BDA

Concert de solidarité pour le Japon

Tweet Comme chacun sait, le Japon a été, en mars 2011, ravagé par un violent séisme de magnitude 8,9, faisant plus de 21.000 morts et disparus. Aujourd’hui, certaines villes ravagées peinent à se reconstruire. C’est pourquoi le Bureau des Arts de Sciences Po, en collaboration avec l’association France […]

La Péniche embarque pour la Croisette: reportage sur la Semaine du Cinéma de Sciences Po.

854531855.jpgSemaine_du_cinema_Sciences_Po.jpgJe crois que l’expression consacrée est « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’Humanité ». Je crois aussi que cette expression convient, à l’échelle de Sciences Po, à la Semaine du Cinéma, dont la première édition s’est déroulée la semaine dernière, du 28 mars au 1er avril. « L’équipe a sans doute écrit un page de l’histoire de Sciences Po » aurait même dit la directrice adjointe de l’école. Le cinéma manquait-il à Sciences Po ? Certainement, oui. On avait déjà une semaine Queer, une semaine des Arts, une semaine écolo, mais pas de semaine de Cinéma. Certes, il y a le ciné-club, mais qui n’a pas (pour l’instant) l’envergure fédératrice que peut avoir une semaine entière consacrée au 7ème art. La chose est finalement réparée. Une équipe de dix étudiants se monte donc au début de l’année, tous issus de master, pour créer ce festival, avant-gout de Cannes, dans le cadre du projet collectif de quatrième année. Une grande et belle nouveauté avec une péniche décorée en prime (veto en revanche sur l’affiche d’Avatar, mais bon). Les cinéphiles se réjouissent.

Le Festival Rideau Rouge vous emmène au 7e ciel !

rideaurouge.jpgLe Théâtre du passage vers les étoiles: si ça, ça fait pas rêver! C’est dans ce sublime théâtre renaissance, situé au 17 cité Joly, dans le 11ème arrondissement, si près du cimetière du Père Lachaise qu’il embaume le parfum des rouges à lèvres de la tombe d’Oscar Wilde, que l’équipe de Rideau Rouge, qui fête ses 10 ans, a décidé de monter son festival, qui se tiendra les 11, 12, et 13 mars 2011. Sublime équipe qui, elle aussi, fait rêver les plus célibataires d’entre-nous: en effet, parmi les 9 membres, on y trouve 8 filles, dont 6 jolies (j’aime bien créer la zizanie dans une troupe avant une échéance cruciale) et 1 seul garçon, sacré chanceux. Beaux et moins beaux se sont décarcassés cette année et ça se voit. Tout d’abord cette sublime affiche, dessinée par un étudiant des Beaux-Arts de Malaquais s’il-vous-plaît, et qui devrait bientôt envahir Paris de ses belles jumelles et de son homme-corbeau intriguant.

Le Club Photo fait sa Renaissance !

renaissance.jpgAprès un an d’absence, le Concours Photo du BdA fait son grand retour. Son objectif : faire émerger de nouveaux talents, en considérant les étudiants comme des pros. Le Concours Photo offre l’opportunité cette année de faire parvenir vos clichés à un jury de professionnels et d’être publié dans Connaissance des Arts, le tout dans un grand esprit d’ouverture. Le concours prend en effet une nouvelle dimension cette année, puisqu’il s’ouvre à tous les européens de moins de 27 ans. L’impulsion nouvelle donnée par les deux coordinateurs du Club Photo du BdA, Valentine Boullet et Gabriel Visier, vise à faire grandir ce petit Poucet. Ils souhaitent dynamiser un concours qui ne comptait que 200 participants en 2009. Et cela semble marcher, les premiers clichés ont déjà été envoyés à peine le concours lancé.