exposition

Exposition “Martine Barrat, Harlem in my heart” à la MEP jusqu’au 6 janvier 2008

La photographe Martine Barrat nous dévoile un magnifique reportage de la vie du quartier d’Harlem et du South Bronx, à New York, qu’elle a elle-même parcourue pendant plus de vingt ans… Son regard de française exilée aux Etats-Unis apporte une touche personnelle au reportage : on y lit son amour pour ce lieu populaire et vivant, son sentiment de familiarité, elle qui pourtant était une étrangère arrivée en lieu inconnu.

Exposition Weegee (1899-1968) au Musée Maillol, jusqu’au 15 octobre 2007

Amateurs de photo-journalisme, de noir et blanc, de New-York, de polars et d’humour noir, cette exposition est faite pour vous ! Le photographe Weegee n’a pas froid aux yeux : c’est l’un des rares, au cours du XXe siècle, à oser sauter dans sa voiture pour être le premier à prendre le cliché d’une victime abattue quelques minutes plus tôt par un gang new-yorkais. Pire, on dit même qu’il est capable d’anticiper les crimes…

+ de photos pour vous faire un petit avant-goût

Rock’n Roll

La fondation Cartier pour l’art contemporain présente depuis fin juin jusqu’à fin octobre une expo « Rock n’ Roll , 1939-1959 » qui vaut le coup de lâcher son train-train quotidien quelques heures pour s’offrir une expo. On ne pense pas souvent à s’offrir une expo. Moi-même je fus le premier surpris par mon initiative.

Cultivons-nous (mais pas trop) : Design Expo

Pas envie, alors que les vacances viennent de commencer, d’aller vous enfermer des heures dans un musée, mais envie de profiter de ce temps libre pour vous cultiver un peu quand même ? Alors Design Expo est faite pour vous : portrait d’une petite exposition tranquille, fun et pas prise de tête.

Je vernis, tu vernis, le Palais de Tokyo vernit…

Vous en avez marre de Saint Germain des Prés ? Tellement « in » et beaucoup trop bobo… C’est vrai, c’est dur la vie ! Bon, quittez un peu ce coin si branché et dirigez vous vers le Palais de Tokyo, tellement plus underground ! Oui, bon, c’est vrai… le palais de Tokyo aussi c’est un peu branchouille… Tant pis, parce que ça vaut le détour.