A la une

« Les chrétiens meurent » tagué sur la façade de Sciences Po, ce que nous savons pour l’instant

Une brève de Yann Schreiber et Emmanuelle Lejeune. Cet article sera mis à jour si plus d’informations nous parviennent.

Des tags utilisant des symboles chrétiens sont apparus dimanche matin sur la façade du 27 rue Saint Guillaume.

12072753_10205276389617558_1672385634842904388_n

Crédit photo : Yann Schreiber

Un agent de la police scientifique était sur place vers 16h pour constater la dégradation. Un appariteur a indiqué que la police avait été informée par l’école dans la matinée.

« Les chrétiens meurent » est inscrit en peinture rouge sur les murs entre les portes d’entrée, à côté d’un symbole alpha et oméga, représentant traditionnellement le Christ, et d’un symbole de cœur, indiquant traditionnellement le cœur du christ – selon le site de la basilique du Sacré-Cœur.

12038151_10205276389777562_6368253736780717613_n-1

Crédit photo : Yann Schreiber

L’agent de la police scientifique indique que les trois points qui sont représentés sous le cœur signifieraient « mort aux vaches », slogan anarchiste. Cependant, la signification des trois points est ambiguë.

Crédit : Yann Schreiber

Crédit : Yann Schreiber

A Sciences Po, un agent de sécurité nous informe qu’il n’a pas remarqué le tag lors de son arrivée à 8h, mais seulement à son retour au 27 rue Saint Guillaume, vers 9h30. Sur Facebook, des étudiants ont indiqué avoir vu le tag vers 11h. Sur le groupe de promotion 2019, la photo du tag, postée à 15h05 par Guilhem Morvilliers a cumulé près d’une cinquantaine de commentaires et plus de 230 « likes » à 18h.

Il nous explique qu’après avoir déjeuné au Basile, il a emprunté la rue Saint-Guillaume : « je suis passé devant les portes du 27 et là j’ai remarqué les graffitis qui ne paraissaient émouvoir personne dans la rue, il y avait une quasi indifférence générale. Étant personnellement assez interloqué et ne comprenant pas vraiment le message que les tagueurs voulaient faire passer, j’ai décidé de le mettre sur le mur de la promotion pour avertir tout le monde avant de reprendre les cours lundi matin ».

Le graffiti rouge attire toutefois l’attention des quelques passants d’un dimanche après-midi. « Ça craint » s’exprime l’un d’entre eux. Ils sont plusieurs à sortir leur téléphone portable.

Peu après 18h, les tags ont été recouverts de peinture blanche par Jean-Noël Poli, le directeur des services généraux et de l’immobilier, qui indique que la décision avait été prise en accord avec les services de police de recouvrir le tag ce dimanche même.

Crédit : Yann Schreiber

Crédit : Yann Schreiber.

Plusieurs commentaires ont fait le lien entre le tag et l’association SOS Chrétiens d’Orient, qui « oeuvre à la réalisation de projets concrets promouvant la fraternité avec les chrétiens d’Orient », selon le site de l’association.

Joint par téléphone, Benjamin Blanchard, cofondateur de l’association SOS Chrétiens d’Orient, se dit surpris. Le symbole du cœur avec une croix est visible sur une photo et sur au moins une des affiches de l’association.

« Le sacré cœur est le logo de la Vendée mais pas le symbole de l’association, notre logo est celui du cœur ouvert », dit-il, et ajoute: « Le terme ‘les chrétiens meurent’ ne se trouve pas dans notre communication. Ce n’est pas un slogan qu’on utilisera. » Pour lui, il serait plus exact de dire que les chrétiens partent.

Il se dit désolé pour le vandalisme, duquel il se distancie, en indiquant que son association n’aurait pas besoin d’un tel geste pour attirer l’attention.

Du côté du service de communication de la Préfecture de Police, joint par téléphone, aucune information n’est pour le moment disponible sur une éventuelle enquête ou suite donnée à cette affaire. C’est ce qu’a indiqué à La Péniche Raphaël Biron, chargé de communication.

  • Pingback: « Les chrétiens meurent » tagué sur la façade de Sciences Po Paris | Le Mag Relève()

  • Maurice Schmöll

    Sciences Po, ce noeud de vipères politico-merdiatiques en pleine hibernation, avait bien besoin d’être rattrapé par la réalité…

  • #JeSuisLe27

    Bonjour est-ce que vous pourriez nous faire un direct depuis le 27 avec un suivi minute par minute de la situation sur le terrain s’il vous plaît ? J’ai peur qu’autrement les gens sous estiment la gravité d’un tel événement.

    • Odina Ceridwen

      ahahahha ! bien dit! sinon les 3 points c’est franc-macs, non?

      • Maurice

        C’est aussi la
        remarque que je me suis faite, est-ce une signature mise dans le tag
        en faisant croire qu’il en fait partie ?

        En tout cas, se tag est le bienvenue car il fait parler des Chrétiens d’Orient ce que les merdias essaient de ne pas faire !