27ème degré

10 définitions pour survivre à Sciences Po

Puisque c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleurs soupes, La Péniche vous propose cette année la crème de la crème de son petit Richard de la langue française qui a fait le bonheur de plusieurs générations de première année de sciencepistes. Voici donc les dix définitions indispensables que vous devez maîtriser pour survivre au sein du 27 rue Saint Guillaume. 

Screenshot 2015-04-11 at 16.07.00Dans la même catégorie : « Ils ont fait Sciences Po » par Tristan Dubois. Ils ont été des écrivains géniaux, des journalistes engagés et des politiciens véreux. Pourtant, il y a bien des années, ils discutaient dans le même hall et s’asseyaient sur les mêmes bancs que vous. Avant que vous ne marchiez – ou pas – dans leur sillage, la Péniche vous propose de revenir sur le parcours de ces alumnis pas comme les autres. Lire la suite.

entree

1. Amphithéâtre Boutmy n.pr 1. Amphithéâtre mythique de SciencesPo classé patrimoine historique qui a vu les plus grands noms poser leurs fesses sur ses bancs spartiates. Lire Libé en imaginant le siège chauffé par Jacques Chirac fait parti des nombreux plaisirs dont les travées regorgent. 2. Il est fortement recommandé d’arriver un peu en avance pour trouver une place vacante ; astuce : les Noctiliens 01, 02, 12, 13 et 145 s’arrêtent à St Germain des Prés. 3. Salle informatique

2. Arcueil 1. Ville morose de banlieue sud parisienne accessible par le RER B pour passer ses galops d’essai.  2. Moment dans le calendrier universitaire où vos nuits sont aussi blanches que vos copies. 3. Rassurez-vous: vous reverrez Villepinte pour les partiels de fin d’année.

3. Barbara n.pr 1. Employée du Crous. 2. Mère nourricière à la connaissance inégalable en terme de composition de sandwich. Signe caractéristique : dit généralement « merci au revoir » avant de dire « bonjour ».

4. Conférence de méthode n.f (syn: facebook) Séance en classe de deux heures au cours desquelles défilent des élèves sur l’estrade, déclamant fièrement leurs exposés, accompagnés dans le meilleur des cas d’un power-point bariolé pour l’avènement culturel d’un auditoire végétant.

5. Descoings (Richard) homo facebookus : juin 1958 Paris – avril 2012 New York 1. Directeur de SciencesPo de 1996 jusqu’à sa mort, il réforma avec abnégation l’institut parisien et engagea un processus d’ouverture sur le monde et les ZEP 2. Peu d’hommes ont autant apporté à une école ; la réciproque est vraie. 3. Dumbledore.

Pour en savoir plus sur le mot clé: Raphaëlle Bacqué : « il faut voir Richard Descoings comme un déviant créatif   .Raphaëlle Bacqué, grand reporter Monde et auteure de Richie, dans les librairies aujourd’hui, a rencontré LaPéniche pour un long entretien sur les réseaux de pouvoir de l’an  Lire la suite.

6. Langues n.f Classes propices aux dernières finitions d’un paper ou d’un PowerPoint. Voire à sa préparation entière.

7. Le Monde n.m 1. journal français fondé par Hubert Beuve-Méry en 1944. Mais là, on s’est déjà fait Urkunder (cf. Urkund), donc allez voir sur Wikipédia. 2. Journal de gauche en théorie. De droite à Sciences Po. 3. Le Monde appartient a ceux qui se lèvent tôt et qui arrivent avant 8h02 en péniche.

8. SciencesPo Environnement Acteur monopolistique de la production de miel à Sciences Po.

9. UNEF Plus grand producteur de tracts du VIIème arrondissement, détenteur d’une carte fidélité Gold depuis 35 ans chez CopyShop.

Pour en savoir plus sur le mot clé : « Comprendre enfin les élections syndicales en 4 points » Ce jour dans l’année qu’évoque Victor Hugo est, à Sciences Po Paris, celui des élections syndicales. Mieux, il ne s’agit pas seulement d’un jour, mais de deux jours – les mardi 10 et mercredi 11 février – durant lesquels le peuple estudiantin de Sciences Po, dans tous les campus, par-delà les mers et les continents, se déplacera tout entier vers l’isoloir pour désigner ses représentants. . Lire la suite.

10. WEI Week-End d’Intégration, organisé chaque année en fin-septembre par le Bureau des Élèves dans ce vaste pays qu’on nomme la Province. Il se compose d’un peu de car, un peu de bizutage, peu de sommeil et beaucoup de fête, aboutissant bien souvent à l’expression la plus concrète de la reproduction des élites.

Categories: 27ème degré, Le Mag'