L’édito

il y a 10 mois par dans L'édito, Vie du campus

Chers lecteurs, bonjour !

En cette semaine de rentrée, après de courtes et studieuses vacances, La Péniche redémarre. Pour adoucir vos levers matinaux et 1146450_10151857780894239_1047852677_nretours nocturnes, nous publierons chaque jour de cette semaine une petite enquête sur un des piliers de Sciences Po — du bureau de Frédéric Mion au sexe des appariteurs, de Julien Palomo au chat du 13U, vous saurez tout ! Promis, La Péniche ne donne pas dans le scoop à la Closer.

Tout  au long du semestre, nos rédacteurs continuerons leur travail pour vous intéresser tous les jours : interviews de professeurs (Jean-François Chanet, Etienne Wasmer, Guillaume Tusseau, Bertrand Badie), présentation d’associations, enquêtes (sur les associations, les frais de scolarité, les statuts de Sciences Po…), reportagescritiques des films et des livres à sortir dans le Mag, chronique humoristico-sportive, portraits d’anciens sciences pistes dans Et Après ?, nouvelles de nos 3A dans 3A en Péniche et ses fameux « Blogbusters« , reportages des campus délocalisés dans 7 au 27. Sans oublier bien sûr les illustrations. Nous vous laissons aussi la parole dans la rubrique « Opinions », que vous souhaitiez vous insurger contre la hausse des frais de scolarité ou protester contre la pénurie des stocks de pizza à la cafétéria, ou bien répondre à un article.

Il nous reste à vous souhaiter une bonne rentrée, et de bonnes lectures sur La Péniche !


Similaire à

Le top 10 de ce que vous avez raté sur La Péniche en septembre

C’est déjà la fin du premier mois de publication de La Péniche édition 2014-2015. 30 jours et déjà beaucoup de succès : avec 28 600 visiteurs uniques, nous avons fait beaucoup mieux que l’an passé, avec un nombre de lecteurs en hausse de 286%. Et ça, c’est plutôt pas mal. Retour sur nos dix temps […]

Paul-Emile Delcourt

Etudiant en deuxième année, rédacteur en chef de La Péniche pour l'année 2013-2014.

  • Published: 5 articles

Une réponse à “L’édito”


Mao
13 février 2014 Répondre

Merci pour cette profession de foi républicaine digne des plus grands journalistes des derniers siècles. Le pouvoir n’a qu’a bien se tenir avec cette presse vigilante.

Laisser un commentaire