A la une

Sciences Po à l’école de l’air

Au cours des vacances d’Hiver (du 26 février au 2 mars), un stage réservé aux élèves issus d’Instituts d’Études Politiques était organisé sur la base aérienne 701 de Salon de Provence par l’Armée de l’Air, afin de faire découvrir ses métiers et filières aux sciencespistes. Loin des pistes de skis, mais proche de leurs températures, 22 sciencespistes venus de toute la France ont sacrifié leurs congés pour un stage d’élève officier au sein de l’Armée de l’Air. Encadrées par les élèves-officiers de l’école de l’air, différentes activités étaient proposées pour expliciter son univers et son organisation.

Airsoft, nuits sous la tente et Alphajets

A peine débarqués, les treillis sont enfilés. Au programme ? Marche au pas, parcours d’obstacles, airsoft, école des noeuds, visite des locaux de la patrouille de France, rations de combat et nuits sous tentes. Autant d’activités qui ont permis aux sciencespistes d’entrevoir le quotidien des élèves officiers. Le statut d’officier impliquant de grandes responsabilités, des qualités de leadership, et du sang-froid, les stagiaires ont dû faire face ( devise de l’Armée de l’Air, ndlr ) aux exercices de commandement.

Un Alphajet de la Patrouille de France. Crédits photo : Nesrine Mouloudi

Armés d’outils sommaires, il a fallu faire preuve de cohésion face aux différentes problématiques. Comment traverser une rivière avec deux bidons vides, une corde et des poteaux en bois ? Comment déplacer un bidon d’acide au dessus d’une barrière de 3 mètres ? Des questions qui se sont souvent avérées complexes pour des étudiants rompus aux plans en deux parties / deux sous-parties.

Un double cursus des plus convoités

Après l’effort physique, le groupe a pu rencontrer les pilotes, officiers de renseignement, et contrôleurs aériens et donc se renseigner au mieux sur la réalité des multiples et riches métiers de l’Armée de l’Air, ainsi que sur leurs modalités de recrutement. En effet, l’école de l’Air bénéficie d’un partenariat avec Sciences Po Aix, permettant l’obtention des deux diplômes en trois ans.

Crédits photo : Nesrine Mouloudi

Ce double master offre chaque année cinq places aux étudiants d’IEP : cours en effectifs réduits, professeurs dépêchés spécialement pour ces derniers. Les conditions d’obtention des deux diplômes sont plus qu’idéales, ceci tout en suivant une formation professionnalisante. Les débouchés de ce double master au sein de l’Armée de l’Air sont variés, et garantissent une expérience unique, pour une vocation pas comme les autres.

La Patrouille au complet. Crédits photo : Nesrine Mouloudi

Grâce à un encadrement à l’écoute et pédagogue, ce stage est une réussite. Ouvert aux 1A et 2A des IEP de France, il sera reconduit chaque année. Bien que courte, ce fut une expérience enrichissante, permettant de découvrir de nouvelles perspectives de carrière où les sciencespistes sont plus que bienvenus !

Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le double cursus Sciences Po Aix – École de l’Air en cliquant sur ce lien : http://www.sciencespo-aix.fr/contenu/ecole-de-lair/