administration

« Eh, j’ai enfin réussi à voler un tee-shirt à la rentrée des 1A ! »

img1.jpgPlus besoin de roder en Péniche début septembre puisque vous pouvez désormais satisfaire toute l’année, votre envie d’afficher haut et fort les couleurs de votre école, grâce à la boutique en ligne ouverte au public depuis début septembre ! Une cinquantaine d’articles, beaucoup de rouge et de blanc donc, jusqu’aux mascottes de notre institut en version peluche. La boutique propose également des articles plus sobres, du stylo à la veste griffée discrètement Sciences Po.

Rencontre avec le service des admissions !

DSC_0112.jpgAprès l’infirmière, les appariteurs, le service informatique et le service d’aide sociale, c’est le service des admissions, en la personne de Véronique Bolhuis, que l’équipe de LaPeniche est allée interviewer dans le cadre de l’enquête sur « Les coulisses de Sciences Po ». Vous vous demandiez comment vous aviez été recrutés à Sciences Po ? Voici des réponses à vos questions !

La réforme des langues en clair

ROL0914_1.jpgQuand on se penche – ou plutôt quand on essaye de se pencher – sur la réforme des langues, il y a une première chose qui frappe : le fossé énorme entre l’enjeu de cette réforme et son opacité quasi-soviétique. Depuis la rentrée, le 9 rue de la chaise et le département des langues ont subi un véritable tremblement de terre remodelant considérablement les objectifs et les moyens de l’apprentissage des langues étrangères. Tremblement de terre presque imperceptible quelques centaines de mètres plus loin rue St Guillaume où les étudiants, si ils connaissent le projet, sont généralement bien incapables d’en décrire les modalités et les objectifs.

Un projet pour Sciences Po…ou une première réaction de Richard Descoings à l’article de Mediapart

richard-descoings.jpgDans une vidéo mise en ligne hier à destination du personnel de Sciences Po, Richard Descoings annonce le lancement d’une réflexion sur le « projet d’entreprise » de Sciences Po, menée par F. Cavalier (directeur de la bibliothèque) et S. Auzanneau (directeur des système d’information).

Le but de cette « réflexion collective » est de définir les valeurs, les objectifs et la stratégie de l’établissement à l’horizon 2013, alors que Sciences Po a connu de grands changements au cours de la dernière décennie (croissance du nombre d’élèves et d’employés, ouverture des cycles délocalisés, extension immobilière…). Une réunion du personnel aura lieu vendredi prochain dans l’amphi Boutmy.