photo

image

Appel à bord

Faisant fi de décalages horaires à la mesure du globe et de connexions Internet tourmentées, nos matelots relèvent l’ancre. Pour vous. Cher 1A, bienvenue. Nos articles et joyeux événements rythmeront régulièrement ton année. Cher 2A, nous pensons à un programme de fidélité. Dans l’immédiat, vous pouvez toujours compter sur […]

Le Club Photo fait sa Renaissance !

renaissance.jpgAprès un an d’absence, le Concours Photo du BdA fait son grand retour. Son objectif : faire émerger de nouveaux talents, en considérant les étudiants comme des pros. Le Concours Photo offre l’opportunité cette année de faire parvenir vos clichés à un jury de professionnels et d’être publié dans Connaissance des Arts, le tout dans un grand esprit d’ouverture. Le concours prend en effet une nouvelle dimension cette année, puisqu’il s’ouvre à tous les européens de moins de 27 ans. L’impulsion nouvelle donnée par les deux coordinateurs du Club Photo du BdA, Valentine Boullet et Gabriel Visier, vise à faire grandir ce petit Poucet. Ils souhaitent dynamiser un concours qui ne comptait que 200 participants en 2009. Et cela semble marcher, les premiers clichés ont déjà été envoyés à peine le concours lancé.

Des fragments latino-américains loins des clichés

PenicheAMlatPhoto2.jpgLes vestiges du premier semestre peinent à s’évanouir de nos souvenirs, débute maintenant l’attente des résultats, ces enfants bâtards générés dans les entrailles de l’Institut au terme d’une sombre mécanique de gestation sur laquelle la spéculation va bon train à l’aide de mots parfois terribles ; « népotisme », « tricherie », « note-à-la-gueule », « harmonisation » – tout y passe pour adoucir la grimace involontaire qui convulsera nos visages à la découverte du fruit de presque cinq mois de labeur. Dans l’attente de ce jugement qui arrivera après un délai très raisonnable si l’on considère la justice française, l’étudiant moyen s’attèlera simultanément à évincer de son espace mental les restes parasitaires de ses cours défunts avec plus ou moins de succès, à l’application de bonne résolutions sur lesquelles je me verrai mal vous réitérer une boutade déjà faite maintes fois à ce stade de l’année, et enfin – et peut-être surtout– à entretenir cette douce langueur que procure l’entre-deux semestres, ce cocon de soie nommé temps-libre qui te berce et qui te ment en te disant que ça durera toujours.

Le MAC/VAL, une merveille d’art contemporain en proche banlieue

Let's Dance - AfficheCela fait maintenant cinq ans que le musée est installé à Vitry (dans le Val-de-Marne), avec son petit café/restaurant le Chantier. Il a reçu plus de 400 000 visiteurs et vous n’avez pas encore été y jeter un œil ? Il n’est pas encore trop tard, et c’est à dix minutes en voiture de la porte d’Italie ou à 19 minutes du métro Saint Michel par le RER C (itinéraire Mappy à l’appui).