Vie du campus

Religion : Les Seigneurs de Pipo

La reconnaissance des associations religieuses parmi les premières en octobre et l’article de Charles Maurice n’ont pas échappé aux camarades de LaPéniche ! Des tétonnières de la vierge, des gesticulateurs du prophète, voire de redoutables colons juifs antisionistes suicidaires, votre règne prend fin avec cet article. Dans cette guerre, la résistance c’est nous ! Ainsi j’ai rédigé pour vous ce manuel du parfait activiste. Bien évidemment le langage est codé, astucieusement, grâce à un livre de mon enfance, et ce, afin de préserver notre anonymat. Mais Camarades, ne vous y trompez pas : La guerre a bel et bien commencé !

Chapitre Premier : La Communauté de Pipo

Les Hobbitshobbit

Derrière les trois initiales « C.S.G. » se cachent deux complots, dont l’un d’entre eux concernant l’exploitation des capitalistes sur le prolétariat ne sera pas analysé dans cet ouvrage. Nous nous concentrerons sur l’autre complot, bien plus préoccupant lui : Le Centre Saint-Guillaume.

Cette communauté de Hobbits, mi-enfant mi-fourrure, habite le Comté de la rue de Grenelle. Ils sont reconnaissables à leur fort esprit de consensus, ainsi qu’à leurs qualités culinaires, et ménagères. Cette communauté (qui se dit) communiste (stipendiée par le Vatican dois-je encore le rappeler ?) est associée à la paroisse Saint-Thomas d’Aquin. Bien qu’il s’agisse là d’une aumônerie, les habitants du Comté de la rue de Grenelle ne prosélytent que peu, et ne polémiquent que pas. Ils ressemblent fort au cliché du catho coincé auquel on associerait volontiers tous les habitants des terres de Sciences Po, mais ne semblent pourtant pas souffrir de cette stigmatisation. Ainsi cette peuplade pacifique passe le plus clair de son temps à prier au clair de la nuit en espérant trouver son salut avant qu’un prêtre ne trouve sa lune. Et si vous souhaitez infiltrer les rangs de cette espèce, d’apparence pacifique, sachez que les Jeudis soirs, à la nuit tombée, ils se réunissent pour une Sainte Messe, au cours de laquelle ils préparent lentement mais surement depuis 1961 leur invasion. Et si de courage et d’abnégation vous faites preuve, alors vous resterez même jusqu’à la fin, pour déguster une petite « collation fraternelle ».

Derrière cet aspect « bon enfant », on peut saisir les prémices de quelque chose de bien plus dérangeant : celui de leur popularité dissimulée. En effet, cette populace a trouvé reconnaissance de leur « association » bien avant toutes les autres.

Les Elfes
elfes

Les Elfes sont les créatures les plus élégantes et intelligentes de la Terre de Pipo (Du moins le pensent-ils). Sveltes et élancés, ils sont réunis en une confrérie pipolitique appelée l’U.E.J-Elf (Union des Etudiants Joyeux et Elfiques), grâce à laquelle ils fomentent toute sorte de projets de conquête du monde. La communauté elfique divisée entre Ashkelfs et Séfarelfs, se réunit le vendredi soir et se met en grève jusqu’au samedi soir. Ils appellent cela le Shabelf. Les Elfes sont passés maitres dans l’art de l’infiltration. Ils ont infiltré les locaux, les bureaux, et les médias de Pipo. On ne sait estimer la richesse des Elfes avec certitudes mais d’aucuns ont pris l’habitude d’appeler un Elf, un « nanti-sémite », de par sa richesse et son origine. Leurs pouvoirs célestes leurs auraient été donnés par un être supérieur. Ils en tirent d’ailleurs une certaine fierté. Ils aiment ainsi se faire appeler «Le peuple élu de Pipo ». Une légende court qu’ils auraient été effectivement élus au suffrage universel, par un illuminé se prenant pour Dieu. Cette élitiste peuplade prend donc un certain plaisir à snober les autres habitants des terres pipistes. D’ailleurs, s’il arrive quelquefois, aux Ogres de Salaam et aux Hobbits du C.S.G de communiquer entre eux, les Elfes ne se mélangent pas, et leur endogamie les conduit même à discuter entre eux, de guerres elfiques se déroulant à des milliers de kilomètres. La culture elfique peine à prendre une place importante dans la vie de Pipo en effet, l’U.E.J-Elf, préfère axer son travail sur la politique : à savoir, la conquête de toutes les Terres de Pipo.

