Vie du campus

Sciences Po à table : la gastronomie s’invite à Sciences Po

8526_101222483230724_100000289198732_28249_351536_n.jpg Première association à avoir été reconnue cette année, j’ai réalisé une campagne de communication particulièrement efficace, toujours là pour vous offrir de quoi manger au 13 rue de l’université durant la semaine de reconnaissance, je suis même allée jusqu’à préparer une fontaine de chocolat au plus grand plaisir de tous, je suis, je suis… Sciences Po à table ! « Démocratiser la gastronomie à Sciences Po », telle est l’ambition de cette toute jeune association et de sa présidente, Léa Roussarie.

  • « De la gastronomie à Sciences Po ? Et pourquoi pas ? »

Dans le milieu associatif inter- Sciences Po, il arrive que l’on ressente parfois un manque d’originalité et de diversité dans les sujets abordés : c’est chaque année une impression de déjà vu qui revient ; il fallait donc montrer qu’à Sciences Po, on peut parler d’autre chose que de la politique, du social et des relations internationales ! C’est pourquoi Léa Roussarie a fait le pari de la gastronomie en se lançant dans la vie associative. « La gastronomie à Sciences Po ? C’est une blague ? » diront certains. Loin de là ! Surtout, si l’on part du constat suivant : l’étudiant lambda de Sciences Po n’a ni le temps ni l’envie de cuisiner et se retrouve le plus souvent en tête à tête avec son plat de pâtes le soir … comment remédier à ça ? Créer une association pour que tout le monde puisse se retrouver autour d’un thème qui fait généralement consensus : la gastronomie. Pour Léa, un e-mail envoyé à ses amis les plus proches a suffit pour convaincre assez de motivés et concrétiser le projet ; quelques mois plus tard, les voilà prêts à partir à l’assaut du noble établissement parisien pour essayer d’y ajouter une touche de fantaisie. L’équipe, composée intégralement d’étudiants de deuxième année, ne tient pas à entretenir de hiérarchie en dehors de ses cadres (qui sont Léa Roussarie, Carlo Fascino et Camille Romano, respectivement présidente, vice-président et trésorière). De « l’équipe partenariat » aux responsables communication en passant par ceux qui gèrent le blog de l’association, tout le monde est soudé et chacun est résolu à prêter main forte à l’autre si besoin est : solidarité est le maître mot.

Leur ambition est simple : faire découvrir la gastronomie à sciences po et permettre un tissage de liens entre des étudiants venus d’horizons différents… En bref, manger dans une ambiance conviviale et montrer qu’avec peu d’ingrédients et peu d’argent, on peut aussi se faire plaisir ! L’association se veut ouverte à tous ceux qui voudraient y rajouter leur grain de sel, une recette, un bon plan ou tout simplement de l’aide pour organiser un des multiples évènements à venir. Car des évènements, il y en aura tout au long de l’année ; Rassurez-vous, Sciences Po à table ne compte pas vous laisser mourir de faim

kl.bmp

  • Des évènements qui s’étalent sur toute l’année…

Un programme chargé qui comprend :

Des partenariats avec des restaurants ou des établissements gastronomiques de renom : Ces partenariats, qui ont déjà permis d’ouvrir les portes de l’école d’hôtellerie Ferrandi à quelques sciences-pistes chanceux et de leur faire profiter d’un repas gastronomique de qualité pour seulement 15 euros, continueront de faire des heureux au cours de l’année.

L’organisation de cours de cuisine, à Sciences Po ou ailleurs : soit de véritables cours de cuisine assurés par des grands chefs d’aujourd’hui ou de demain qui permettent de s’immerger dans le milieu culinaire le temps d’un après-midi, soit plus simplement des cours de cuisine interactifs au sein de Sciences Po où chacun peut échanger ses recettes favorites et ses bons plans parisiens.

Des conférences sur des thèmes relatifs à la gastronomie qui auront pour but d’amener des professionnels à Sciences Po : qu’ils soient fromagers, cavistes ou restaurateurs, ils vous feront partager leurs expériences et combleront vos lacunes sur le plan culinaire

Des évènements « sauvages » organisés au cours de l’année pour célébrer une fête, une date, une manifestation à travers la cuisine. L’idée est aussi venue d’organiser des évènements en lien avec l’actualité de l’école : une fondu géante avant la semaine au ski, un repas typiquement alsacien avant le CRIT… Mais ce n’est pas tout ! Ces évènement sauvages sont aussi un bon moyen d’intégrer les internationaux en célébrant les grandes fêtes nationales comme « thanksgiving » ou encore le nouvel an chinois…

THE évènement de l’année : le Week-end gastronomique de Sciences Po à table ! Il se fera dans une des capitales gastronomiques françaises, le lieu restant encore à déterminer. Si le nombre de personnes prévues et la date précise restent encore flous, le but de ce grand évènement est de découvrir les spécialités locales en étant reçu dans des restaurants typiques de la région.

Mais Sciences Po à table compte aussi organiser des soirées, le plus souvent en partenariat avec d’autres associations, qui vous permettront de ne pas trop boire le ventre vide !

ATTENTION : L’association a prévu d’organiser très prochainement un « trivial poursuit » gastronomique pour une vingtaine de personnes. Pour être sélectionné, rien de plus simple, il suffira d’envoyer un mail original autour du thème de la gastronomie à sciencespoatable@gmail.com. Les gagnants auront la chance de pouvoir se divertir tout en élargissant leurs connaissances des cuisines du monde entier.

  • Ou suivre l’actualité de l’association?

Une association, une idée, un blog : sciencespoatable.blogspot.com ! Vous y trouverez des bons plans et pourrez ainsi partir plus facilement à l’abordage du Paris gastronomique. Des recettes seront aussi constamment mises en ligne, avec les ingrédients nécessaires et leur prix ! Des critiques ou des suggestions peuvent être envoyées par mail à l’adresse de l’association.

