’il en frappe un et c’était bon !

  • J’étais présent pour Le Pen, pas pour les autres… Plus de vidéos arrivent dans les prochains jours, en partenariat avec RSP !

  • Anega

    Moi j’aimerais bien voir l’arrivée de Ségo/Sarko/Bayrou/etc.!
    Vous avez des vidéos? Il n’y en a que pour Le Pen sur dailymotion et youtube!
    Merci!

  • Inès

    Ce mec est vraiment flippant putain.