Tenez vous autant que possible à l’écart des Elfes. Ils possèdent un réseau dont nul ne connaît réellement l’ampleur. Contrairement à la légende, les Elfes de Pipo n’ont pas longue l’oreille, mais plutôt le bras. Ils sont très amis des maçons sincères, mais pas très potes des Orcs. On pourrait dire les concernant qu’ils sont copains comme cochons.

Chapitre Second : Les deux Tartes

Les Naines
naines

Petites, moches et vilaines, les Naines sont aigries et méchantes. De vraies « garces ». Velues, elles arborent au choix une moustache ou une barbichette. Physiquement corpulentes, voire imposantes, elles se sont émancipées de leurs congénères masculins, et se reproduisent désormais entre elles. Méfiez vous de leur susceptibilité. Sous leurs barbes foisonnantes se cachent de redoutables combattantes de la liberté (féminine). Simplettes, nous devrions pouvoir les manipuler afin de grossir nos rangs. En effet elles sont très méprisées même si redoutées, des autres races de Pipo. Ces derniers font montre d’une certaine créativité dans l’injure à leur égard. Il existe par ailleurs des compétitions d’éloquence anti-naine. Ainsi le vainqueur de la dernière édition les a qualifiées de cette sordide expression : « Chiennes-de-gourdes-mi-putes-mi-soumises ». Il faut absolument s’empêcher de prononcer ces qualificatifs détestables devant elles. Il est même de bon aloi de faire preuve d’une certaine modestie, et d’auto-flagellation afin de gagner leur confiance. Politiquement stériles, elles n’ont aucune proposition sinon de réintroduire la lapidation pour les hommes.

Chapitre Trois : Li ritour di Rwa

Les Orcs
orc

Les Orcs sont l’espèce la moins représentée dans les Terres de Pipo. En effet le climat et le régime qui y sont proposés leurs sont hostiles. De plus il faut bien le reconnaître les Hobbits et les Elfes ne sont pas toujours habitués à leur physique particulier. Représentés par l’association (terroriste) « Salaam » qui signifie en Orc : « on va tous vous convertir pour vous faire sauter », celle-ci n’organise pas le culte de l’Orc, mais cherche plutôt à vous convaincre habilement de rejoindre ses rangs. Les précautions d’usage sont à prendre avec cette tribu sous développée. Bien qu’ils n’aient ni culture ni identité ils ont cependant des fusils et des grenades. Ils disposent également d’un réseau fort bien construit : des quatre coins du Monde viennent des lieutenants de cette race, qui usent d’un double discours perfide, pour vous entraîner dans leurs croyances. Ceci dit, bien que dangereux, les Orcs sont affaiblis par leur engagement sur plusieurs fronts. Une de leur faction est en guerre avec les Elfes à quelques milliers de kilomètres des Terres de Pipo, et récemment les Naines, s’apercevant que les Orcs étaient (parfois) des hommes, ont pris ce prétexte pour les attaquer. Bien qu’armés, les Orcs ne se battent pas souvent, bien trop occupés qu’ils sont, à prier (Seize fois par jour d’après nos renseignements).

Les Orcs bénéficient de l’appui d’une organisation secrète appelée étrangement « D.E.S.C.O.I.N.G.S » (le Département d’Enquête Secrète des Contingents Opérationnels Islamiques Non-Gouvernementaux et Salafistes). Ils savent se faire discrets, et peuvent frapper n’importe où, n’importe quand. Parmi leurs revendications, on notera la création d’un centre de tir et une ouverture des formations de Sciences Po aux métiers de la restauration, en particulier les débits de boisson. Si son dogme interdit à l’adorateur de Salaam de boire de l’alcool, il ne lui est pas prohibé de le lancer sur les autres. Dans certains cas cela peut même être encouragé. On ne sera pas surpris de constater que l’Orc est aussi un fin sculpteur. Sa technique tout à fait originale, consiste à corriger les imperfections des visages féminins à l’aide de cailloux. C’est ce procédé cosmétique, qui lui a valu de s’attirer les foudres des Naines, qui n’attachent que peu d’importance à l’esthétisme et à l’élégance.

