On mouille le maillot #1

il y a 1 année par dans Le Mag', Sport

 

Dessin de Camille Chem Von Lenhöff

Dessin de Cam C.

La Péniche affute ses crampons et prend sa raquette à deux mains pour parler de sport. Pourquoi ? Parce qu’Albert Camus était un très bon gardien de but, parce que la Serie A forme de meilleurs acteurs qu’Hollywood, parce que Tony Parker est le meilleur MC depuis K-Maro, et parce que la Mannschaft est encore plus réaliste que Flaubert.

Comme en 1986, le nuage ukrainien s’arrête à la frontière

A Kiev, ils s’étaient faits avoir comme des bleus. Mais au Stade de France mardi dernier, les français n’ont pas chômé : ils n’allaient quand même pas se faire voler un mois de vacances à Rio par une petite bande de blondinets slaves aux noms imprononçables et dont l’affreux maillot jaune fluo radioactif sponsorisé par Stabilo assure la prospérité de cinq générations d’ophtalmos ukrainiens.

En atomisant les ukrainiens  (comme au bon vieux temps), les Bleus se sont rachetés une crédibilité, et verront le Brésil. Mais au pays de Pelé, Romario, Ronaldinho et surtout Brandao, il s’agira de trouver des solutions offensives autres que Mamadou Sakho, qui d’après nos informations, se serait trompé de moitié de terrain mardi (ce qui explique sa position et son efficacité). Ce dernier aurait déclaré aux micros de Sciences Po TV : “D’habitude quand je marque contre mon camp mes équipiers me font la gueule. Il étaient beaucoup plus sympas ce soir.”

Si le résultat de mardi a ravi les spectateurs du stade de France, les brésiliens sont nombreux à s’inquiéter de la tradition bleue de la gifle 3-0 contre les équipes en jaune et bleu. Mais ils ont en revanche apprécié le geste de classe de Philippe Gosselin. Ce député UMP de la Manche (et professeur à SciencesPo) avait, comme beaucoup, tablé sur une élimination de l’équipe de France. Comme beaucoup, il a perdu. Comme beaucoup moins, il a tenu parole et arborait mercredi à l’assemblée de très seyantes tongs brésiliennes. Ah, si seulement les twittos de peu de foi du hashtag #SiOnSeQualifie  pouvaient assumer eux aussi les conséquences de leurs pronostics…

La recette magique de coach Marine

Avant même le match retour entre la France et l’Ukraine, Marine Le Pen s’était empressée de réagir lundi dernier sur le plateau de LCI à la débandade du match aller : pour elle, c’est sûr, «il y eu du communautarisme dans l’équipe de France». Elle aurait aussi pu dénoncer non sans humour (noir) la piètre performance de ces « All-Blacks » (© Minute) qui n’ont décidément pas les mêmes résultats que leurs collègues rugbymens.

« Si ces bleus infoutus de se qualifier au Mondial étaient des bons blancs bien de chez nous on en serait pas là » aurait ajouté la présidente du Front National dans les coulisses, invitant par exemple Didier Deschamps à sélectionner Jérome Rothen, Benoît Pedretti et Philippe Mexès, qui, eux, au moins, ne sont pas de dangereux terroristes fondamentalistes musulmans dont les orientations capillaires laissent à désirer (Quoi que… Philippe Mexès…).

Autre solution « bouée de sauvetage » avancée par notre Marine nationale pour éviter le naufrage du navire bleu (hat trick de jeux de mot) : le rétablissement du maillot blanc, entièrement blanc. Et la sortie de l’euro. Mais là on ne voit plus trop le rapport.

Dessin par Camille Chem Von Lenhöff

Dessin de Cam C.

 

Pendant ce temps, les perdants rient jaune

Suède, Roumanie et Ukraine : trois des quatre équipes éliminées en barrages mardi dernier évoluaient avec un maillot de couleur jaune. Après les non-qualifications de la Chine et du Vietnam, actées depuis longtemps, les équipes en jaune n’étaient décidément pas vernies lors des éliminatoires de ce mondial 2014 : comme Lance Armstrong récemment, (et Christopher Froome d’ici trois-quatre ans), Zlatan et ses acolytes vont bel et bien devoir remiser leurs maillots jaunes au grenier !

