Actualités

Welcome to LH

Vue sur le campus depuis le bassin Paul Vatine.

Si quand on vous parle du Havre, vous pensez immédiatement à une ville grise, couverte 365 jours par an par une masse nuageuse trop épaisse pour qu’elle puisse laisser passer la lumière, accompagnée en plus par une météo des plus douteuses et des autochtones à l’accent singulier, alors votre vision de la ville est tout ce qu’il y a de plus juste. Mais bon, vous passez quand même à côté d’un des points les plus cool de la ville. Son campus Sciences Po.

Lundi 21 janvier. Après un mois de vacances bien mérité, nous reprenions le chemin des cours, plus enclins à découvrir notre nouveau campus qu’à découvrir le droit public international. Car enfin le campus Europe-Asie allait avoir son propre bâtiment à lui. Cela peut paraître étonnant, mais depuis sa création en 2007, Sciences Po au Havre n’a jamais eu ses propres locaux, contraint à occuper multiples résidences provisoires avant de pouvoir enfin s’installer définitivement. Après avoir longé plusieurs bassins illuminés par le lever du soleil, nous vîmes un imposant édifice, posté fièrement devant l’esplanade qui plus tard portera le nom de Richard Descoings.
Une fois passés à travers le hall d’entrée nous visitâmes les lieux et découvrîmes avec plaisir la nouvelle bibliothèque, notre nouvelle salle commune et enfin les deux amphithéâtres que l’on nous avait promis. « C’est grand » « C’est spacieux », ces mots se retrouvaient sur toutes les lèvres.

Vue sur le campus depuis le bassin de l'Eure.

Vue sur le campus depuis le bassin de l’Eure.

Dès son ouverture, ce bâtiment a été le théâtre de plusieurs événements, notamment un week-end d’inauguration où se sont succédés concerts, conférences mais également des soirées. C’est également au Havre qu’a été organisé un grand tournoi de débats par l’English Debating Society (68ème au niveau mondial !), où se sont rassemblés une centaine d’étudiants venus de toute l’Europe. Et enfin, grâce à ses nouvelles infrastructures, le campus du Havre sera fin prêt à accueillir le Minicrit en 2014.

Notre installation dans ce nouveau bâtiment sonne alors comme un nouveau départ. Notre campus, fort de ses 180 étudiants de 30 nationalités différentes, mais également de ses nombreuses associations, avait posé la première pierre de son développement à venir.

Equipe de danse mongole lors de l'inauguration du nouveau campus.

Equipe de danse mongole lors de l’inauguration du nouveau campus.

Nous sortons tout juste d’une semaine de campagne électorale acharnée pour les Bureaux des Elèves, des Arts ainsi que pour l’Association Sportive. Les nombreux candidats se sont affrontés une dernière fois jeudi durant deux heures où ils ont pu faire un discours d’une à deux minutes ! Certains ont fait preuve d’originalité en rappant, dansant, ou jouant leur discours. Nos chers candidats ont aussi été soumis à de petits « tests » organisé par le BDE précédent. Une ambiance digne de campagne électorale régnait dans notre petit amphithéâtre ! Nous pouvions y entendre un petit groupe d’italiens s’égosillant pour leurs candidats et les 2A défendant leurs filleuls !

Mais la vie sur le campus ne passe pas seulement par le BDE, le BDA et l’AS. En effet, de nombreuses associations rendent la vie au Havre extrêmement vivante et attirante. Les clubs de danses, asiatiques ou plus européennes, les multiples associations sportives allant du cheerleading au badminton, les ateliers artistiques, qui touchent aussi bien à la calligraphie qu’au cinéma, ou alors, et le campus du Havre est le seul à en bénéficier, le club de voile (SPEAST), toutes ces associations confèrent au campus du Havre une âme qui lui est propre, un véritable « asian spirit ».

Sortie en mer "SPEAST"

Sortie en mer « SPEAST »

Cet esprit est de plus renforcé par la proximité avec Deauville et le festival du cinéma asiatique qui y est organisé chaque année. 
En plus des associations, des team projects sont aussi mis en place chaque année et sont en lien direct avec la vie au niveau local aussi bien qu’international. On compte ainsi des œuvres caritatives, comme le projet Athéna dont le but est de financer l’éducation des enfants défavorisés en Inde, ou encore des actions menées sur la ville même du Havre, et notamment dans ses lycées classés en ZEP. Une association phare du Havre est SciencesPo meeting, qui depuis deux ans organise des conférences avec des personnalités importantes de la scène internationale et française et font du campus un lieu d’échanges intellectuels permanent. Le campus du Havre se révèle à travers toutes les activités qui y sont proposées comme un véritable vivier de talents mais aussi de solidarité.

Danseuse du groupe de danse Bollywood.

Danseuse du groupe de danse Bollywood.

Le campus de Sciences-Po au Havre est à l’image du port : ouvert sur le monde. La moitié des étudiants étant internationaux, le campus est entièrement anglophone. Ici les sciencespistes évoluent dans un environnement éclectique et chaleureux. 1/5 des summa cum laude sont havrais, et certains font également partie de doubles diplômes de haut niveau (Columbia et Keio). L’atmosphère drôle et sympathique du campus est incarnée par notre mascotte Mushu, qui fait notre gloire à chaque Minicrit et autres événements sportifs.

Mushu, la mascotte emblématique.

Mushu, la mascotte emblématique.

Ce projet, financé par les collectivités locales, symbolise également l’élaboration d’un nouveau pôle d’enseignement supérieur au Havre.

Les étudiants havrais!

Les étudiants havrais!

par Gascon Sowmya, Gayte Aurore, Lambert Natsuki, Poylo Marine, Vincelot Julien

  • Hey dude. what kind of wordpress theme are you using? i want it to use on my blog too .