FIN

Voilà camarade ! Viens grossir les rangs de la révolte qui gronde, tambours battants et cheveux aux vents, préparons nous pour l’affrontement final ! Levons-nous contre la dictature dogmatique et pourfendons ces traîtres à la raison, ces infâmes spéculateurs de l’au-delà ! Qui sera des nôtres pour vaincre la folie des Dieux par le Communisme ? Tous avec nous !

Categories: Vie du campus

Tagged as: ,

  • take peaceful living people and makes their RV’s a maximum security prison with restrictions, stipulations and rules-rules-and more rules qqndsc 980277

  • Rob

    Ouais.. Et sinon ta grand mere c’est Saroumann?

  • Job

    Complètement nul et pas drôle !

  • What?

    Comment êtes-vous au courant de cette histoire de « dérapage sexuel »???
    Une sodomie dans l’escalier de marbre….? Sans m’avoir prévenu??

  • Al

    Pour ceux qui « balancent » des scoops: il s’agirait de les étayer, de façon à qu’ils dépassent le stade des simples rumeurs. Vous avez des infos/détails qui nous échappent ?

    Et si les faits sont avérés, de les reporter.

  • Babar

    L’escalier de marbre, c’est vraiment the place to be… Dîtes vous pouvez faire un article 2 en 1 avec les scandales sexuels et financiers comme cadeau de Noël?? histoire que « certains » à la direction arrête de prendre l’école pour un réservoir à pognon et à petit cul de 18 ans

  • César

     » LaPéniche.net, c’est le portail des étudiants de Sciences Po, réalisé par les étudiants, pour les étudiants. Indépendante et réactive, animée par une équipe motivée et dynamique, LaPéniche.net est une véritable communauté. Tout au long de l’année, retrouvez les photos des soirées BDE, AS et autres, des interviews, des scoops, des bons plans.
    LaPéniche.net vous permet de suivre l’actualité de Sciences Po (Institut d’Etude Politiques de Paris), participer aux débats, commenter les articles, donner son avis sur les profs et les confs, découvrir les parcours d’anciens élèves, devenir rédacteur ou photographe.
    Associations, conférences, coulisses de l’administration, masters de Sciences Po, revue de presse, sport, culture, événements, polémiques, politique, réformes… rien n’échappe à LaPéniche.net ! »

    Cette description est décapante !!!!!

  • Ancien du bateau

    Peut-être, dis-je au hasard, la solution pour LaPéniche serait-elle d’allier cet engouement louable pour les éditoriaux avec l’actualité de SciencesPo. Autrement dit, faire de l’éditorial d’actualité une nouvelle ligne éditoriale. Ca comblerait l’aspect barbant des articles d’actualité sur-descriptifs tout en évitant l’écueil de l’éditorial arbitraire qui n’a rien à voir avec rien.

  • Ancien du bateau

    Peut-être, dis-je au hasard, la solution pour LaPéniche serait-elle d’allier cet engouement louable pour les éditoriaux avec l’actualité de SciencesPo. Autrement dit, faire de l’éditorial d’actualité une nouvelle ligne éditoriale. Ca comblerait l’aspect barbant des articles d’actualité sur-descriptifs tout en évitant l’écueil de l’éditorial arbitraire qui n’a rien à voir avec rien.

  • BIGLOL

    Je trouve l’article à chier et pas drôle du tout, mais il vaut le détour pour pouvoir profiter pleinement de tous vos hilarants commentaires. Je ne m’en remets pas.

  • claire

    Pour ce qui est de média part, cher libertaire anti fasciste, on est dessus. Mais seulement, si vous voulez vraiment de l’investigation, et pas seulement un copié collé, ca prend plus qu’une nuit.
    Eh oui, on a beau être de mèche avec l’administration, on passe quand même des partiels.