  • Et l’aspect financier dans tout ça ?

L’association Sciences Po à table n’ayant pas de fonds propres, elle compte organiser dans les prochains jours une grande vente de gâteaux durant laquelle chacun sera libre de donner ce qu’il veut, en déposant de l’argent dans une cagnotte. Bien évidemment, si certains évènements demandent une participation financière des étudiants (cours de cuisine, dîners gastronomiques…), Sciences Po à table veut rester une association ouverte à tous et refuse de demander une cotisation à ses membres.

Tout est réuni pour faire de l’année 2009-2010 celle du renouveau de la gastronomie à Sciences Po !

(Merci à Léa Roussarie pour avoir consacré à LaPéniche une partie de son temps et pour avoir su répondre à nos questions)

Categories: Vie du campus

Tagged as: , ,

  • Camille

    Bonjour,

    Je vous ai envoyé un e-mail il y a quelque semaines de ça, je m’appelle Camille et je travaille pour la nouvelle émission MIAM de Cyril LIgnac.
    Je souhaitais vous prévenir que nous organisons des castings dès cette semaine du lundi au samedi. Pour ceux qui préfèrent passer le casting pendant la semaine nous sommes disponible de 10h à 19h30 environ. Pour les castings des samedis il se dérouleront le 6, le 13 et le 20 février.
    Est-ce que vous avez trouvé des personnes intéressées ?

    Je reste à votre disposition pour plus d’informations.

    Cordialement,

    Camille
    KITCHEN FACTORY Production
    01 82 83 75 16

  • Tom

    On veut éviter de faire trop payer les étudiants, c’est tout.
    Et on fait pas du misérabilisme, on explique.

    Et la bouffe c’est un truc convivial, on va pas se bouffer le nez pour ça non ? Je suis sûr que « élève déçu » sera ravi de profiter de nos événements quand on aura bien lancé la machine !

    Allez, bon ap !

  • elise ou une élève ravie d’avoir voté SPAT

    moi tout ça me donne FAIM! vive SPAT

  • Jules

    Confondre RED et SPAT. Bravo les journalistes :p
    Et puis ce que vous dites est faux, Sciences Po donne de l’argent (un peu) aux associations reconnues. C’est pas énorme mais quand même… de là à faire du misérabilisme… j’ai failli verser une larme. Mais sinon j’ai hâte de connaître le prix des cours de cuisine et du reste. Cotisation à 1 euro ? Je retiens 🙂
    Bon courage à toutes les associations en tout cas.

  • Latinoaméricain

    Juste un commentaire pour les rédacteurs de La Péniche.net…

    C’est l’association La Red qui fut la première à être reconnue cette année…

  • Tom

    Faut pas être déçu !!!!!

    Ca va arriver, patience… les autres assocs aussi commencent doucement à se mettre en route. C’est normal ! Pour l’instant on a des petits soucis de trésorerie – absence de fonds veut dire absence d’activités. On fait du mieux que l’on peut ! Et en plus, on est tout jeunot, on a pas beaucoup d’expérience ! Donc ça prend un peu plus de temps !

    Et n’ai pas peur de dire ton nom, on va pas te manger, même si on est AFFAME !

  • Sciences Po à table

    Cher élève déçu,

    J’aimerais rappeler plusieurs choses concernant notre association: lors de notre campagne, nous n’avons jamais dit que toutes nos activités seraient gratuites. Evidemment, nous allons organiser des évènements à Sciences Po qui seront entièrement gratuits mais l’association ne peut pas se permettre de tout financer (WEG, restaus, cours de cuisine par des professionels)
    Savais-tu que Sciences Po ne donne aucun fond aux associations reconnues?
    Savais-tu que Sciences Po interdit les ventes de nourriture à cause de la grippe porcine?
    Sciences Po, à table est une toute jeune association qui a déjà proposé deux évènements depuis sa création: le concours de cuisine lors du pique nique et des places pour un repas gastronomique à l’Ecole de cuisine Ferrandi.

    Nous avons des partenariats avec des restaurants pour que vous ayez plein de tarifs réduits mais il est rare de trouver des restaurants qui acceptent de ne pas être payés: nous demanderons donc une participation financière de votre part.

    En ce qui concerne la cotisation, c’est complètement différent. De nombreuses associations font et payer une cotisation et payer leurs activités. Nous demanderons peut-être un euro symbolique à des adhérents qui veulent apparaitre dans notre mailing list et avoir les bons plans en avance.

    Par ailleurs, la reconnaissance a eu lieu il y a deux semaines: je trouve injuste de parler de déception sur une si courte période.
    SPAT aimerait sincèrement que tu envoies un mail à l’adresse sciencespoatable@gmail.com, et que tu expliques mieux tes regrets.

    Enfin concernant le blog, je rappelle aussi son but: tous les amateurs de gastronomie (comme toi, par exemple) peuvent nous envoyer un mail avec leurs recettes, leurs critiques gastronomiques car SPAT est avant tout une association de partage.
    Je te conseille de revenir sur le blog dès la semaine prochaine.

    Nous espérons ne pas te décevoir à l’avenir même si nous ne comprenons pas bien tes arguments.

    Cordialement
    L’équipe de SPAT

  • un élève déçu d’avoir voté Sciences Po à table

    alors c’est payant ou pas ?
    pas de cotisation mais il faut payer pour les activités : ça revient au même…alors soyez francs, au moins par respect pour vos soutiens…
    Ils auraient mieux fait de faire simple, maintenant non seulement l’effet est retombé mais ils vont quémander des partenariats pour les soirées…et leur blog est désespérément vide…