Rétrospective : DJ Mehdi, l’électron libre de la French Touch

il y a 1 année par dans Le Mag', Musique Tags : , , , , ,

Deux ans après son décès, le Mag’ retourne sur le parcours d’un artiste hors du commun. Entre Hip Hop, Funk et musique électronique, DJ Mehdi, c’est le genre d’artistes qui font vibrer toute une génération musicale.

Source : Flckr

Source : Flickr

Né en banlieue parisienne, DJ Mehdi, de son vrai nom Mehdi Favéris-Essadi, commence dans les années 1990 à composer avec différentes étoiles montantes du Hip Hop et R’n’B français, comme Kerry James ou MC Solaar. Il se fait alors connaître dans les milieux du rap français, devient un beatmaker de référence, collabore avec les grands du scratch comme Cut Killer. On se rappelle surtout de l’excellent album de 113 Les princes de la Ville, produit par DJ Mehdi, avec des samples mémorables. Véritable révolution dans le hip-hop, cet album remporte une victoire de la musique en 2000. On vous conseille deux morceaux : Les princes de la ville et Face à la police (avec un sample de Al Green).

Ses débuts en musique électronique – Mehdi ne se restreint pas au Hip Hop. S’il continue à bosser avec des artistes à la touche ghetto, tel Booba, il se rapproche également de l’ancien manager des Daft Punk de l’époque, Pedro Winter (aka Busy P). Celui-ci fait déjà le tour du monde avec les gars de son écurie « Ed Banger », les plus connus étant alors Sebastian et Justice. DJ Mehdi est emballé, en 2006 il produit chez Ed Banger son génialissime EP I am Somebody, avec le très sympathique duo new-yorkais Chromeo. Mehdi impose tout de suite son style dans la French Touch.

Les grands succès – DJ Mehdi trouve très vite sa place chez Ed Banger, produit moult albums, mixe dans le monde entier. Il devient vraiment une référence en éléctro, ainsi que le précurseur de tout le côté un peu stylé d’Ed Banger de l’époque – disparu depuis. L’exemple parfait est son EP Signatune, produit en collab avec Thomas Bangalter, dont le clip est réalisé par Romain Gavras (fils de Costa Gavras pour les cinéphiles). C’est l’apogée du côté typiquement French Touch des années 2000 en musique électronique, on peut rappeler que Romain Gavras se servait du clip de Signatune pour faire la promo de son film Notre Jour Viendra (excellent film par ailleurs).

A écouter – Pour résumer les beaux jours de la carrière de DJ Mehdi, si on devait choisir trois de ses meilleures productions, ce serait :
Pocket Piano, pour la touche nostalgique et le rythme qui nous prend vraiment.
Gare du Nord, un mélange entre une grosse techno et un clip très décalé façon 80’s. Réalisé par le duo Carte Blanche, composé de DJ Mehdi et de l’anglais Riton.
– La pépite : Any Which Way – Scissor Sisters (Carte Blanche Remix), certes un peu daté pour aujourd’hui mais petite révolution musicale à elle seule à l’époque.

Enfin, on se rappelle de Mehdi pour son côté funky inégalé en musique électronique, son éclectisme et sa joie aux platines. Pour les fans, prenez le temps de le regarder jouer à Miami sur cette vidéo, il fait vraiment plaisir.

Rest in Peace DJ Mehdi – Décédé le 13 septembre 2011, sa disparition marque un vrai choc dans toute la musique électronique française. DJ Mehdi c’est le mec qui aura apporté cette petite touche qui manquait à la French Touch, ce petit côté un peu funky, très transversal, qui se fait assez rare dans les productions électroniques en France aujourd’hui. Si on regarde d’ailleurs Ed Banger et co aujourd’hui, ces trucs sont devenu vraiment nazes, on reste un peu sur notre faim. Enfin, RIP Dj Mehdi, « magicien des platines » (sic Frédéric Mitterrand).

→ Pour ceux qui en veulent plus :

• Hommage de A-Trak à DJ Mehdi (à écouter à 1:23) : http://www.youtube.com/watch?v=Bn7oUdzICPs

• Playlist de Radio Nova : http://www.novaplanet.com/novamag/playlist-playlist-hommage-a-dj-mehd

• Interview de Pedro Winter sur DJ Mehdi : http://www.dailymotion.com/video/xy4ci3_pedro-winter-evoque-dj-mehdi_music

• Parodie du clip Signatune : https://www.youtube.com/watch?v=rCJAnLPYeQk

• Une de Snatch Magazine sur DJ Mehdi : http://snatch-mag.com/2011/10/04/snatch-09-dj-mehdi-en-kiosque/


Similaire à

La chronique ciné #6

Chaque semaine, La Péniche vous livre ses watch or skip des sorties ciné du mercredi. En vidéo, on analyse (ou tout du moins on fait semblant) l’abominable come back des Tortues Ninja de votre enfance, avec Alex Baptiste Joubert, Hugues Seguinet, François Mahé et Guillaume Casel. Une vraie tortu(r)e pour un des pires films de l’année 2014 […]

Benjamin Perrot

Benjamin, 2A, rédacteur au pôle sonore du Mag' depuis septembre 2013.

Une réponse à “Rétrospective : DJ Mehdi, l’électron libre de la French Touch”


F
4 octobre 2013 Répondre

Appréciation :

Ce serait vraiment cool et utile de faire lire cet article aux DJs des soirées sciences pistes… !

Laisser un commentaire