    Ceci dit je suis très heureuse de savoir que tu es contre le racisme, de nos jours la remise en cause du fascisme et des discriminations (voire même de l’antisémitisme) c’est un acte isolé, courageux et nécessaire.
    Sans rire, on peut trouver ça drôle ou carrément mauvais, mais de là à réellement penser que c’est du premier degré raciste, il y a quand même un pas…

  • lilielfe

    Que ceux qui ne comprennent pas l’humour noir au 2e degré se passent de commentaires.

  • CnQuiZ

    Les vrais disent LOTR, pas LSDA.

  • Le Légume Grimé

    Hé ben putain, ça fait envie

  • JCVD

    Libertaire anti-fasciste t’es un mec énorme, garde la pêche.

    Race ≠ Religion

  • Hagrid +1.

  • libertaire anti-fasciste

    Eh bé, quel article puant sentant bon le racisme.

    Si la Péniche est bien connue pour ses connivences avec l’administration (ce qui explique peut-être le silence radio suite à l’article révélation de médiapart), cet article dépasse clairement la ligne molle de ce site. je ne peux donc que m’en prendre frontalement à l’auteur, qui nous verse ici sa haine pèle-mèle du juif, du croyant, de l’arabe (on aura compris qu’il ne manquait plus que l’amalgame ZEP-Salaam-terroristes pour compléter le tableau) et du féminisme.

    De la part d’un étudiant wannabee d’affaires publiques, bien plus préoccupé par sa propre réussite que par le monde exterieur, rien de franchement étonnant.

    Toutefois s’il vous plait, ayez au moins la décense de supprimer cet article. Si encore l’humour était bien tourné…

  • Jean Luc de la rue

    Vieux clichés
    +
    Peu d’ imagination
    +
    Pas de finesse
    /
    peu drole
    =
    mauvais article !

  • Emma

    Quelle tristesse.

  • L’auteur

    Kim c’est asiatique ?

    Je me disais bien que j’avais oublié quelqu’un…

  • kim

    Ce n’est pas parce que ton article se dissimule derrière de vaines tentatives d’humour qu’il n’est pas tout simplement raciste. On y trouve tous les clichés les plus puants contre les juifs qui infiltrent les sphères du pouvoir et veulent prendre le contrôle du monde avec leurs amis franc-maçons, et contre les musulmans qui ont bien sûr des tendances terroristes et violentes à l’égard des femmes. Je passe sur les clichés non moins pertinents sur les féministes moches à moustache. Je trouve ça vraiment pathétique, à tous les coups tu dois être tout content de faire de la provoc, et invoquer la liberté d’expression par l’humour pour faire passer tes opinions racistes. Ce que je trouve le plus scandaleux, c’est que La Péniche publie cet article, ce journal est vraiment tombé bien bas.

  • Relous

    Au moins on se fait moins chier que l’an dernier.

  • plein de miséricorde

    Je veux bien être cartooniste si vous m’offrez le scanner.

  • luce

    C’est tout simplement indigne. De la Péniche, de Sciences Po et du Seigneur des Anneaux.

  • lapéniche

    ON recherche des graphistes mais malheureusement l’offre est réduite, voire inexistante!

  • J’en veux plus

    didier dumbledore > Quoi, c’était un 1A ? o_o Mais bon, si LaPéniche tient à devenir une assoc’ permanente, il vaut mieux pour elle ne pas déballer sur le-cadre-dont-on-ne-dit-pas-le-nom.

