Vie du campus

Le stage de troisième année à l’étranger

Compte-rendu de la réunion du jeudi 15 octobre.

Chaque année, vous êtes environ 20% à préférer le stage au séjour d’études. Rendons donc justice à ceux pour qui le départ en 3A implique davantage que des vacances prolongées.

Car un stage n’est pas de tout repos ! Par une immersion de 8 mois dans l’organisme de votre choix, il vous permettra de valider un projet professionnel tout en étoffant votre CV. Agathe Gondinet, de Sciences Po Avenir, détaille la procédure à suivre.

« Ai-je vraiment envie de partir à l’étranger pour travailler ? » est la question à se poser avant d’envisager tout autre développement. Sachez qu’Agathe Gondinet sera intransigeante sur la qualité des dossiers, qui devront lui être remis le 23 novembre au plus tard. Vous devrez élaborer un vrai projet de stage, avec en arrière-fond l’envie d’acquérir une expertise professionnelle dans un domaine précis. Votre dossier doit avant tout témoigner de votre envie de travailler. Petit conseil : évitez donc de justifier votre désir d’escapade à la City ou à Manhattan par une envie d’améliorer votre anglais. On n’insistera jamais assez sur le fait que votre projet de stage doit être mûrement réfléchi. Il doit aussi faire apparaître clairement pour quel type d’organisme vous souhaitez travailler, dans quel pays, quelle région, quelle ville ? Mieux vaut être précis.

Les organismes d’accueil :

1) Administrations. Ce champ recouvre les administrations publiques et la fonction publique internationale. Si vous souhaitez effectuer votre stage en ambassade française, vous avez tout bon (voir plus bas)

2) Entreprises. Mieux vaut dès à présent préciser si vous envisagez de travailler pour une grosse entreprise locale ou une petit PME française implantée dans votre pays d’accueil.

3) Humanitaire. Pour ceux qui souhaitent s‘engager dans le caritatif ou l’associatif.

4) Culturel

Les Sciences Po en entreprise

En entreprise, le champ des possibles s’étend de la communication au journalisme en passant par le marketing, la pub, l’évènementiel. Les stages en journalisme présentent des partenariats intéressants avec les bureaux du Moyen-Orient de l’AFP. Quelques stages plus techniques en cabinet d’avocat ou à vocation financière peuvent être dénichés mais Agathe Gondinet a certaines réserves à ce sujet. Le risque est de rencontrer de grandes difficultés de mise à niveau dès son arrivée ou bien d’être relégué à des fonctions de secrétariat.

Savoir se vendre

Malgré ses deux maigres années d’études, un Sciences Po peut miser sur son potentiel à apprendre rapidement. Pensez aussi à mettre en avant vos activités associatives et parascolaires, vos talents de leadership… Gardez en tout cas à l’esprit que vous proposez votre contribution à l’entreprise et que vous ne devez en aucun cas donner l’impression de quémander un stage. Faites votre travail de prospection et demandez-vous ce que vous avez à offrir aux structures qui vous intéressent. Dans votre CV, pensez aussi à présenter Sciences Po comme la « première université française en sciences sociales », définition préférable au concept un peu suranné de « grande école ». Précisez sur quel mode vous l’avez intégré, insistez sur le fait que vous avez été sélectionné.

S’il n’est pas obligatoire de passer l’IELTS ou le TOEFL pour partir en stage, vous ne pourrez pas y couper indéfiniment, a fortiori si vous faites le choix d’un pays anglophone. Votre niveau d’anglais sera de toute façon évalué par votre recruteur lors du premier entretien téléphonique. Sachez donc prendre les devants et profitez des outils mis à votre disposition au laboratoire de langues. Vous avez toute l’année pour progresser.

Zoom sur les stages en ambassade

Ceux qui partiront l’an prochain en ambassade française auront l’heureuse surprise de recevoir une indemnisation à hauteur de 398 euros/mois. En contrepartie, ils ne pourront pas bénéficier de la bourse Erasmus. Pour postuler, vous devez être ressortissant de l’Union Européenne. Les différentes missions qui peuvent vous être proposées sont :

le stage au SCAC
(Service de coopération académique et culturel). Assez typique, ce stage vous permettra de participer à la promotion de la culture française au rythme des évènements de votre pays d’accueil (festivals, romans…) Attention toutefois, certaines zones risquent d’être nettement plus riches en happenings que d’autres.

le service de presse en ambassade.
Relativement facile à trouver, il est déconseillé car votre travail consistera essentiellement à lire les journaux et à élaborer chaque jour une revue de presse. Au bout de huit mois, ce train-train peut paraître long…

la chancellerie diplomatique.
Sans doute le service le plus intéressant, il vous permettra de travailler au cœur des problématiques diplomatiques.

la mission économique.
Avec ce stage, vous aiderez au développement des entreprises et des marchés français à l’étranger.

la mission militaire.
Rare, mais passionant. Votre travail vous plongera au cœur des problématiques de la défense et du conseil stratégique.

