international

Comings and Goings

Tweet“I’d love to go to California,” a French classmate confided to me one Friday afternoon, over coffee at Le Basile. It was a few days before D-Day—February 13—when all Sciences Po second-years would learn which university they’d be shipped off to for their third year abroad. “But it’s […]

Portrait d'Alexandre Lourié

Le Projet Personnel ou la voie exceptionnelle trop rarement empruntée

mappemonde.jpgStage ou Université, Amérique ou Asie ? Ces questions, relatives à la troisième année « hors les murs » de Sciences Po, reviennent chaque année au cours du premier semestre. Dans quelques mois, les actuels Premières Année devront donc pour la plupart trancher entre une expérience professionnelle ou éducative. Il existe cependant une troisième alternative: le projet personnel. Si LaPéniche vous a précédemment proposé un Guide 3A, le projet personnel n’y figurait pas. Ce dernier est, en effet, très rare à Sciences Po, du fait notamment de sa très faible visibilité. Ainsi, l’année prochaine, seuls 8 étudiants mèneront un projet personnel. Comment justifier un chiffre si ridicule ? Comment expliquer que cette occasion unique de mener à bien un projet original et personnel ne soit saisie que par 0.006% de la promotion ? Ainsi afin de vous donner, à vous étudiants, attirés par une expérience inoubliable, des idées pour votre 3ème année, LaPéniche vous détaille l’objet de certains de ces projets, ainsi que les difficultés qu’ils ont pu rencontrer.

Facebook ou de la Révolution

medinat-ashabaab.jpg

LaPéniche inaugure aujourd’hui son partenariat avec Medinat Ashabaab, le journal étudiant du campus de Menton ! Vous pourrez régulièrement découvrir des articles écris par des plumes très diverses donnant un nouvel éclairage à l’actualité du monde arabe et vous faisant un peu mieux connaitre la vie mentonnaise.

Premier échange avec cet article de Zineb Bercheq, étudiante du campus de Menton, qui analyse le rôle de Facebook dans les Révolutions arabes. Les réseaux sociaux deviendraient-ils de nouveaux acteurs des relations internationales ?