  • décue

    Heureusement que l’équipe de la Péniche nous promettait enfin un article de fond sérieux sur les associations religieuses après les chefs-d’oeuvre « brillez en société », « dites bonjour à sciences po » et « bref »

  • lawiss

    L’utilisation de clichés peu dignes d’une institution comme la notre, autour d’une référence aussi peu stimulante, cela donne un très mauvais article, comme la plupart des articles parus depuis le début de cette année universitaire. Lapéniche s’aligne-t-elle sur la réforme du concours d’entrée, pour se mettre au niveau des futures « personnalités » admises à Sciences Po, montrant de l’intérieur déjà la baisse de niveau de notre institution ? Un jour, plus personne ne s’indignera de la mauvaise qualité des articles… Pourquoi Lapéniche ne développe-t-elle pas les interviews aux Alumnis, si enrichissante pour ceux qui ne sont pas certains d’entrer à l’ENA ? Pourquoi ne pas donner un point de vue éclairé sur des sujets d’actualité, nationale ou internationale, d’histoire, matières que nous pouvons développer grace à notre expérience académique, pour que ce journal devienne une vraie SOURCE d’information ? La tendance au blog d’opinion nous atteint nous aussi, tachons de mettre nos fines qualités d’observation au service d’actions plus utiles et rendons à Problemedesciencespiste ce qui est à Problèmedesciencespiste.

  • Saruman déçu

    Alors j’ai du mal à me décider. Si l’article a été écrit pour se moquer des clichés sur les religions, ça va, on peut trouver ça raisonnablement sympa. Mais si c’est sérieusement pour se moquer des religions, faut pas s’appuyer sur des clichés, ça gâche tout l’effet ! Les féministes moches, les musulmans terroristes, les cathos coincés du cul et les juifs beaux et élancés ? Sérieux ?

    Et puis d’abord depuis quand c’est une religion le féminisme ?

  • je suis énorme.

  • par dérapage sexuel, je parle pas d’une énième histoire d’un random prof d’IP qui saute une élève après un diner de conf, je parle d’un 1A l’anus en tire-bouchon en haut des escaliers de marbre du 27

  • c’est pas comme si des scandales financiers impliquant les directeurs ou encore des dérapages sexuels cadre/élève venaient de se produire…

  • #plusjamaisça

    C’est marrant ça me rappelle les articles que j’écrivais pour le journal de mon collège. La Péniche, vous avez embauché un stagiaire de 3ème vous aussi ?

  • Hagrid

    Alexis : Alors là, non.
    Il n’y a pas de grosse déception là où il n’y a pas d’amour; après avoir trimé une année entière pour LaPeniche, je refuse qu’on dise « si t’aimes pas clique sur la croix rouge rageux » au lieu d’écouter la critique. Parce que, c’est vrai, LaPéniche bâcle son boulot cette année.

    Ce n’est pas l’auteur le responsable; s’il l’a écrit, il pensait son article bon. C’est LaPeniche qui publie. C’est donc à elle de s’organiser pour publier des articles de bonne qualité, en tant que journal internet respectable. A elle de diriger ses bénévoles pour ne pas qu’ils se prennent une flambée d’insultes, à elle de donner les directions et à choisir (et à elle de rappeler à ses « journalistes » que les phrases sujet+verbe+complément, si c’est pas classe, au moins c’est efficace).

    A elle aussi de gérer un peu sa ligne éditoriale et de classer ses articles correctement : en quoi est-ce une actualité? Si vous voulez insister sur le côté « coucou on est kikou on publie tout rejoignez nous » : faites une nouvelle rubrique, la rubrique opinions/blog, à laquelle appartiendrait des articles de ce genre -mais même dans ce cas, un tri serait nécessaire pour ne pas la transformer en poubelle.

    Vouloir récompenser des efforts bénévoles, c’est bien; encore faut-il que ces efforts soient faits. On ne doit pas tout accepter parce que c’est donné. Si un article nécessite une réécriture, il doit être réécrit, si un auteur n’est pas bon du premier coup, ça ne sert à rien de le publier pour qu’il se prenne une taule et n’écrive plus jamais: il faut lui expliquer et lui redonner une chance de s’améliorer.

    Dernier point ; les images trouvées sur google commencent à faire ressembler LaPeniche à un skyblog. Vous pourriez aussi lancer une recherche de graphistes/illustrateurs qui pourraient vous mettre un peu d’originalité, de cohérence, de professionnalisme dans tout ça.

    Donc voilà. Je sais que c’était une période stressante, tout ça, mais maintenant, au boulot.

