Sciences Po

Quels sont les enjeux des élections syndicales ?

Syndicat, ca-ca
Comme tout bon sciences piste citoyen dans l’âme, chacun aura remarqué le petit air de fête foraine que prend la solennelle Péniche depuis quelques jours. Néanmoins, les confettis au format A4 en papier glacé ou recyclé n’en sont en fait pas et les petits gâteaux disposés sur les tables sont juste destinés à appâter le chaland. Que se passe-t-il alors ? Pour quiconque s’est donné la peine de jeter un regard aux tracts qu’il a reçu en traversant le hall c’est évident. Pour les autres sachez que nous sommes en pleine campagne pour les élections syndicales.

Coup de gueule syndical

Deuxième billet de la série consacrée aux polémiques sur l’attribution de primes aux membres du Comité Exécutif de Sciences Po. LaPéniche fait le point sur l’opacité de l’administration et a demandé aux présidents de l’UNEF et du Met leur opinion sur la question…

Mediapart : retour sur un scandale

Premier billet d’une série de quatre articles consacrée aux polémiques qui ont émaillé la vie à Sciences Po et les médias nationaux depuis l’annonce de la réforme du concours et la mise en évidence d’un système opaque de diffusion de primes au Comité exécutif par Médiapart. LaPéniche vous propose un éclairage en quatre actes sur les enjeux de cette affaire.

Sciences Po/ENA : même combat ?

ENA
La facebooksphère sciences piste est en ébullition depuis mardi 17h04 quand, par le biais du profil super-actif de notre bien-aimé directeur, les résultats d’admission à l’ENA sont tombé. 30 admis sur 40 proviennent de la maison. Score honorable si il en est qui vient rassurer tous ceux qui ont choisi Sciences Po comme voie royale pour un ticket de train direction Strasbourg. Sciences Po est toujours statistiquement le meilleur moyen d’entrer à l’ENA. Légère ombre au tableau cependant, alors que le nombre d’admis n’a pas bougé depuis l’an dernier, Sciences Po y a fait rentrer cinq élèves de moins. En matière de résultat hégémonique les 35 admis provenant de Sciences Po sur les 40 admis l’an dernier au concours externe étaient pour le coup particulièrement remarquables. La baisse (relative) de cette domination de Sciences Po est sujette à débat – débat qui a d’ailleurs fait rage sur le mur de Richie. Que penser alors de ce 30/40 ?