3A

3A en Amérique Latine : compte rendu de la réunion d’information

Vous ne voudrez plus rentrer

Préparer notre année dans la moiteur tropicale, voilà le but de la réunion de Catarina Laranjera, chargée de mission de la Direction des Affaires Internationales et des Echanges (DAIE), sourire radieux, chemise à fleurs violettes pour l’occasion. Mots d’ordre : ouverture d’esprit, découverte, dépassement des idées reçues. Il est possible de s’amuser en Equateur.

3A au Royaume-Uni : Compte rendu de la réunion d’information

UKCoup d’envoi de la longue période de stress pré-troisième année, la réunion d’informations organisée par la DAIE pour les étudiants souhaitant partir ou bien au Royaume-Uni ou bien en Irlande s’est déroulée jeudi dernier. Amphi comble, sourire gêné de la responsable qui nous balance dès le début que si 400 étudiants sur les 500 présents veulent partir à Londres, 399 auront en fait le choix entre Sheffield et Birmingham. Bref, une réunion classique qui entame le cycle de conférences dédiées aux pays anglophones. Elle a eu le mérite de fixer un calendrier précis et de mettre les points sur les i en listant les éléments principaux de la préparation à l’année « hors les murs ».

3A en Amérique du Nord : Compte rendu de la réunion d’information

Bon voyage !

L’Amérique du Nord : ses vastes espaces boisés, ses campus aux érables centenaires, ses universités qui trustent les classements internationaux… Maintenant que vous voilà convaincus d’aller faire votre troisième année au Nord du Rio Grande, vous vous mettez à regretter d’avoir raté la réunion d’information de la Direction des Affaires Internationales et des Échanges sur l’Amérique du Nord. En voici un petit résumé.

Compte rendu de la réunion d’information sur la 3A

3A
Crédit photo: http://nobodyputsmercyinacorner.wordpress.com/

La troisième année à l’étranger est structurante dans la formation du Collège Universitaire, mais la construction d’un projet cohérent et qui vous ressemble nécessite du temps et de la réflexion. La première question à se poser est celle de la nature de cette troisième année : vous avez le choix entre partir en séjour d’études dans l’une des Universités partenaires de Sciences Po, effectuer un stage ou, plus exceptionnellement, construire un projet personnel. La seconde question est bien sûr celle de la langue. Si l’année précédente, 83% des étudiants ont choisi un programme anglophone, la 3A peut aussi être l’occasion d’approfondir votre connaissance d’une langue plus exotique. Enfin, il vous faudra réfléchir sur le programme et les disciplines que vous souhaitez découvrir ou approfondir dans le cadre de votre année à l’étranger.

L’amour, la 3A, et cetera

Tweet « Si tu t’en vas Si tu t’en vas un jour, Tu m’oublieras. Les paroles d’amour ne voyagent pas » Léo Ferré Pour tous les étudiants de Sciences Po, la troisième année à l’étranger c’est d’abord, comme la plupart a pu l’écrire dans sa lettre de motivation, « l’occasion […]