(-les stages en Consulat sont à proscrire : vos mission seront essentiellement d’ordre administratif et procédurier (obtention de VISA, passeport…))

Sauf mission économique et mission militaire, vous devrez postuler en ligne sur le site du Ministère (MAEE). Consultez les offres en ligne et candidatez directement, tout se fait par cette procédure centralisée. Pour les plus téméraires, sachez qu’il serait malvenu de contacter directement les responsables sur place. Seules les missions économique et militaire ne dépendent pas du MAEE : vous devrez vous porter spontanément candidat.

A noter : un partenariat existe avec la délégation de la Commission européenne à New Delhi

FAQ et remarques importantes

Quelle doit être la période minimum de stage ?

Elle est de 8 mois consécutifs et le stage doit être effectué au sein d’une même structure. Seuls les stages en journalisme (plus communément de 2 à 3 mois) et dans les organisations internationales (6 mois en moyenne) peuvent faire l’objet de dérogations. Il appartiendra alors à l’étudiant d’enchaîner avec un, voire deux autres stages pour valider sa troisième année. Pour les autres, il arrivera souvent que l’annonce soit pour une période supérieure ou inférieure aux 8 mois requis. Si tel est le cas, ne vous fermez pas de portes et postulez quand même ! Il sera toujours possible de négocier avec l’employeur le moment venu.

Quels critères sont à considérer ?

Le stage de troisième année ne doit pas être effectué en France. Par ailleurs, soyez lucide quant à vos capacités dans la langue du pays d’accueil. Enfin, restez réalistes et ne choisissez pas une destination trop lourde financièrement si vous savez d’avance que vous ne pourrez pas assumer ce coût.

Si je ne suis pas tout à fait sûr de mon projet, puis-je candidater à des universités en parallèle ?

Attention, la politique a changé depuis l’an dernier ! Il vous est désormais impossible d’inclure un stage dans votre liste d’universités étrangères. Vous pourrez soit vous portez candidat à un stage, soit à un séjour d’études mais en aucun cas aux deux. Cela implique d’être sûr à 100% de vouloir partir en stage le 23 novembre au soir (date limite de retour des dossiers).

Dois-je avoir trouvé mon stage avant fin novembre ?

Heureusement non ! Contacter les employeurs avant décembre ou janvier ne serait pas du tout productif, et de toute manière Agathe Gondinet sera là pour vous accompagner dans les différentes étapes de la recherche de stage au travers de plusieurs entretiens. Pour l’heure, concentrez-vous sur la cohérence de votre projet et soyez capable de motiver votre choix. Il peut être utile de noter dès maintenant des noms d’entreprise à solliciter par la suite, votre projet ne s’en trouvera que mieux défini.

Que se passe-t-il si mon dossier est rejeté ?

Si Agathe Gondinet juge votre projet insuffisant, elle vous recontactera par téléphone dans la semaine pour que vous retravailliez votre dossier. A la date du 14 décembre, votre projet devra être parfaitement abouti. Inutile de vous faire des frayeurs dès maintenant, votre dossier n’a aucune raison d’être refusé si vous montrez que vous êtes déterminé et avez une idée claire de ce que vous voulez faire (les recherches d’entreprises en amont sont un vrai plus, ainsi que les informations sur le marché/secteur qui vous intéresse dans le pays d’accueil).

Comment valider mon année ?

La validation du stage dépendra essentiellement de votre implication. Au cours de l’année, vous aurez à renvoyer quatre questionnaires de suivi en respectant les délais. Votre maître de stage devra également remplir une fiche d’évaluation. Enfin, vous devrez rendre un rapport de stage de vingt pages au même titre que les étudiants partant en séjour d’études.

Quand et comment commencer mes recherches?

Idéalement au mois de décembre. Répondez à des offres en ligne, adressez des candidatures spontanées en ciblant bien vos destinataires… Surtout n’attendez pas la réponse à une candidature pour en adresser une autre. Armez-vous de patience et d’un téléphone, car votre recherche sera certainement éprouvante. Il est très important de relancer les organismes contactés pour vous rappeler à leur bon souvenir. Utilisez également votre réseau personnel (vos amis de Sciences Po, vos voisins, vos collègues de stage ouvrier…) L’annuaire des Anciens de Sciences Po, en libre consultation dans les locaux de Sciences Po Avenir, est une autre piste à exploiter. En moyenne, attendez vous à adresser au moins 30 ou 40 candidatures afin de voir se concrétiser le fruit de vos efforts. Votre motivation reste votre meilleure alliée.

Image: Kelprochoisir

Categories: Vie du campus

  • Maxime

    Mieux vaut commencer vos recherches de stage le plus tot possible si vous visez des pays difficiles d’acces.
    Oui oui, ca sent le vecu…

  • Elise

    Rectification : si on hésite entre stage et université, il faut faire un dossier concernant son projet de stage pour le 23 novembre par sécurité, mais le choix définitif ne s’effectue que lors de la procédure du 11au 14 décembre.

  • euh..

    ce serait bien d’éviter de donner le code MAE de Sciences Po, sur un site auquel des non sciences po peuvent accéder….