  • buttez l’auteur

    c’est vraiment pourri et mal écrit

  • Funky Zeit

    A quand un papier écrit par les « critiques » et les détenteurs du bon goût, qui non contents d’user de la prosopopée envers le regretté Desproges, ont l’air aussi rabougris que ma verge . Là on pourra peut-être se payer une bonne tranche de rire (une vraie!). On peut même imaginer un tableau comparatif retraçant les qualités de vos articles aux vues de vos critiques toujours constructives, évidemment.

    Par la même occasion, je tiens à saluer l’auteur de l’article qui, et, oui, j’ose le dire… m’a fait rire! Je souhaite aussi bonne chance aux putschistes qui souhaitent reprendre la direction de la Péniche, leurs commentaires n’ont été que la continuation du rire que j’ai éprouvé à la lecture de l’article.

    Alors rien est perdu Mesdames et Messieurs les critiques, vous faites même rire à votre insu, c’est un excellent début! Je vous tire mon chapeau.

  • Sivouplé

    Ou quand le « journal en ligne de SciencesPo » devient « l’agrégateur de posts de quelques blogueurs de SciencesPo ».

    Sérieusement, arrêtez de faire des billets d’opinion. Ou au moins faites un peu d’autres choses, aussi. Genre des vrais articles. Genre.

  • A tous ceux qui critiquent LaPéniche : de une, c’est pas l’association qu’il vous faut insulter (derrière vos écrans d’ordis de rageux), mais l’auteur à la limite. De deuzio, LaPéniche, dont mon ami Adrien Bouillot sera président pour l’année 2012-2013 par ailleurs, est association d’étudiants qui travaillent BEN- EV-OL-EME-NT. Tercio, je suis très ravi, personnellement (PER-SONN-ELL-EM-ENT), par cette récente profusion d’articles faisant référence à des oeuvres littéraires telles que HP ou LSDA. Finalo, et à destination de tous les rageux qui viennent vous critiquez facilement : si ça vous plait pas, vous avez qu’à cliquez sur la croix rouge en haut à droite de votre écran, 😉 , merci .

  • pfffff

    Pathétique. On sait bien que les finals fatiguent, mais il y a des limites !!

  • Sam

    C’est pas vraiment injurieux pour les associations religieuses… En revanche, c’est triste de voir que La Péniche est tombée aussi bas : c’est très (très) mal écrit, et ne fait même pas sourire.

  • mouais

    un peu facile, rien de bien nouveau

  • tas de merde

    j’en ai vomi tout mon caca.
    la citation de desproges me l’a fait ravaler
    et là j’ai chié tout mon vomi.

  • raclure

    c’est bien ce que je me disais, t’aurais dû rester devant ton ordi à jouer à World of Warcraft. Inintéressant au possible, et je crois qu’il faut au moins le prendre au 3eme degré pour trouver ça drôle.

  • chouquette

    Pierre Dédé vient de s’autofister dans sa tombe en lisant ce ramassis de merde

  • trou-2-baale

    Encore pire que cet article sont les idiots qui ne retiennent de Desproges que cette seule et unique citation

  • Aragorn

    Des petits troll qui gambadent.

  • gennee

    bandes de rabats-joie!

  • Pierre Desproges

    Très drôle 🙂
    Mais attention : on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui !

  • Trollifique

    Pourquoi tant de bienséance partout?
    Si vous pouviez tous vous ouvrir le fion, on respirerait bien mieux.

  • eheh

    moi j’ai trouvé ça drôle

  • c0wb0yz

    Ca se veut malin, drole et original. Et patatras, c’est tragiquement lourd, inutile et inintéressant.
    Ouvre un blog pour partager tes comparaisons ethnologiques à deux francs mais salis pas LaPeniche steuplé.

  • holeguy

    j’en ai vomi dans mon froc

  • hadriy1 bouyau

    A chier. Vivement que je revienne prendre la présidence de la péniche (association permanente) quand je reviendrai de 3ème année.

  • un hobbit

    Inutile et pas drôle

  • GONNA HATE

    Bof bof bof

  • HATERZ

    C’est très drôle dans un sens. Mais en fait ça sert à rien.