3A

3A en Amérique du Nord : Compte rendu de la réunion d’information

Bon voyage !

L’Amérique du Nord : ses vastes espaces boisés, ses campus aux érables centenaires, ses universités qui trustent les classements internationaux… Maintenant que vous voilà convaincus d’aller faire votre troisième année au Nord du Rio Grande, vous vous mettez à regretter d’avoir raté la réunion d’information de la Direction des Affaires Internationales et des Échanges sur l’Amérique du Nord. En voici un petit résumé.

Compte rendu de la réunion d’information sur la 3A

3A
Crédit photo: http://nobodyputsmercyinacorner.wordpress.com/

La troisième année à l’étranger est structurante dans la formation du Collège Universitaire, mais la construction d’un projet cohérent et qui vous ressemble nécessite du temps et de la réflexion. La première question à se poser est celle de la nature de cette troisième année : vous avez le choix entre partir en séjour d’études dans l’une des Universités partenaires de Sciences Po, effectuer un stage ou, plus exceptionnellement, construire un projet personnel. La seconde question est bien sûr celle de la langue. Si l’année précédente, 83% des étudiants ont choisi un programme anglophone, la 3A peut aussi être l’occasion d’approfondir votre connaissance d’une langue plus exotique. Enfin, il vous faudra réfléchir sur le programme et les disciplines que vous souhaitez découvrir ou approfondir dans le cadre de votre année à l’étranger.

L’amour, la 3A, et cetera

Tweet « Si tu t’en vas Si tu t’en vas un jour, Tu m’oublieras. Les paroles d’amour ne voyagent pas » Léo Ferré Pour tous les étudiants de Sciences Po, la troisième année à l’étranger c’est d’abord, comme la plupart a pu l’écrire dans sa lettre de motivation, « l’occasion […]

Portrait d'Alexandre Lourié

Le Projet Personnel ou la voie exceptionnelle trop rarement empruntée

mappemonde.jpgStage ou Université, Amérique ou Asie ? Ces questions, relatives à la troisième année « hors les murs » de Sciences Po, reviennent chaque année au cours du premier semestre. Dans quelques mois, les actuels Premières Année devront donc pour la plupart trancher entre une expérience professionnelle ou éducative. Il existe cependant une troisième alternative: le projet personnel. Si LaPéniche vous a précédemment proposé un Guide 3A, le projet personnel n’y figurait pas. Ce dernier est, en effet, très rare à Sciences Po, du fait notamment de sa très faible visibilité. Ainsi, l’année prochaine, seuls 8 étudiants mèneront un projet personnel. Comment justifier un chiffre si ridicule ? Comment expliquer que cette occasion unique de mener à bien un projet original et personnel ne soit saisie que par 0.006% de la promotion ? Ainsi afin de vous donner, à vous étudiants, attirés par une expérience inoubliable, des idées pour votre 3ème année, LaPéniche vous détaille l’objet de certains de ces projets, ainsi que les difficultés qu’ils ont pu rencontrer.

Guide 3A: La Scandinavie

Sognefjord (Norvège)Toujours dans l’optique de vous aider à faire le bon choix pour votre troisième année que vous attendez avec impatience depuis le jour de votre admission à Sciences Po, voici aujourd’hui une autre destination que beaucoup oublient ou sous-estiment mais qui peut séduire par bien des aspects: la Scandinavie, composée pour rappel de la Norvège, de la Suède, du Danemark. Cet article fait suite aux précédents chapitres de notre Guide 3A, à savoir l’Inde, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique, le Moyen-Orient, les États-Unis, le Canada, la Chine et le Japon.