“Une Coupe du monde sans moi, ça ne sert à rien de la regarder » – Zlatan I.

Du coup, Zlatan restera cet été à Paris et en profitera pour visiter la Tour Eiffel, faire du bateau mouche et aller mater un petit Portugal-Espagne « chez Ahmed », un petit troquet glauque dans Barbès. « Je ne connais pas Ahmed, mais Ahmed me connaît » a-t-il déjà déclaré. Dans le pire des cas, il pourra toujours tuer le temps en créant un Tumblr ou en organisant un Harlem Cheikh avec Nasser Al-Khelaïfi: classique.

Enfin, dans les autres matchs de barrage, la Grèce s’est qualifiée pour son deuxième mondial consécutif en disposant de la Roumanie trois buts à un au match aller : une rencontre spectaculaire notée “****” par l’Equipe et “CC-” par Standard & Poor’s.

Le tennis, petit bras contre le dopage ?

L’Equipe a tout récemment pointé du doigt  les grosses lacunes de la Fédération internationale de tennis (ITF) en matière de lutte anti-dopage. 6 fois moins de tests urinaires que l’athlétisme, 35 fois moins de tests EPO, contrôles quasi-inexistants en dehors des compétitions : un vrai revers pour l’ITF ..

Mais qu’on se rassure, pour Francesco Ricci-Bitti, le le président de l’ITF, « le tennis est un sport d’adresse dans lequel le dopage ne sert à rien ». On comprend mieux d’où Nadal tient ses biceps et son troisième poumon : tout est question d’adresse… En observant les statistiques des tous meilleurs (9 des 10  premiers mondiaux  mesurent plus d’1m85) , on est donc en mesure d’affirmer qu’être grand, costaud et infatigable rend adroit. Vous ne le saviez pas ?

Les syndicalistes en rêvaient, il l’a fait

Il y a 36 ans d’écart entre Jeannie Longo et Gaël Prévost. Pourtant, la cycliste est encore en activité, et l’archer vient d’annoncer qu’il prenait sa retraite, à 19 ans. Pour expliquer sa décision, le numéro 1 français a mis en avant des raisons personnelles (certains évoquent un mal chronique du à la chute des dents de lait). Dans le milieu du tir à l’arc, on est sous le choc. Mais le choix du jeune sportif constitue un rayon de soleil dans les mornes journées sans manifestation des joueurs du FCGT et du FCFDT. Bernard Thibault aurait déclaré : “Ce type est un visionnaire, et un exemple pour des générations de travailleurs”.

L’imitation de la semaine

Cristiano Ronaldo rend un hommage plein de malice à son concurrent pour le ballon d’Or, Franck Ribéry.

Cristiano Ronaldo rend un hommage plein de malice à son concurrent pour le ballon d’Or, Franck Ribéry.

 

Albertine Gros, Alex Joubert et Barnabé Tardieux. 


Similaire à

Brigitte : le « girl power » tout en douceur

  Le duo féminin revient enfin avec l’album « A bouche que veux-tu ». Faites le plein de féminité, de disco et de sensualité. Brigitte a trois atouts principaux qu’on retrouve abondamment dans ce nouvel album : sa musicalité, ses paroles et le girl power. On est tout de suite projetés dans les années 70. Les influences disco […]

La Rédaction

Les rédacteurs de LaPéniche.net

  • Published: 5 articles

Une réponse à “On mouille le maillot #1”


Louis
25 novembre 2013 Répondre

Super article assurément !!! j’aime beaucoup l’aspect humoristique de truc qui fait que même si on est pas trop sportif on peut largement aimer ce que vous écrivez ! Enfin j’avoue j’ai rigolé sur le jeu de mot Harlem Cheikh :P

Continuez et pondez un nouvel article assez vite parce que je suis pressé de lire le suivant :P

Laisser un commentaire