société

« La Cage et le Cocon »: les banlieues en France

37492_105149259538424_100001300524767_35910_8385182_n.jpeg« Les inégalités dans la ville », c’était donc le sujet de la deuxième « conférence-débat » organisée par Pares inter Pares. Ainsi, le mercredi 3 novembre dernier, un bon nombre de personnes (environ 70, étudiants de premier cycle, master, ou venus d’autres établissements) était présent en amphi Leroy-Beaulieu, malgré les quatre étages à escalader. Un bon nombre, mais pas assez pour remplir totalement la salle; la faute peut être à des invités pas assez connus ou à un sujet pas très sexy, en tout cas dans sa formulation.

The Social Network, un film juste bien

TweetC’est l’un des plus grands buzz de la décennie. Certains y racontent leur vie, les autres le boudent, mais tout le monde en parle. C’est un monde bleu, peuplé de créatures bizarres, des « murs », des « groupes », des « pages », et des troupeaux entiers de « commentaires ». Il n’y a pas […]

2012, le goût de l’apocalypse

untitledDifficile d’échapper au matraquage publicitaire nous abreuvant d’images de chaos : le film 2012 fait parler de lui. Avec 65 millions de dollars de recette lors de son premier week-end en salle, Roland Emmerich rattrape presque le score de son film précédent, The Day after. La veine du catastrophisme rapporte, la fin du monde est à la mode.

Rubrique débat : doit-on rester en Afghanistan?

376f2cb9638315bf18b718e2178ea684.jpgPour lire la présentation de cette rubrique et savoir comment elle fonctionne cliquez ici.

On a longtemps tenu à différencier le conflit irakien du conflit afghan. L’intervention en Afghanistan contrairement à la guerre en Irak apparaissait comme une intervention consensuelle et juste. En Afghanistan les choses semblaient beaucoup plus simples jusqu’à l’explosion du nombre de morts : 69 soldats des forces de l’Otan au cours de l’année 2002, on passe à 191 en 2006 et 450 pour les seuls 10 premiers mois de l’année 2009. Dès lors, et alors que le Président Barack Obama réfléchit à l’envoi de plusieurs milliers de soldats supplémentaires, la question de la présence des troupes de l’OTAN en Afghanistan se pose de manière urgente.

Le deuxième étage du Café du Commerce

Lincoln_debating_douglas.jpgPeut-on vraiment débattre à Sciences Po ? C’est une question qu’il est légitime de se poser. On peut, naturellement voir le sujet sous deux angles divergents : car se poser la question de l’existence d’un espace de débat à Sciences Po est en-soi un débat, appréciez la mise en abîme.